[RP] La Frontière de l'ombre

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

PriissL

Kalna était à moitié cachée derrière son arbre. Elle avait les yeux grand ouvert, ne pouvant cesser de dévisager cet étrange être mi-mort, mi-vivant.

Elle l’observait tellement qu’elle ne prit plus en compte les bruits du Rühl, qui s’estompaient suite aux divers coups qu’il avait reçu, du petit homme qui avait failli se faire dévorer par ce même animal, et de Fëranlÿn qui s’approchait du fameux être… Et pendant que l’elfe lui parlait, Kalna se demandait :

*Se pouvait-il que… Cet être soit celui qu’elle recherchait en ces contrées… ?*
 

Thorondhor

Élève assidu
Il ne voyait rien autour de lui. Tout était diffus. Il n'avait aucune notion du temps ou de l'espace. Le monde lui semblait vide, froid, silencieux. Mais il n'y avait plus de monde. Ses sens s'étaient comme arrêtés. Pas son esprit. Il se demandait ce qu'il se passait autour de lui. Il lui semblait que rien ne se passait.
Il n'avait jamais aussi intensément expérimenté le Vide. Était-ce cela, la mort ? Il ne savait pas. Peut-être était-il mort, retourné à la pierre, et son esprit errait seul...
 

DeletedUser8666

Mon peuple vit dans cette forêt depuis des lustres. Je suis Fëranlÿn, de la Maison Rÿto. J' accompagne Kalna dans nos terre, elle cherche quelque chose, ou quelqu' un d' ailleurs, je ne suis pas sûr d' avoir compris...

L'étrange cadavre fut étonné de la réponse de l'elfe ... pour peu que l'étonnement se voyait sur son reste de visage ..
Dans cette forêt ? J'ignorais que des Elfes vivaient dans les Marches d'Outreterre ... Je suis plus impressionné que je ne saurais le dire de savoir que votre peuple est assez courageux pour vivre dans un lieu si sombre et désolé.
En revanche je n'ai rien compris non plus à cette histoire de Kalna.
Continua Kasami en fixant son regard droit vers la moitié de Kalna qui dépassait de l'arbre. Si ce n'est que la discrétion ne semble pas être son fort ...

à tout hasard vous n'auriez pas vu des humains ? Une groupe de bandit nous suit .. Ou ils sont déjà tous mort je ne sais pas il faudra demander au maitre nain quand il arrêtera de dormir !
S'exclama Kasami avec toute la mauvaise foi qu'il pouvait en reportant la faute sur celui qui n'avait fait que subir un préjudice.

Kalna put alors voir le cadavre ambulant s'approché alors du nain avant de sortir une fiole verdâtre et fumante à l'odeur nauséabonde qu'il approcher de la bouche du nain :
Et une lampée pour le faucheur ! Une ! Rétorqua t'il d'un air lugubre ... ou souriant .. dur à dire au vu du nombre de dents encore en place.
 

DeletedUser87

Sa question était restée en suspens. En bas de l'arbre, alors que le feu crépitait toujours, son compagnon de fortune avait déserté. Peu rassurée, mais pensant qu'il avait sans doute besoin d'un peu de solitude, elle ne s'en était pas inquiété et avait finit par sombrer dans un profond sommeil
A son réveil, aux premières heures du jour, son regard se posa sur le foyer au centre duquel le bois avait fini de brûler. Personne alentours. Etait-il possible que Daerrion l'ai abandonné? Elle attendit un temps, puis dû se faire une raison. Pourquoi un Drow normalement constitué s'embêterait à traîner une humaine comme un boulet à sa cheville ?

