• Ecrits et graph - Aide

    Cette section vous permet de consulter les galeries des joueurs, qu'il s'agisse de leurs écrits ou de leurs créations graphiques. Merci de rester courtois et constructifs dans vos échanges !

    Modérateurs de la section :

les contes de Lolali

lolali

Reine d'Elvenar 2019
Equipe d'Elvenar
Responsable événementiel
En réponse à un gage offert par @Puce11

Contes merveilleux



Conte 1 : La rose blanche et le loup-garou



Prologue

Aerin, reine du royaume de Sirius, descendante du roi Elondir, venait de mettre au monde son premier enfant : un fils qu’elle prénomma Aranwë.

Le prince grandit à l’abri du palais siriusly qui surplombait une grande vallée florissante. Il apprenait l’art de la diplomatie, de la guerre aussi, mais également la littérature, les arts, sans oublier les sciences….

Il devint un jeune homme de toute beauté, en tout point parfait, le prince charmant quoi de plus normal pour un conte me direz-vous.

Le jeune adulte fêtait ses 25 ans et s’était un peu retiré de la foule pour admirer l’astre lunaire, et ne fût jamais revu au palais depuis ce soir là.

La reine Aerin fît faire de multiples recherches qui ne donnèrent aucun résultat. Elle pleura son fils, et continua à régner d’une main de fer.

chateau fantasy.jpg


Episode 1 : La rose blanche

Il était une fois dans une forêt profonde d’Elvenar, une jeune et jolie elfe vivait là au milieu d’une clairière ensoleillée dans une simple maisonnette. Elle s’appelait Rhoswen et devait son nom à la multitude de roses blanches autour de sa maison. Elle ne vivait pas seule, elle avait pour voisins 7 nains : le vieux Fintan, Goltraige qui se promenait toujours avec un air triste, le doux Caolan, Labraid très bavard, l’immortel Ambros, Elatha le scientifique et Artegal le combattant. Ils vivaient en harmonie, se rendant service et amitié.

forêt profonde.jpg


Rhoswen s’occupait de son jardin de simples et d’aromatiques et les nains vivant sous la terre, rapportaient mousses, racines et gemmes, pour le laboratoire d’Elatha. Ensemble, ils fabriquaient potions et élixirs. La jeune elfe les vendait au marché du village voisin.

Rhoswen.jpg

Episode 2 : Doningal

Deux fois par semaine, l’elfe se rendait au village accompagné de Labraid et Ambros.

Doningal était un village ressemblant à n’importe quel village elvenarien, une place centrale avec une halle pour le marché et tout autour des boutiques et commerces : taverne, brocante, épicerie, tailleur …

Il y avait une académie de science et sa cohorte de professeurs, un centre d’entrainement militaire dirigé par Aegnor, responsable de la sécurité du village.

Episode 3 : Faolan le chien-loup

Rhoswen aimait se promener dans sa forêt à la recherche de baies, feuilles et autres matières organiques. A son passage, les oiseaux se mettaient à roucouler, la canopée laissait passer de larges rayons de soleil qui réchauffaient le sous-bois, les petits animaux s’arrêtaient pour la regarder, tout semblait plus coloré et joyeux. Elle était rayonnante.

Tout à coup un silence assourdissant se fît, inquiétant et lourd.

Rhoswen se figea, tous les sens en alerte, un hurlement de douleur lui était parvenu depuis sa droite, tout doucement et délicatement, elle se rapprocha de ce qui maintenant ressemblait à un grognement. Un jeune chien-loup se trouvait pris au piège. La jeune fille écarta les 2 griffes retenant l’animal. Leurs deux regards s’accrochèrent presque que comme un coup de foudre. Le chien soulagé lécha la main de l’elfe.

-Faolan, suis-moi je vais te ramener à la maison pour te soigner.


L’elfe, voyant que le chien ne pouvait avancer, le souleva et le déposa dans son panier de cueillette. En arrivant à la cabane, Rhoswen installa le chien-loup sur sa table et nettoya la plaie sur sa patte. La chair était très abimée et déchirée. Pour la protéger, elle posa une attelle et l’entoura avec un bandage fait de feuilles. Ensuite elle prépara un coin près du feu pour le repos du chien. Faolan se remis doucement et tranquillement à l’abri.


Episode 4 : Pleine Lune

Après une semaine de soin, Faolan pouvait accompagner Rhoswen, à travers bois, il gardait toutefois un léger boitement, et Rhoswen lui refaisait son bandage tous les jours.

Les animaux de la forêt avaient repris leur habitude autour des visites dans les bois de l’elfe et de son chien. Roitelets, mésanges, rouges-gorges et libellules voletaient de concert autour de la belle, lui faisant comme une couronne vivante dans sa chevelure.

Rhoswen se plaisait en compagnie de son chien, ils ne se quittaient plus. Elle lui installa une niche dans la grange pour son repos.

Au coucher du soleil, à la première pleine lune depuis que Rhoswen avait recueilli Faolan, elle fût attirée par un grognement effrayant. Elle descendit et sortit lentement dans la clarté blanche de la lune en direction de la grange. Deux grands yeux rouges l’observaient à travers la fenêtre. Elle n’avait pas peur pour elle mais pour son chien. Les mains moites, le cœur battant à rompre, elle ne savait que faire. L’arrivée des 7 nains, lui donna le courage nécessaire pour continuer à avancer. Certains lui conseillèrent de faire demi-tour, les plus courageux l’escortèrent à l’intérieur, pour voir de quoi il retournait. Seul Artegal avait une arme, une petite épée certes mais bien affûtée. Rhoswen entrouvrit la porte coulissante, passa la tête. De stupeur, elle tomba à la renverse sur Artegal. Des larmes surgissant sous ces cils, elle ne voyait plus son chien mais un loup-garou aux poils hirsutes et noirs, la gueule grande ouverte, de la bave coulant à travers ces crocs. La bête portait un bandage sur une patte. Ambros, s’avança dans la grange, il n’était pas immortel pour rien. Séchant ses larmes, Rhoswen rassemblant assez de courage, le suivit. Elle se mit à murmurer un doux chant pour calmer la bête. Le loup-garou se calma, et posa sa tête sur le sol paillé en signe de paix.

S’agissait-il de son chien-loup ? Elle l’appela.

-Faolan, c’est moi, tout va bien, ne crains rien.

En y regardant bien, des larmes coulaient sur les joues poilues du loup-garou. Et toutes les nuits suivantes jusqu’à la nouvelle lune, Faolan se transforma en loup-garou du coucher au lever du soleil.


Episode 5 : Le marché

C’était jour de marché, Rhoswen prépara son chargement. Prenant son chien avec elle, elle partit dès le lever du soleil avec ses amis Artegal et Labraid.

En arrivant à Doningal, sur la place du marché, elle trouva une animation inhabituelle. Aegnor, le prévôt, un orc maître d’armes, semblait enragé, à l’entendre une meute de loups avait attaqué un village plus à l’ouest.

Il voulait organiser une battue autour du village pour sa sécurité. Thorondor, son bras droit, admirait de loin, la belle Rhoswen qui arrivait avec son chien. Il se pencha à l’oreille d’Aegnor et descendit de l’estrade pour rejoindre l’elfe. Elle entrait dans la taverne rejoindre ses amies Galadriel et Ellenwaë. Le chien-loup grogna à l’approche de Thorondor qui fît demi-tour. Il n’aimait pas la ravissante Galadriel qui avait la langue bien pendue.

L’heure d’installer son étal arrivait, Rhoswen quitta ses amies. Dior le tailleur lui acheta des liqueurs de feuilles pour soulager ses articulations mise à mal par son métier. Au loin, on entendait Aegnor harangué la foule, dense en ce jour de marché. A l’heure de fermeture de la halle, tous les hommes : nains, orcs, gobelins… s’étaient équipés pour la battue. Ils se divisèrent en 2 groupes, l’un suivant le maître d’armes en direction du village attaqué, le second en compagnie de Thorondor se dirigeant vers la forêt.


Episode 6 : Thorondor

Thorondor, comme vous vous en doutez était amoureux de la jeune elfe, mais celle-ci ne faisait guère attention à lui, il en était contrarié.

Pour se faire remarquer, il décida de disperser ses compagnons à l’orée de la forêt, et se retrouva seul caché en attendant le passage de la carriole pour la suivre et connaître l’adresse de Rhoswen.

De son côté, Rhoswen se dépêcha de replier sa marchandise pour repartir au plus vite et se trouver loin du village quand le soleil se coucherait. Même si les nains s’assuraient que personne ne pénètre dans la clairière, elle n’était pas tranquille.

La nuit passée, son chien-loup avait laissé des traces de griffures qui pourraient sembler suspectes aux yeux des chasseurs. Elle trouvait ce Thorondor, beaucoup trop fouineur et ambitieux même s’il lui faisait les yeux doux à chaque fois qu’ils se croisaient au village pour être complétement sereine.

L’adjoint à la sécurité a su être patient, il suivit la petite troupe, s’enfonçant entre les arbres et se fondant dans l’ombre du sous-bois. Thorondor trouvait que la forêt se faisait plus dense et noire au fur et à mesure de son avancée. Par moment il perdit la carriole de vue. Se sentant isolé et sans savoir quelle direction prendre, il commençait à être particulièrement inquiet. Quand il se prit le pied sur ce qui semblait être une racine. En y regardant de plus près, ce n’était pas une racine mais un soulier de femme. Cette découverte lui insuffla un peu de courage, il continua sa quête. Au détour d’un roncier, il aperçut une lueur. Un hurlement le figea sur place. Malgré un grand courage, il n’en menait pas large et resta caché non loin de la grange. Il regarda l’elfe se dirigeant vivement vers la grange. Et le silence envahit la clairière.

Thorondor les vêtements déchirés, un peu effrayé, retourna au village confus. Ce dont il était sûr, c’est qu’il n’avait vu aucune meute de loups. Il espérait que son chef les avait trouvés sur son chemin.


Episode 7 : Merlin l’enchanteur


-Cela ne pouvait pas durer, pensait Rhoswen

-il faut que je trouve une solution, un remède.



En discutant avec Fintan le vieux, qui lui dit

-Chère amie, vous pourriez rencontrer Merlin l’enchanteur, il connait peut-être la malédiction, et vous indiquer une anti dote.

merlin1.jpg


Aussitôt organisé, Rhoswen s’installe dans sa carriole, appelle son chien, elle ne peut pas le laisser là seul, en compagnie d’Artegal et Caolan. Ambros les suivra de loin pour voir si quelqu’un les suit. En suivant les indications du nain, ils s’enfoncent encore plus profondément dans la forêt à la recherche de la fontaine scintillante. Le soleil allait se coucher, il était temps de s’installer pour la nuit.

Rhoswen et Faolan dormirent dans la carriole, les 2 nains entre les poneys attachés à un arbre.

Quand le soleil se fût tout à fait couché, Faolan se transforma douloureusement en loup-garou. Il resta calme sous le regard de l’elfe. Il se coucha tout près de la belle et resta tranquille contre nature.

Les quatre compagnons repartirent tôt, dès que Faolan retrouva sa forme canine. Après des tours, des détours et des retours, ils finirent par trouver la fameuse fontaine. Et à partir de là, tout fût plus facile, les lucioles guidant leurs pas.

-Vous m’avez trouvé, enfin, jeune elfe,

Ils se trouvaient devant un vieillard plus que vieux, couvert d’une longue tunique et portant des lunettes. C’était Merlin l’enchanteur, le seul qui pouvait les aider.

-Je…

-Eh oui, je vous ai ouvert le passage, soyez sans crainte, personne ne vous trouvera ici.

-qu’est -ce qui vous amènes près de moi, c’est à propos de votre chien.

-Oui, il se transforme le soleil couché, c’est douloureux je le vois dans ses yeux, et puis il y a cette chasse aux loups…j’ai très peur pour mon adorable compagnon, lui expliqua Rhoswen.

-Alors je vais vous conter cette histoire ….



« Dans un temps ancien, le royaume de Sirius était gouverné par un concile réunissant le chef de chaque village et le chef de la diplomatie du palais. Et tout le monde vivait en harmonie et heureux. Il y avait de quoi nourrir et habiller tout le monde. Chacun avait un toit pour se protéger et un feu pour se réchauffer. Un jour, le chef de la diplomatie ambitieux, et cupide, décida que le pouvoir ne devait être tenu que par un seul homme, en l’occurrence, lui. Il fît assassiner tous les chefs de village, et mis à leurs places des prévôts à sa botte. Il devint le roi Elondir. Certains mages de l’époque prirent la décision de se retirer du monde mais avant de partir ils lancèrent une malédiction sur sa descendance. »


Episode 8 : La malédiction

« Le premier héritier mâle du roi Elondir, serait emporté à la pleine lune suivant son 25éme anniversaire. Le roi eut une fille qui eut une fille et cela durât quelques générations. Et c’est notre reine Aerin, qui mit au monde un fils, il y a 25 ans. C’est lui qui est maudis. »

-Mais quelle est cette malédiction ?

-Patience, j’y arrives.

-Pour annuler la malédiction, il suffit qu’une belle âme embrasse le cœur de la bête au moment où le soleil se pointe à l’horizon à la nouvelle lune, et il reprendra forme humaine.

-une âme pure ?

-voyons jeune elfe, tu sais déjà de qui il s’agit, laisses parler ton cœur et fait ce qu’il doit être fait.


Episode 9 : Aranwë

L’elfe, les 2 nains et le chien-loup répartirent vers leur clairière, ils se dépêchèrent pour être de retour avant la nouvelle lune.

Ils devenaient urgent de contrarier la malédiction, les chasseurs devenaient de plus en plus agressifs.

Fatigués mais heureux d’être de retour, Fintan, Ambros, Elatha, Labraid et Goltraige avait préparé un festin végétarien (vous saurez pourquoi dans quelques pages).

Elatha fît rapidement les calculs pour connaître l’heure exacte du lever du soleil.

Rhoswen s’allongea à côté du loup-garou, et attendit le lever de soleil, ou plutôt quelque instant juste avant le moment défini.

Rhoswen s’agenouilla, se pencha…

C’est alors que Thorondor et ses sa compagnie de chasseurs se matérialisa tout autour de la clairière.

Fintan se leva, le plus rapidement qu’il pût, et interrompis l’avancée de la troupe

-S’il vous plaît c’est important …

-Voyons ! on ne peut pas laissa faire … cria Thorondor

-Ce n’est pas ce que vous pensez…

-Mais !!!

La jeune elfe rapprocha ses lèvres du torse du loup-garou et l’embrassa à la place du cœur, à l’instant où le soleil montra ses premiers rayons.

Le loup garou hurla de douleur, et d’un mouvement brusque, il rejeta au loin Rhoswen. Thorondor en profita pour se rapprocher mais les nains veillaient.

L’assemblée pétrifiée, vît les poils disparaitre du torse dans un grésillement un peu effrayant, il faut le dire. Le loup garou se transforma en chien-loup puis en jeune homme.

L’homme se releva, regardant la petite foule autour de lui, perdu comme semblant se réveiller d’un long cauchemar.

Thorondor le reconnaît aussitôt.

-Mais vous êtes notre prince Aranwë.

-Je suis où ? (il tenait toujours la main de Rhoswen)

-Que m’es- il arrivé ?

-Vous aviez disparu depuis 4 années, et la reine Aerin, votre mère vous a longtemps chercher dans tout le royaume.


Rhoswen prit la parole.

-Vous avez été maudit à cause d’un aïeul et avec l’aide de Merlin, nous avons réussi à lever la malédiction.

Le prince se pencha et embrassa Rhoswen, nous aurions presque pu voir des étincelles d’amour s’embraser…

Le baiser dure…

Thorondor se râcla la gorge.

-Mon prince, je suis à votre service, que voulez-vous que nous fassions ?

Aranwë.jpg


Episode 10 le retour du prince


Le prince Aranwë se décidant enfin à parler

-Nous allons-nous rendre au village le plus proche.

-Doningal, Sir,

-Allons donc à Doningal.

Quelques temps plus tard, en arrivant au village, les habitants reconnurent leur prince et lui laissèrent le passage en l’acclamant. Les amies de Rhoswen, Galadriel et Ellenwaë sortirent de leurs boutiques pour voir ce qu’il se passait sur la place.

-Rhos que se passe t’il ? racontes… demandèrent ses deux amies


La rumeur comme toutes les rumeurs se propagea plus rapidement que la foudre et arriva aux oreilles de la souveraine.

En se tournant vers son jeune conseiller Robin,

-Est-ce vrai Robin, mon fils a été retrouvé,

-Ma reine, il semblerait que ce soit exact, j’ai fait préparer votre carrosse pour vous rendre sur place.

-Alors que fait-on encore ici…


De retour à Doningal,


La garde rapprochée s’approche du village, en annonçant l’arrivée de la reine.

En descendant du carrosse, la reine cherche ardemment son fils des yeux, elle ne l’a pas vu depuis 4 ans, vas t’elle le reconnaître ?

-mère, mère je suis là …

Et ils se jetèrent dans les bras l’un de l’autre, les yeux d4aerin débordant de larmes.

-Mon fils, vous êtes … et les mots lui manquèrent.

A la vue de tant de joie et ne pouvant rien faire de plus, Rhoswen tenta de se retirer discrètement. Mais le prince ne voyait pas ça comme cela, la rattrapa par sa manche, et la présenta à sa mère.

-Mère, voici la jeune elfe qui m’a rendu la vie.

-Majesté, il n’en ai rien, j’étais juste là.

-Voyons, vous allez venir au palais avec nous je veux mieux vous connaître (elle avait remarqué le regard de son fils)

-Fils j’aimerais te revoir au palais, je suis lasse de tous ces tracas dans le royaume, j’aimerais que tu prennes ma place. Robin, ou avez-vous mis les clés du royaume ?

-les voici Majesté, dit son conseiller Robin, en lui tendant les clés demandées.

En s’adressant à la foule, la reine se retourna

-Acclamez votre nouveau roi, je vous présente le roi Aranwë


Et on entendit la foule reprendre :

Vive le roi Aranwë, Vive le roi Aranwë, Vive le roi Aranwë, Vive le roi Aranwë,


Le nouveau roi se présenta à la foule et demanda un instant de silence :

-chers concitoyens, les 4 années que je viens de vivre m’ont rapproché de vous, je vous ai observé, le royaume va mal, désolé Mère, votre chagrin vous avait affaibli, je vous promets de faire du mieux possible.

-Tout d’abord je sais que dans certains villages qui ont subi des inondations ou des sécheresses, il leur a été difficile de se nourrir (voilà pourquoi les nains préparèrent un repas végétarien, conscient des difficultés de son royaume, Faolan/Aranwë se nourrissait uniquement de végétaux malgré sa nature), je supprimerais les impôts royaux pendant quelques années. Ensuite pour mieux faire circuler l’information au sein du royaume, je nomme Thorondor en espérant qu’il sera meilleur écrivain que chasseur, responsable de la communication du royaume de Sirius, en mettant en place un journal gratuit pour tous.

-Je souhaite que la première nouvelle qui y soit écrite c’est l’annonce de mon mariage avec Rhoswen, cette jeune elfe m’a sauvé et je l’aime.
amoureux 2.jpg

Le royaume en liesse fêta son nouveau roi et sa reine.


Epilogue


Quelques années plus tard ….


Le roi Aranwë et la reine Rhoswen, vécurent heureux et eurent beaucoup ..

Pardon, 4 enfants :

Lomion, qui deviendra un roi bienveillant à son tour,

Luinil, une belle jeune fille qui deviendra une artiste accomplie,

quand aux jumeaux : Elwing et Elrond, ils donnèrent beaucoup de sueurs froides à leurs parents.

La reine douairière Aerin devint complètement gaga de ses petits-enfants.

Les 2 amies Galadriel et Ellenwaë rejoignirent la reine Rhoswen pour être ses dames de compagnie.

On dit en amour que les contraires s’attirent, Thorondor épousa Galadriel, et Ellenwaë trouva l’amour auprès de Robin.


Le roi et la reine continuèrent à se retirer dans leur cabane au fond du bois, avec leurs amis nains.

Quand à Dior, le tailleur connut une renommée mondiale.




Toute ressemblance avec des personnages réels ou virtuels est tout à fait assumé, mais ne reflète pas la réalité.


Inspirés des contes de Charles Perrault : La belle au bois dormant et Cendrillon en 1697

Des contes de Grimm : Blanche Neige et les 7 nains en 1812

Ainsi que la belle et la bête en 1550, voir plus anciennement encore, et Merlin l’enchanteur (mythologie celtique).

Tous repris par Disney.

Vous avez aimé, ou pas, laissez un commentaire, ça me fera toujours plaisir, Lola


3200 mots, il y a un loup garou, une elfe, des loups, des contes, toutes les contraintes y sont
 
Dernière édition:

DeletedUser15096

c'est chouette, elle va être racontée a ma petite fille de 5 ans cette semaine le soir :) merci à toi
 

DeletedUser14850

J'ADORE LOLA !!!!!!!
C'est génial ! Je ne te savais point aussi douée avec la plume ^^
 

lolali

Reine d'Elvenar 2019
Equipe d'Elvenar
Responsable événementiel
Merci
oui enfin bon, rien de transcendant non plus!
 

DeletedUser15096

je suis gentille, galadriel aussi j'en suis sure , on peut avoir notre histoire s'il te plait ? :rolleyes:
 

lolali

Reine d'Elvenar 2019
Equipe d'Elvenar
Responsable événementiel
Bon pour les illustrations je les ai juste choisi sur le net
et pour une suite, on verra quand le coeur me dira
 

Chat moi

Fleur de saison
Lolali c'est vraiment super
Bravo Perrault, Grimm, et les autres peuvent aller se rabiller chez Dior.....
Lolali tu es une fée ou un humain ? je vote pour fée... tu as trop de corde à ton arc.....
et encore BRAVO.
 
Belle écriture, lecture fluide et une histoire qui nous emmène dans un monde merveilleux...
Bravo Lolali !
PS : Lecture partagée avec mes petits fils... Que du bonheur, ils ont adoré !
 
Haut