Voilà plusieurs jours qu'elle marchait en direction du sud. Elle n'en était pas sûre, mais elle avait lu un livre qui laissait penser que la mousse qui poussait sur les arbres était plus abondante sur leur face nord. Elle s'obstinait donc à se diriger dans la position opposée. Elle n'avait aucune idée de la distance parcourue, ni de la distance qui lui restait à parcourir, mais elle s'était résolue à trouver un plan d'eau suffisamment large qui pourrait correspondre à ce qu'elle pensait être un lac sur la carte. Elle l'avait déduis des deux seuls mots qu'elle avait traduit: Lune et miroir. Pourquoi pas. Le Drow qui avait créé cette carte pouvait, peut être, avoir l'âme d'un poète. Elle se rendit compte que c'était assez improbable et eut un rire nerveux
.

- Il faut bien que je prenne une direction de toute façon.

Aysun se parlait souvent ces derniers jours, maudissant parfois son ancien compagnon, s'émerveillant d'autres fois sur la beauté du chant des oiseaux ou encore se posant des questions dont elle n'avait point les réponses.
Cela occupait son esprit tandis qu'elle errait comme une âme en peine sur les flancs boisés d'une montagne. Elle n'avait, étonnement, pas croisé d'autre gros loup, rhül, ni personne. Pourtant, elle se sentait souvent épiée. La suivait-il de loin, attendant patiemment qu'elle ne se rompe le cou ou se fasse dévorer par une créature répugnante ? La cruauté innée des Drows rendait cette option plausible.

Elle faisait cuire sa nourriture le jour, la fumée étant moins détectable en pleine journée et montait dans un arbre la nuit tombant. Elle dormait peu et mal et parfois elle regrettait amèrement le départ de Daerrion. Cette vaine depuis la mort de son geôlier ne pouvait pas durer et chaque nuit elle s'attendait à ne pas se réveiller le lendemain. Et pourtant, chaque matin, elle ouvrait un oeil, puis l'autre sur la nature environnante.

Ce ne serait sans doute pas le cas ce jour là. Perchée sur une branche, le dos en appui sur le tronc, alors qu'elle sentait ses paupières s'engourdir, un souffle chaud dans sa nuque la figea. Elle ferma les yeux, prête à laisser la mort récupérer son âme torturée.
 

DeletedUser8666

Kalna put alors voir le cadavre ambulant s'approché alors du nain avant de sortir une fiole verdâtre et fumante à l'odeur nauséabonde qu'il approcher de la bouche du nain : Et une lampée pour le faucheur ! Une ! Rétorqua t'il d'un air lugubre ... ou souriant .. dur à dire au vu du nombre de dents encore en place.

De toute évidence au yeux de Kalna, cette créature n'était surement pas la personne qu'elle recherchait. Elle décida alors de prendre la seule décision qui s'imposait à ses yeux. Courir loin du cadavre !

Au même moment, la petit bipède assoupis commença à se manifester.

Il n'avait jamais aussi intensément expérimenté le Vide. Était-ce cela, la mort ? Il ne savait pas. Peut-être était-il mort, retourné à la pierre, et son esprit errait seul...

Seul ? Non ! Tout à coup, il se retrouva entouré de champidurs et champitropes géant. C'est alors que des trompettes de la mort sonnèrent et qu'apparurent une troupe de champuissants qui guidait le champignon de la sagesse en direction de l'esprit du nain effaré par tant de champignon qui lui rappelait les orcs.
Le choc mental fut tel que le nain se réveilla en beuglant un terrible juron nanesque qui fit sursauter l'elfe et avaler de travers Kasami ... (Pour peu que le liquide puisse trouver le bon chemin vers l'estomac de ce dernier.)
 

Thorondhor

Élève assidu
Pour tous les intéressés, l'univers de ce RP connaîtra un nouveau départ sur un serveur discord dédié. Me MP.
Je ne reutiliserai pas les inventions des autres joueurs, gardant toutefois la possibilité d'une inspiration quant a la direction du récit.
 

DeletedUser426

Après l'inactivité de ce sujet, je ferme et j'archive celui-ci.
N'hésitez pas à me contacter pour une possible réouverture. ;)
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut