• Ecrits et graph - Aide

    Cette section vous permet de consulter les galeries des joueurs, qu'il s'agisse de leurs écrits ou de leurs créations graphiques. Merci de rester courtois et constructifs dans vos échanges !

    Modérateurs de la section :

  • Cher joueur !

    Nous avons ouvert le recrutement pour faire partie de l'équipe Support/Foruum et/ou Event. Envie de te joindre à nous ? Consulte ce lien pour en savoir plus : ici !
    En cas de questions, n'hésite pas à nous contacter sur le support !

Que s'est-il passé ce jour là ..

  • Auteur de la discussion DeletedUser12488
  • Date de début

DeletedUser12488

Suite des événements du 1er Mai

icon_puce_verte.gif
1891
: La fusillade de Fourmies


upload_2018-5-1_12-40-33.png


A l’origine, le 1er mai était la fête du printemps ! Dès le Moyen-Age, le 1er Mai était fêté dans les campagnes et la coutume voulait qu'un arbre de Mai (arbre vert enrubanné) soit planté devant la porte de la personne à honorer dans le village. Ce jour de fête était par excellence un symbole du renouveau. Un peu plus tard, dans les années 1700, le 1er Mai fut aussi choisi pour être la date traditionnelle du renouvèlement des baux ou des contrats de travail.

On ne peut pas parler de la fusillade de Fourmies, sans évoquer un autre évènement qui a marqué le monde ouvrier à Chicago, en 1886. En effet, le 1er Mai 1886 à Chicago, devant les usines Mac Cormick, une manifestation est organisée. Plusieurs militants sont arrêtés, condamnés et pendus. C'est en hommage à ces « martyrs de Chicago » que la date du 1er Mai est choisie en 1989, par l’internationale ouvrière, comme étant une journée d'action des ouvriers dans le monde entier.


La ville de Fourmies a atteint son apogée industrielle et démographique à la fin du XIXe siècle. Elle compte alors 16 000 habitants, en majorité des ouvriers. En 1891, à l'approche du 1er mai, on craint des mouvements de grèves comme chaque année à la même date (depuis qu'en 1886 les syndicats ouvriers américains ont décidé de faire de ce jour une journée de revendications). Le 1er mai, jour de travail ordinaire donc non chômé, est devenu un jour de manifestations ouvrières marqué traditionnellement par des grèves.


Dès le printemps 1891, la journée du 1er Mai à Fourmies est préparée par des meetings auxquels participent des militants du Parti Ouvrier Français, tels Hippolythe CULINE et Paul LAFARGUE (le gendre de Karl MARX). Les auditeurs se pressent nombreux à ces réunions publiques et les idées sont reprises par : "le 89 des Prolétaires" à Fourmies et le mouvement ouvrier "les défenseurs du Droit" à Wignehies. On y dénonce les conditions de travail déplorables et on revendique la journée de 8 heures de travail.

upload_2018-5-1_12-41-7.png


Hippolythe Culine, le leader local, est né à Sedan en 1849. Il est représentant de commerce pour une maison de confection et décide de s’installer à Fourmies en 1888. Il y développe alors la propagande socialiste et organise dans la région des conférences du Parti Ouvrier Français. Au lendemain du 1er Mai 1891, il sera arrêté, puis traduit quelques jours plus tard, devant la cour de Douai. Il sera finalement condamné à 6 ans de prison, avant d’être libéré en Novembre 1892 et de s’installer à Reims.

Il était convenu dès le départ que cette fête internationale du travail devait être une grande journée festive ! Selon le programme qui avait été établi par Culine, les ouvriers étaient invités à porter leurs revendications à la mairie de Fourmies, à 10h. Des festivités l'après-midi et un bal en soirée étaient également inscrits au programme. Le 1er Mai 1891 n’aurait jamais du se terminer dans un bain de sang...

Les Délégués ouvriers désignés en Assemblée générale des Travailleurs et réunis à Fourmies, au Café du Cygne, rue des Eliets, avaient retenu 8 revendications prioritaires :


1) La journée de huit heures

2) L'application de l'unification de l'heure pour la rentrée et sortie des fabriques et la même heure pour toutes, annoncée par la cloche locale

3) Création d'une Bourse du Travail

4) Révision générale des tarifs, suppression des règlements léonins, abrogation des amendes et des mal façons

5) Fixation de la paie tous les huit jours et l'obligation réciproque de prévenir 8 jours à l'avance en cas de cessation de travail

6) Suppression des octrois

7) Amélioration hygiénique à apporter dans certains ateliers en particulier à Fourmies et sa région.

8) Création de Caisses de retraites pour les ouvriers.

upload_2018-5-1_12-41-46.png


Les patrons répliquent par une adresse très vive "contre les meneurs étrangers" et les "théories révolutionnaires". Affichée le 29 avril et signée par tous les entrepreneurs, sauf un, elle tente de dissuader les ouvriers de participer à la manifestation.

A la veille du 1er mai, les patrons ont exprimé leur inquiétude au maire qui demande un renfort de troupes au sous-préfet d'Avesnes en prévision de la journée du 1er Mai.

Histoire de dissuader les ouvriers à se mettre en grève, le patronat menacera également de licenciement tous les ouvriers qui arrêteront le travail. Devant les risques de débordements, ils finiront par obtenir du préfet qu'il mobilise un important dispositif de maintien de l'ordre. En cette journée du 1er mai, 2 compagnies d'infanterie seront donc mobilisées.

upload_2018-5-1_12-42-2.png


Déroulement de la journée du 1er mai 1891 à Fourmies :

Le beau temps est au rendez-vous en ce premier jour du "mois de Marie", un vendredi. Sur les haies du bocage, l'aubépine veut fleurir. Les amoureux ont cueilli des rameaux de frêle blancheur pour les fiancées. Quoi qu'il arrive, les jeunes seront les héros de la fête.


La scène du théâtre est prête: une esplanade rehaussée où la mairie, l'église et des estaminets invitent aux allées et venues, au rassemblement et aux harangues.

A 9 heures, la plupart des ouvriers de la ville sont en grève, et une seule filature reste en activité. Des ouvriers grévistes s'en approchent afin d'obliger "les jaunes" à cesser le travail. Après une échauffourée avec les gendarmes à cheval, quatre manifestants sont arrêtés.

Des renforts sont demandés à la sous-préfecture qui envoie deux compagnies du 145e de ligne casernée à Maubeuge. Le 84e RI d'Avesnes est déjà sur place. Le premier slogan de la journée "c'est les huit heures qu'il nous faut " est alors devenu "c'est nos hommes qu'il nous faut ". Le reste de la journée se déroulent sans aucun incident majeur.

upload_2018-5-1_12-42-17.png


En début d'après-midi, le maire de Fourmies promet de relâcher à 17h00 les ouvriers qui avaient été arrêtés le matin.

Il est 18h15, les 4 grévistes emprisonnés à la mairie n’ont toujours pas été libérés. Près de 200 manifestants arrivent alors sur la place de l’église et font face aux 300 soldats équipés du nouveau fusil Lebel qui contient 9 balles (une dans le canon et huit en magasin) de calibre 8 mm. Ces balles peuvent, quand la distance n'excède pas 100 mètres, traverser trois corps humains sans perdre d'efficacité.

Il est 18h20, les cailloux volent, la foule pousse. Pour se libérer, le commandant Chapus fait tirer en l'air. Rien ne change. Il crie : " baïonnette ! En avant ! " Collés contre la foule, les trente soldats, pour exécuter l'ordre, doivent faire un pas en arrière. Ce geste est pris par les jeunes manifestants pour une première victoire. Kléber Giloteaux, leur porte drapeau s'avance alors...

Il est presque 18h25....le commandant Chapus s'écrie : « Feu ! Feu ! Feu rapide ! Visez le porte-drapeau ! » La troupe tire et pour la première fois utilise le fusil LEBEL La fusillade va faire une trentaine de blessés et neuf morts parmi lesquels Maria BLONDEAU, jeune ouvrière de 18 ans tenant dans les mains un bouquet d’aubépine, Kléber GILOTEAUX, un jeune conscrit de 21 ans et Emile CORNAILLE, enfant de 11 ans avec dans sa poche un petite toupie...

upload_2018-5-1_12-42-36.png


Ces morts, promus martyrs aux yeux des ouvriers, vont très vite devenir un symbole de la République répressive et de classe. « Car à Fourmies, c'est sur une gamine que le lebel fit son premier essai… » (Montéhus). Maria BLONDEAU a été effet tuée à bout portant, les yeux dans les yeux de son exécuteur, d'une balle dans la tête ! Louise Hublet, 20 ans, sera tuée de deux balles au front et une dans l'oreille. Félicie Tonnelier, 16 ans, recevra une balle dans l'œil gauche et trois autres dans la tête. Kléber Giloteaux, le porte drapeau, a été touché par trois balles dans la poitrine et deux autres dont une à l'épaule…

Un dixième décès sera à déplorer le lendemain. Camille Latour, 46 ans, commotionné après avoir assisté à la fusillade, décèdera des suites de ses blessures ! Les 10 fusillés de Fourmies seront inhumés le 4 mai devant une foule estimée à près de 30 mille personnes.


upload_2018-5-1_12-42-48.png


Fourmies à la une de la presse...

La presse du monde entier va alors s'emparer de cet évènement tragique. Partout en France, en Europe et même aux États-Unis, l'émotion est à son comble. Certains retiennent l'aspect tragique de la fusillade ; d'autres soulignent le rôle de l'abbé Margerin, curé de la paroisse. A l’issue de cette fusillade, l’Abbé Margerin, avait en effet porté assistance aux blessés et aux mourants. Il est représenté comme s’interposant face à la troupe ; son rôle a ainsi été grandi car à cette date, l’Eglise catholique entamait un rapprochement avec la classe ouvrière. C’est le début du catholicisme social ce que confirme l’Encyclique Rerum Novarum, quelques jours plus tard, 15 mai 1891.

Quelques jours après les évènements tragiques de Fourmies, les députés décident d’ouvrir un débat à l’Assemblée nationale. Le 5 mai 1891, les députés votent à l’unanimité un secours de 50 000 Francs destiné aux familles des victimes.

upload_2018-5-1_12-50-37.png


Le 8 mai, dans l’après-midi, à la Chambre des Députés, une proposition d’amnistier tous les manifestants du 1er Mai de Fourmies est déposée par les radicaux, les socialistes et les boulangistes.

Clémenceau, membre du parti Radical, déclare lors d'un discours qui restera gravé dans la mémoire des fourmisiens : « Messieurs, n’êtes-vous pas frappés de l’importance qu’a prise cette date du 1er Mai ? (…) Si bien qu’il éclate aux yeux des moins clairvoyants que partout le monde des travailleurs est en émoi, que quelque chose de nouveau vient de surgir, qu’une force nouvelle et redoutable était apparue, dont les hommes politiques auraient désormais à tenir compte. Qu’est-ce que c’est ? Il faut avoir le courage de le dire, et dans la forme même adoptée par les promoteurs du mouvement : c’est le Quatrième État qui se lève et qui arrive à la conquête du pouvoir. (…) Il y a quelque part sur le pavé de Fourmies une tache de sang qu’il faut laver à tout prix… Prenez garde ! Les morts sont de grands convertisseurs ; il faut s’occuper des morts ! ».
La proposition d’amnistie sera finalement repoussée par 294 voix contre 191.

upload_2018-5-1_12-54-16.png


En 1903, un monument sera élevé à la mémoire des fusillés de Fourmies, dans le cimetière du centre. La journée de 8 heures, soit 48 heures par semaine a été accordée par la loi du 23 avril 1919. Il faudra attendre 1936 et le « Front Populaire » pour que les autres revendications puissent enfin être entendues…

Aujourd’hui encore la mémoire des fusillés du 1er mai 1891 à Fourmies est honorée chaque année…

Ce résumé a été élaboré d’après le livre d’André Pierrard et de Jean-Louis Chappat : « La fusillade de Fourmies » paru aux éditions Maxima.
 

DeletedUser12488

Suite des événements du 1er Mai

icon_puce_verte.gif
1894
: Manifestation à Chicago.


Coxey_Army50535555.jpg
Manifestants

Près de Chicago une manifestation de soutien aux ouvriers de Pullman, brutalement réprimée par Grover Cleveland, fait deux morts.

icon_puce_verte.gif
1895
:
A Winnipeg, par un chaud après-midi de mai, une légère averse produit une avalanche de fourmis noires géantes de la taille, grosso modo, d'une guêpe. Ces insectes ailés, analogues par leur description à la fourmi africaine, recouvrent les trottoirs, les routes et les toits, et ils entrent dans les maisons.

icon_puce_verte.gif
1916
: Le Jazz est reconnu.

upload_2018-5-1_12-59-1.png


Les Etats-Unis reconnaissent le jazz comme un genre musical à part entière. Le jazz est né aux États-Unis d'un mélange de musiques élaborées par les noirs américains. Ses ancêtres sont les work songs, chants de travail des esclaves africains et les chants religieux, negro spirituals et gospel, chantés dans les églises lors des cérémonies religieuses.


icon_puce_verte.gif
1916
: Naissance de Glenn Ford, acteur de cinéma.

GlennFord55606262.jpg



Glenn Ford, de son vrai nom Gwyllyn Samuel Newton Ford, est né à Sainte-Christine dans le comté de Portneuf au Québec. En 1924, à l'âge de huit ans, il s'installe en Californie avec sa famille. D'abord intéressé par la médecine, c'est finalement vers le théâtre qu'il se dirige. Il débute sur la scène de l'école de Santa Monica, et il enchaîne alors avec des tournées sur la côte Ouest. Il est alors catalogué comme acteur de films d'action.


icon_puce_verte.gif
1924
: Premier sel iodé vendu aux États-Unis.

upload_2018-5-1_12-59-38.png


Le sel iodé de table a permis de réduire les insuffisances d'iode dans les pays où il est employé. L'iode est important pour empêcher la production insuffisante des hormones thyroïdienne (hypothyroïdisme), qui peuvent causer le goitre, le crétinisme chez les enfants, et le myxœdème chez les adultes.


icon_puce_verte.gif
1929
: Berlin : heurts entre les communistes et les policiers, bilan 8 morts et 140 blessés.

Le 1er mai 1929, les combats entre manifestants communistes et policiers font 33 morts dans la capitale. Peu après les autorités interdisent le RFB mais ce dernier continue à exister de manière clandestine et sans uniforme.

Pendant que l'activisme communiste a pour cible principale la social-démocratie, la SA recrute discrètement dans les quartiers populaires grâce à une propagande qui insiste sur les éléments antibourgeois du programme nazi.

icon_puce_verte.gif
1930
: La planète Pluton est officiellement nommée.


upload_2018-5-1_13-2-42.png


Pluton possède un satellite, Charon, qui fut découvert en 1978. Pluton effectue une révolution autour du Soleil en 248 ans.

icon_puce_verte.gif
1931
: Inauguration de l'Empire Stade Building.


L%E2%80%99Empire+State+Building+%281930-1931%29.jpg


Chrysler-building-hauteur.jpg


Inauguré par par le président Herbert Hoover, l’Empire State Building mesure 381 mètres(443,2 avec l’antenne) et compte 102 étages.

Il est actuellement le plus grand immeuble de la ville de New York (position qu’il a retrouvé suite à l’attentat terroriste du 11 septembre 2001 qui a causé la destruction des tours jumelles du World Trade Center).
Il était le plus haut gratte-ciel du monde jusqu’en 1971.


icon_puce_verte.gif
1933
: Hitler fait du 1er mai une journée chômée et payée : le "Jour du travail national".

En Allemagne, le
régime nazi va décider en 1933 de faire du 1er Mai une journée chômée et payée pour draguer les ouvriers, mais en prenant soin d'orgniser lui-même les défilés et en remplaçant l'aspect internationaliste par un "Jour du travail national".

icon_puce_verte.gif
1940
: Annulation des jeux olympiques.


upload_2018-5-1_19-2-26.png


Les Jeux de la XIIe Olympiade ont été rattribués à Helsinki, Finlande et programmés du 20 juillet au 4 août 1940. Quand la Seconde Guerre mondiale éclata, la Finlande confirma qu'elle organiserait bien les Jeux. Elle y renonça cependant après avoir été attaquée par l'Union Soviétique en avril 1940 (lors de la Guerre d'Hiver), et les Jeux olympiques d'été de 1940 furent définitivement annulés le 1er mai 1940.

Les Jeux de la XIIIe Olympiade, prévus à Londres pour 1944, ont également été annulés. Les jeux d'été reprirent après la guerre avec les Jeux olympiques d'été de 1948 à Londres. Helsinki accueillit les Jeux olympiques d'été de 1952.


icon_puce_verte.gif
1941
: Sortie de "Citizen Kane".

Orson59646666.jpg


Le réalisateur américain Orson Welles sort son premier film à New York, malgré les tentatives de Randolph Hearst d'en interdire la projection. Le personnage Charles Foster Kane est en effet inspiré du magnat américain de la presse Randolph Hearst. Le film est unanimement salué par la critique, mais ne remporte pas le succès escompté auprès du public. Il marque les débuts du cinéma moderne, en rupture avec le rythme et la temporalité classiques en cours à Hollywood. Orson Welles, Citizen Kane.

images

 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Suite des événements du 1er Mai

icon_puce_verte.gif
1945
: Suicide de Paul Joseph Goebbels et de sa femme.


upload_2018-5-1_21-49-16.jpeg


Paul Joseph Goebbels était un homme politique nazi allemand, né à Rheydt le 29 octobre 1897. Il se donna la mort à Berlin le 1er mai 1945 avec son épouse Magda, après avoir empoisonné leurs six enfants. Il fut ministre du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande sous le régime nazi (1933-1945) et son nom reste indissolublement lié à l'emploi des techniques modernes de la manipulation des masses. Il est devenu synonyme des mensonges et des haines que sont capables de diffuser les propagandes des États totalitaires. Goebbels est un ami proche de Hitler et est avec Himmler, le ministre le plus puissant et le plus influent du régime nazi.

GoebbelsFamily9.jpg
La famille Goebbels


icon_puce_verte.gif
1947 : Le 1er mai devient jour férié. (mesure prise par le gouvernement issu de la Libération en avril 1947. Celui-ci en fait un jour férié et payé.

Ce jour célèbre le travail, le droit d'expression du monde ouvrier et des syndicats et la lutte pour une journée de travail de 8 heures pour l'ensemble des travailleurs.

icon_puce_verte.gif
1950
: La fête du travail en zone communiste.

mai164697171.jpg


La tête du défilé du 1er mai 1950 sur la place Venceslas à Prague. Au premier plan, les portraits de Klement Gottwald et de Staline, suivis de la devise du 1er mai « Pour la paix, la patrie et le socialisme » et de l'emblème du premier plan quinquennal. © Archives nationales tchèques.

Pendant plus de 40 ans, ces flots bariolés et enjoués ont exprimé, selon la rhétorique officielle, la détermination à marcher vers un avenir victorieux, vers le communisme.


icon_puce_verte.gif
1953
: Naissance de Catherine Laborde, journaliste.


images


Françoise Laborde est née le 1er mai 1953. Elle poursuit ses études jusqu'à obtenir un DEA de Droit, puis elle décide de s'installer aux Etats-Unis pour suivre les cours de l'Université de Washington & Lee. En 1979, elle déménage à Bruxelles, où elle devient la correspondante pour RFI, en même temps qu'elle collabore à la revue Europolitique.

Elle fait ses preuves en tant que journaliste en travaillant pour de nombreux médias au cours des années 1980 : Françoise Laborde passe par RMC, puis TF1 avant de rejoindre le service public (France 3, France 2). Au fur et à mesure de ses expériences, elle choisit de spécialiser dans les domaines économiques et sociaux. En 1997, elle devient la rédactrice en chef de l'émission Télématin, au cours de laquelle elle apparaît pour présenter la rubrique Les 4 vérités.

Depuis 1999, elle est le joker de Béatrice Schönberg, au JT de 20h de France 2. En 2007, du fait de la grossesse d'Elise Lucet, elle devient pendant quelques mois la nouvelle présentatrice du journal de 13h de France 2. Elle devient ensuite le joker de David Pujadas, présentateur du 20h de France 2. Suite à la parution de son livre Ça va mieux en le disant... , où elle critique la direction de France 2, elle est remplacée par Olivier Galzi à ce poste, en juin 2008. Elle garde pourtant son émission Les 4 vérités et retrouve le poste de remplaçante d'Elise Lucet, mettant fin au jeu des chaises musicales !

Françoise Laborde est également l'auteur de romans, aux titres provocateurs, tels que C'est encore mieux à cinquante ans ou Pourquoi ma mère m'a rendu folle.

Françoise Laborde est la sœur de Catherine Laborde qui officie à la météo sur la chaîne concurrente TF1. Jusqu'alors très proches (elles ont vécu ensembles longtemps, élevant leurs enfants en commun), elles sont aujourd'hui fâchées suite au livre qui lui a déjà causé des déboires à France 2 et dans lequel Françoise raconte une brouille à propos d'une vieille tante malade.


images


Côté vie privée ;

Françoise Laborde a eu deux fils avec Manuel Joaquim, grand reporter à TF1, décédé en 2006. Elle est mariée à Jean-Claude Paris, ex-directeur d'iTELE.


upload_2018-5-1_19-29-9.jpeg
Françoise Laborde et son mari Jean-Claude


icon_puce_verte.gif
1956
: Le vaccin contre la polio est disponible.


polio-vaccine65707272.jpg


icon_puce_verte.gif
1960
: Un avion américain abattu au-dessus de l'URSS.


upload_2018-5-1_19-34-1.png
Avion de reconnaissance américain de type U2


Le 1er mai 1960, un avion-espion américain U-2 est abattu par les Soviétiques tandis qu'il survole l'Oural à 19 000 mètres d'altitude.

Le pilote, Francis Gary Powers (30 ans), a le temps de s'éjecter mais il est capturé par les agents du KGB, la police secrète de l'URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques, désignation temporaire de la Russie et de ses dépendances).

Le secrétaire général du Parti communiste d'URSS, Nikita Khrouchtchev, est informé de l'incident pendant qu'il assiste au traditionnel défilé du 1er Mai sur la Place Rouge, à Moscou. Il garde le secret pendant 5 jours et révèle la destruction de l'avion au cours d'un discours devant le Soviet Suprême.

Les Américains, sur la foi de leurs services secrets, croient que leur pilote est mort. Ils prétextent un vol de routine. Là-dessus, le 7 mai, Khrouchtchev abat son joker et rend publics la situation de son prisonnier et ses prétendus aveux.

Gary Powers était en service commandé de la CIA (Central Intelligence Agency) et non de l'armée américaine.

Il est condamné pour espionnage à dix ans de prison mais échangé dès 1962 contre un agent soviétique né en Angleterre, qui se fait appeler « Abel » et a été arrêté en 1957.


Mort dans un accident d'hélicoptère en 1977, le pilote recevra les honneurs militaires à titre posthume le 1er mai 2000 seulement...

Échec à la détente

L'administration américaine est ridiculisée par l'incident et le président Dwight Eisenhower se voit contraint de renoncer à une rencontre au sommet à Paris, avec Khrouchtchev, De Gaulle et MacMillan, Premier ministre britannique, qui devait préparer un traité de limitation des essais nucléaires. C'est un arrêt brutal du processus de détente qui avait été initié par Nikita Khrouchtchev en personne en vue de mettre fin à la guerre froide.

Par un effet boomerang, le maître du Kremlin voit du coup sa situation fragilisée à la tête de l'URSS. Les durs qui lui reprochaient la dénonciation des crimes de Staline, la rupture avec les Chinois et le rapprochement avec les Américains commencent à redresser la tête. La reculade soviétique lors de la crise des fusées, à Cuba, lui portera le coup de grâce.

Khrouchtchev sera démis de ses fonctions en 1964 par une troïka dirigée par Leonid Brejnev et l'URSS replongera dans une semi-glaciation.

Le vol de l'U-2 et l'échange des agents Abel et Powers ont inspiré au cinéaste Steven Spielberg un « polar » palpitant, Le pont des espions (2015).


icon_puce_verte.gif
1961
: Fidel Castro proclame Cuba république démocratique socialiste

castro_23870757777.jpg


Pendant la marche des travailleurs du 1er mai, Fidel Castro annonce que Cuba est désormais une nation socialiste et que «la révolution n’a pas de temps pour des élections».
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Suite des événements du 1er Mai

icon_puce_verte.gif
1962
: Première explosion nucléaire souterraine française.

upload_2018-5-1_19-59-8.jpeg


Le 7 novembre 1961, la France réalise son premier essai nucléaire souterrain. Mais le 1er mai 1962, lors du deuxième essai, un nuage radioactif s'échappe de la galerie de tir, la roche ayant été fragilisée lors du premier essai. C'est l'accident de Béryl (du nom de code de l'essai).


icon_puce_verte.gif
1967
: Célébration à Las Vegas du mariage d'Elvis Presley et Priscilla Beaulieu.

upload_2018-5-1_19-52-51.jpeg
images


Le 1er mai 1967, soit huit ans après leur rencontre, Elvis et Priscilla décide d'officialiser leur union. Et quand une star de la dimension d'Elvis Presley se marie, cela nécessite quelques précautions.

La cérémonie se déroule à Las Vegas et pour éviter l'émeute, Elvis décide de garder l'information secrète et de brouiller les pistes. Joe Esposito, homme de confiance d'Elvis, a eu l'enviable honneur d'être le témoin de mariage d'Elvis et il nous raconte ce jour très spécial.


"J'ai été très honoré qu'Elvis me demande d'être l'un de ses témoins, avec Marty Lacker. Avec le colonel Parker, on a ramené la famille et les amis à Palm Springs en Californie où Elvis avait une maison. Les reporters sont donc tous allés là-bas et les gens tournaient autour de la maison en se demandant bien ce qui allait se passer. Tard dans la nuit, on est parti discrètement pour l'aéroport. On a pris le jet de Frank Sinatra et on est arrivé à Las Vegas. On s'est reposé un peu et le lendemain, on s'est préparé pour la cérémonie. Certaines personnes ont été très fâchées de ne pouvoir assister à la cérémonie alors qu'ils avaient été invités."

Et il y avait de quoi être fâché puisque, de tous les invités qui avaient fait le déplacement, seuls 14 personnes se sont retrouvés dans la petite pièce de l'hôtel Aladdin pour assister à l’événement. Quelques minutes plus tard, tout le monde s'est réuni dans un grand salon avec cette fois ci l'ensemble des invités. Elvis semblait très heureux d'avoir épousé cette jeune fille qu'il avait connu alors qu'elle n'avait que 14 ans.

"Une fois marié, Elvis n'était pas nerveux du tout. Priscilla était beaucoup plus tendue que lui. Lui se sentait bien, il a même fait des interviews avec quelques journalistes. Lui très souriant, elle très belle. Ils formaient un beau couple. Ensuite on est reparti pour Palm Springs. On a fait un grand repas de mariage et une belle fête. Nous sommes restés encore quelques temps là bas, avant de rentrer sur Memphis."

En voyant Priscilla stressée mais rayonnante, beaucoup de gens ont dit qu'elle ressemblait incroyablement à Gladys, la mère d'Elvis disparue en 1958, comme l'explique Joe Esposito.

"Il aimait les brunes, comme l'était sa maman, avec de beaux yeux. Prisicilla lui rappelait sa mère. il voulait quelqu'un qui soit prés de lui, qui puisse s'occuper des enfants, qui soit une femme de maison. C'est pour ça qu'il voulait quelqu'un de jeune. Mais il ne savait pas qu'elle avait 14 ans quand il l'a rencontré. Elle faisait plus âgée."

upload_2018-5-1_19-47-19.png


Elvis et Priscilla Presley restèrent unis jusqu'en octobre 1973, date d'un divorce qui selon beaucoup de témoins que je croise à Memphis va précipiter le King dans l'abus de médicaments et la déchéance.

Que devient la veuve du King ?

images


En 1977, Elvis Presley décède à l'âge de 42 ans. Divorcé de Priscilladepuis 1972, la veuve (Elvis ne s'est jamais remariée) doit élever seule Marie Lisa leur fille alors âgée de 9 ans, tout en entretenant la mémoire du King, qui s'avèrera des décennies après sa disparition, une entreprise toujours juteuse.

images
images


Si Priscilla ne s'est jamais remariée, elle a tour à tour fréquenté un professeur de karaté, un comédien (Michael Edwards), un scénariste Marco Garibaldi, de 1984 à 2006, qui lui donne un fils Navaronne né en 1987. En 2007, elle fréquente Nigel Lythgoe, producteur anglais à la télévision américaine.

Alors que durant sa vie de couple avec Elvis, celui-ci ne souhaitait pas qu'elle travaille, Priscilla va devenir comédienne dans les années 80. Elle sera notamment au générique de la série culteDallas. Les années passent, Priscilla reste une femme séduisante, non sans avoir recours à la chirurgie esthétique. En 2008, alors qu'elle a 63 ans, elle participe à la version US de Danse avec les stars.



En 2015, à 70 ans, elle a multiplié les apparitions publiques. L'une à Los Angeles pour un dîner caritatif au profit de la cause animale, au côté de Pamela Anderson. L'autre à Las Vegas avec sa fille Lisa Marie pour inaugurer une grande exposition consacrée au King. >>> .

icon_puce_verte.gif
1971
: Début des opérations de la compagnie ferroviaire américain Amtrak.

upload_2018-5-1_20-3-42.jpeg


Amtrak est une entreprise ferroviaire publique américaine, spécialisée dans le transport de voyageurs. Créée le 1er mai 1971, Amtrak a le statut d'une entreprise commerciale, mais est entièrement contrôlée par le gouvernement des États-Unis. Le nom d'Amtrak a été créé par la contraction des mots AMerica et TRAcK (la voie ferrée). La raison sociale de l'entreprise publique qui gère Amtrak est National Railroad Passenger Corporation (Société nationale des transports ferroviaires de voyageurs).

icon_puce_verte.gif
1986
: Dans le plus grand secret, le nuage radioactif de Tchernobyl passe sur la France.


icon_puce_verte.gif
1987
: Le pape Jean-Paul II concélèbre à Cologne devant 75 000 fidèles la messe de béatification d'Edith Stein, une carmélite d'origine juive assassinée à Auschwitz en 1942.


icon_puce_verte.gif
1993
: Pierre Bérégovoy se suicide d'une balle dans la tête à Nevers, ville dont il est le maire depuis 1983.


L'ancien premier ministre Pierre BEREGOVOY s'est suicidé hier en fin d'après midi. Il avait passé l'après midi à Nevers, ville dont il était maire depuis une dizaine d'années, afin de commémorer le 1er Mai. Rétrospective de sa dernière journée.Interview de Maurice MOLLET, ancien syndicaliste Force Ouvrière, qui connaissait le ministre depuis très longtemps et l'avait trouvé préoccupé cette après midiInterview de Maurice CHAUMEREUIL, boulanger, préparant son pain. Il a vu Pierre BEREGOVOY alors qu'il assistait à l'arrivée d'une course cycliste et il semblait affecté.


icon_puce_verte.gif
1994
:
Ayrton Senna trouve la mort au grand prix de Saint Marin
.

220px-Ayrton_Senna_8_-_Cropped.jpg


upload_2018-5-1_20-17-21.png


Il y a 24 ans, le 1er mai 1994, le triple champion du monde de Formule 1 Ayrton Senna se tuait, à 34 ans, dans le virage de Tamburello sur l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari d'Imola, au septième tour du Grand Prix de San Marin, alors qu'il était en tête de la course. La mort du Brésilien, dont la cause officielle est la rupture de la colonne de direction de sa monoplace Williams FW16-Renault, provoqua une émotion mondiale et entraîna une profonde modification de la règlementation de la Formule 1 sur les aspects de sécurité.

icon_puce_verte.gif
1997
: élections législatives en G.B.


tony81868888.jpg


Tony Blair remporte les élections. En Grande-Bretagne, les Travaillistes remportent une écrasante victoire sur les Conservateurs, mettant fin à 18 ans pouvoir du parti dirigé par John Major. Tony Blair devient à 43 ans le plus jeune premier ministre britannique depuis 1801.

1998 : Céline Dion reçoit l'Ordre du Canada.

order-cdn82878989.jpg


Céline Dion est décoré de l'Ordre du Canada par le gouverneur général Roméo LeBlanc; la veille, elle a été nommée Officier de l'Ordre national du Québec dans le Salon rouge du Parlement par le premier ministre Lucien Bouchard.

icon_puce_verte.gif
1999 : Des alpinistes retrouvent Mallory.


GeorgeMallory1315.jpg


Dernière expédition et mort

Mallory fait à nouveau partie de l'expédition britannique à l'Everest de 1924. Le groupe est composé d'une douzaine de Britanniques et de porteurs tibétains et sherpas. Le 8 juin 1924, George Mallory et Andrew Irvine essaient d'atteindre le sommet de l'Everest par la voie passant par le col Nord. Leur compagnon d'expédition Noel Odell a rapporté les avoir vus à 12 h 50 dans l'ascension d'un des ressauts de la crête nord, et progressant fortement vers le sommet, mais aucune preuve n'a montré qu'ils ont effectivement atteint le sommet. Ils n'ont jamais rejoint le camp avancé et sont morts quelque part dans la montagne.

Découverte de son corps

En 1933, Percy Wyn-Harris découvre, à 8 460 mètres d'altitude, un piolet qui aurait appartenu à Mallory ou Irvine. Le 1er mai 1999, une expédition américaine en partie commanditée par la BBC et Nova (une série télévisée scientifique) et organisée et dirigée par Eric Simonson, retrouve le corps de George Mallory, 75 ans après sa disparition, à l'altitude de 8 290 mètres sur la face nord de l'Everest. Sa dépouille, congelée et momifiée est très bien conservée. Un altimètre en cuivre, un couteau et des lunettes de neige intactes sont également retrouvées. Avant de quitter le site, l'expédition réalise une cérémonie anglicane pour l'alpiniste et laisse le corps sur place, le recouvrant avec des pierres.


upload_2018-5-1_21-2-6.jpeg
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Suite des événements du 1er Mai

icon_puce_verte.gif
2001
: Thomas Blanton est reconnu coupable.


Blanton22216.jpg


Un ancien membre de l'organisation raciste américaine Ku Klux Klan est reconnu coupable de meurtre dans l'affaire de l'attentat commis en 1963 contre une église noire de Birmingham. Un jury formé de quatre noirs et de huit blancs a rendu son verdict après deux heures et demie de délibérations.

Thomas Blanton, 62 ans, a été reconnu coupable pour sa participation, il y a 38 ans, à un attentat raciste, et pour avoir tué quatre adolescentes.


church1a.jpg
church4a.jpg
church_bombing_girls_ap1.jpg


Le samedi 15 septembre 1963, une bombe explose dans l'entrée d'une église de Birmingham, Alabama et tue quatre jeunes filles et blesse 20 autres personnes.

cham.jpg
blanton150.jpg
cherryap150.jpg

Dynamite Bob" Chambliss Thomas Blanton Bobby Frank Cherry


Il a fallu près de 40 ans pour que les suspects, quatre membres du Ku Klux Klan soient condamnés. Robert "Dynamite Bob" Chambliss, fut condamné en 1977. Herman Cash est décédé en 1994 alors que des charges étaient retenues contre lui. Thomas Blanton est sentencé en ce jour. Bobby Frank Cherry sera condamné le 22 mai 2002.

icon_puce_verte.gif
2001
: Endeavour de retour sur terre.


endeavour200133318.jpg


Après une mission de 12 jours, la navette Endeavour a atterri mardi à 12h10, heure du Québec, à la base militaire Edwards, en Californie.

L'atterrissage devait avoir lieu à Cap Canaveral, en Floride. Cependant, la pluie et les forts vents ont obligé les autorités à reporter de quelques heures l'atterrissage et à changer le lieu de retour. Endeavour et la Station spatiale internationale sont restés attachées huit jours, soit une journée de plus que prévu en raison d'un problème informatique qui a perturbé les communications entre la station et le contrôle au sol.
Les astronautes ont participé, entre autres, à l'installation de Canadarm.


icon_puce_verte.gif
2003
: Bush: «l'essentiel des combats est terminé»


Bush-porte84899191.jpg


Le président George W. Bush a annoncé officiellement la fin des hostilités en Irak à l'occasion d'un discours prononcé à bord du porte-avions Abraham-Lincoln ancré au large des côtes de la Californie. «L'essentiel des combats est terminé en Irak. Dans la bataille d'Irak, les États-Unis et nos alliés l'ont emporté», a-t-il déclaré six semaines après les premiers bombardements sur Bagdad.

icon_puce_verte.gif
2004
: L'Union Européenne: 25 pays.

drapeau-union-europe85909292.jpg


L'Union Européenne compte maintenant 25 membres avec l'arrivée de la Pologne, la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, la Lettonie, la Lituanie, l'Estonie, Chypre et Malte. Les 15 avaient déjà du mal à s'entendre, ça va être pire !


icon_puce_verte.gif
2005
: Première apparition de Benoît XVI à la fenêtre du Vatican.

benoit1420.jpg


Quelque 50 000 personnes se rassemblent place Saint Pierre pour assister à la première apparition de Benoît XVI à cette fenêtre rendue célèbre par son prédécesseur; le nouveau pape a emménagé la veille, le 30 avril, dans les appartements pontificaux. Jean Paul II avait fait sa dernière apparition publique à cette même fenêtre le 30 mars, trois jours avant de mourir.
 

DeletedUser12488

Suite et fin des événements du 1 er Mai

icon_puce_verte.gif
2008
: Décès de Moalim Aden Hashi Ayro.

Moalim_Aden_Hashi_Ayro21.jpg


Présumé chef d'al-Qaïda, Moalim Aden Hashi Ayro, est mort dans un raid de l'armée américaine à Dhusamareb.
L'aviation militaire américaine a bombardé une maison qu'il occupait. Une dizaine d'autres personnes sont mortes dans ce raid, effectué au beau milieu de la nuit.


icon_puce_verte.gif
2008
: Décès de Philipp von Boeselager, 90 ans.

philipp22.jpg


"Le baron Philipp von Boeselager, dernier survivant du noyau dur des conjurés de l'attentat manqué des officiers contre Hitler le 20 juillet 1944".

Baptisée « Opération Walkyrie » l'attentat avait été conçu par des officiers de la Wehrmacht qui, voyant la guerre perdue, cherchantit à éliminer Hitler.


icon_puce_verte.gif
2009
: Légalisation du mariage homosexuel en Suède.

icon_puce_verte.gif
2010
: Sport : Football Paris St Germant remporte la coupe de France en battant Monaco 1-0.


icon_puce_verte.gif
2011
: Béatification de Jean Paul II.

220px-Beatification_of_John_Paul_II_%281%29.jpg


Jean Paul II est béatifié par son successeur Benoît XVI lors d'une cérémonie suivie par un million et demi de fidèles massés place Saint-Pierre de Rome

La cause en béatification de Jean-Paul II est ouverte le 28 juin 2005, par le pape Benoît XVI. La béatification du pape défunt a ensuite lieu le 1er mai 2011 en présence d'un demi million de personnes.

images


icon_puce_verte.gif
2015
: Baltimore: Freddie Gray victime d'un «homicide».

upload_2018-5-1_21-55-52.jpeg
La procureure de Baltimore Marilyn Mosby.


La mort de Freddie Gray, un jeune Afro-Américain décédé une semaine après son interpellation musclée à Baltimore ce qui a entraîné des troubles quotidiens, est un «homicide» et des poursuites ont été engagées contre six policiers.

Marilyn Mosby, procureure d'État de Baltimore, a présenté lors d'une conférence de presse les conclusions d'une enquête sur la mort le 19 avril du jeune.


images
 

DeletedUser12488

Mercredi 02 Mai 2018

122 éme jour de l'année.

Nous fêtons les Boris

Saint Boris :

upload_2018-5-2_18-37-34.jpeg



Boris.jpg



Dictons du jour

"Mai fait ou défait".

"Mai sans rose, rend l'âme morose".



Quelques événements du 02 Mai

icon_puce_verte.gif
74 : Chute de Massada.

upload_2018-5-2_11-45-55.png


Le 2 mai 73, la forteresse de Massada tombe aux mains des légionnaires. C'en est fini de la première guerre juive contre la domination de Rome.

L'ultime résistance

Construite au IIe siècle av. J.-C., au temps des Maccabées (ou Asmonéens), la forteresse de Massada surplombe de 400 mètres les rives sauvages de la mer Morte. C'est le dernier îlot de résistance juive à l'occupation romaine.

upload_2018-5-2_11-46-53.png


En l'an 73 de l'ère chrétienne, le gouverneur romain Flavius Silva marcha contre Massada avec la Dixième légion romaine, des unités auxiliaires et des milliers de prisonniers de guerre juifs. Les Romains dressèrent des camps au pied de Massada, mirent la place en état de siège et édifièrent des retranchements. Puis ils construisirent un rempart de milliers de tonnes de pierres et de terre battue contre le flanc ouest de la forteresse et, au printemps 74, ils firent monter un bélier mobile le long de cette rampe et opérèrent une brèche dans la muraille de la forteresse.

Le 2 mai 73, la forteresse de Massada tombe aux mains des légionnaires. C’en est fini de la première guerre juive contre la domination de Rome. Construite au IIe siècle av. J.-C, la forteresse de Massada surplombe de 400 mètres les rives sauvages de la mer Morte. C’est le dernier îlot de résistance juive à l’occupation romaine de la Palestine.

Le seul récit que l’on ait du siège nous vient de l’historien juif Flavius Josèphe. D’après l’historien, après avoir mené une longue résistance face aux assiégeants, les assiégés auraient organisé un suicide collectif afin de ne pas se livrer vivant à l’ennemi. Cet épisode dramatique est un symbole de lutte désespérée contre un destin tragique inévitable. Pour d’autres, il représente une forme de fondamentalisme religieux.

Certains sociologues relèvent l’existence d’un « complexe de Massada ». Celui-ci désigne chez les juifs, et en particulier les Israéliens, le sentiment d’être en permanence à la portée d’une menace grave, menaçant leur existence même. Ce complexe se serait développé en réaction à l’impuissance des juifs de la diaspora, synthétisée par le génocide des juifs par les nazis, et en écho au mythe fondateur d’Israël : un combat imposé par un adversaire résolu, puissant, intraitable et visant sa destruction.

En 1851, quelques années seulement après la découverte du site par des archéologues américains et britanniques, des voyageurs français effectuaient l’ascension de la forteresse perdue en plein désert.


upload_2018-5-2_11-47-34.png


1345 : « Mauvais lundi » à Bruges

Le lundi 2 mai 1345, les partisans du dictateur Jacob van Artevelde sont égorgés à Bruges. Ce jour reste dans l'Histoire flamande comme un « Mauvais lundi ».

icon_puce_verte.gif
1497
: Jean et Sébastien Cabot partent à la découverte de l'Asie.

jcabot.jpg
John Cabot
crbst_640px-JohnCabotPainting.jpg
Sébastien Cabot

Le 2 Mai 1497, John Cabot partit de Bristol afin de rechercher un passage par le Nord-Ouest pour gagner l'Asie. Il est à bord d'un petit navire le "Matthew", avec 18 ou 20 membres d'équipage dont son fils Sébastien Cabot. C'était un bateau du type caravelle à gréement carré, long d'un peu moins de 23m hors tout et 19m de coque, 18m de flotaison, 6m30 de large, 2m10 de tiran d'eau, 22m de tirant d'air, d'un poids de 85t. Une réplique de ce navire a été reconstruite à Bristol en Angleterre.


the-departure-of-john-and-sebastian-cabot-from-bristol-on-their-first-voyage-of-discovery.jpg
Le départ de Jean et Sébastien Cabot de Bristol pour leur premier voyage d’exploration.

icon_puce_verte.gif
1519
: Le roi d'Angleterre Henri VIII se porte candidat à l'élection au trône du Saint-Empire.

icon_puce_verte.gif
1519
: Mort de Léonard de Vinci.

upload_2018-5-2_12-9-39.png


Le plus grand génie de la Renaissance.

Peintre, sculpteur, architecte, ingénieur et théoricien, Léonard de Vinci, né le 15 avril 1452, s'est intéressé à toutes les facettes de l'art et de la science, ainsi qu'en témoignent ses écrits et ses étonnants carnets de dessins. Il a perfectionné diverses machines industrielles ainsi que des engins militaires et des appareils à déplacer ou soulever des fardeaux. Sur le plan artistique, des études graphiques comportant des notes et des pensées précédaient chacun des tableaux de Léonard de
Vinci; l'artiste de génie laisse, entre autres, à l'humanité la peinture sans doute la plus célèbre du monde: "La Joconde".

upload_2018-5-2_12-10-55.png
upload_2018-5-2_12-11-7.png

Sainte-Anne, la Vierge et l'enfant Portrait d'un musicien

upload_2018-5-2_12-11-44.png
La Vierge à la grenade
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Suite des événements du 2 Mai

icon_puce_verte.gif
1250
: Le roi Louis IX, prisonnier des musulmans depuis le 6 avril, signe une convention avec le sultan qui le libère ainsi que ses compagnons contre une somme de 400 000 besants et la restitution de la ville de Damiette conquise par les croisés.

images


icon_puce_verte.gif
1536
: La reine d'Angleterre Anne Boleyn est envoyée à la Tour de Londres, où elle sera décapitée.

upload_2018-5-2_12-38-8.png


Henri Vlll épousa Ann Boleyn en 1533, après avoir divorcé de sa femme, Catherine d'Aragon. Il la fit marquise de Pembroke. Il demanda à Anne de lui donner un héritier, mais elle n'eut qu'un seul enfant vivant, sa fille Élisabeth, qui devint plus tard la reine Élisabeth Ire d'Angleterre.

Henri accusa Anne de trahison, d'adultère et même d'inceste avec son frère George Boleyn, et elle fut arrêtée en ce jour. Elle sera décapitée le 19 mai 1536. Catherine, première reine d'Henri, était morte quelques mois auparavant.


icon_puce_verte.gif
1567
: Marie Stuart s'enfuit de Locheleven (Ecosse).

PHOTOLISTE_20090603105614_grande_bretagne_marie_st_600_-225x300.jpg


Prisonnière d’Elisabeth Iere

upload_2018-5-2_12-59-31.jpeg


Le 2 mai 1568, Marie Stuart s’évade et lève une armée, mais elle est défaite à la bataille de Langside le 13 mai, elle s’enfuit en Angleterre, où elle est emprisonnée par Élisabeth à Carlisle le 19 mai.

upload_2018-5-2_12-43-41.jpeg


Une enquête s’ouvre alors, notamment sur le meurtre de Darnley ; considérant les prétentions de Marie au trône comme un complot, Élisabeth l’assigne à résidence pendant dix-huit ans. Mais la charge devenant trop lourde, des conseillers d’Elizabeth trament un complot contre Marie Stuart, se faisant passer auprès d’elle pour des conspirateurs pouvant l’aider à renverser Élisabeth. Marie Stuart tombe dans le piège ; des lettres envoyées à ses partisans (potentiellement cryptées) sont interceptées et elle est condamnée à mort puis exécutée le 8 février 1587.

Le jour de son exécution, Marie Stuart choisit de porter une robe rouge, se proclamant martyre catholique. L’exécution marque les esprits par son côté atroce : le bourreau, saoul, doit s’y reprendre à plusieurs fois avant de mettre un terme au calvaire de Marie.


images


Marie Stuart retrouve son courage et sa dignité en montant sur l'échafaud. Le bourreau, maladroit, s'y reprendra à trois fois avant d'arriver à lui sectionner la tête.

images


Ayant triomphé de tous ses ennemis mais dépourvue d'héritier direct, la reine d'Angleterre lègue sa couronne au propre fils de Marie Stuart et lord Darnley, le roi d'Écosse Jacques VI. C'est ainsi qu'en 1603, à 37 ans, il devient également roi d'Angleterre sous le nom de Jacques 1er et inaugure la dynastie des Stuart.


icon_puce_verte.gif
1598
: La France et l'Espagne signent la paix de Vervins.

upload_2018-5-2_13-2-4.jpeg


Pour en arriver au statu quo de la paix de Vervins le 2 mai 1598 entre la France et l'Espagne, il aura fallu près d'un demi-siècle d'une longue guerre civile, qui n'est qu'un élément de l'affrontement européen ayant débuté avec les guerres d'Italie.


Le 2 mai 1598, la France et l'Espagne signent la paix de Vervins. Elle confirme la teneur du
traité du Cateau-Cambrésis, signé 39 ans plus tôt. Le roi d'Espagne Philippe II avait profité des guerres religieuses qui agitaient la France pour intervenir au nord des Pyrénées. Il avait même réclamé le trône de France pour sa fille.

Henri IV ayant rétabli la paix civile, les Espagnols perdent leurs soutiens. À bout de souffle, ils se retirent de la scène française. Par le traité de Vervins, le roi d'Espagne renonce à ses prétentions sur le trône de France.

icon_puce_verte.gif
1598
: La France et l'Espagne signent la paix de Vervins.

upload_2018-5-2_18-35-18.png


Lorsque Henri IV eut réduit Paris et la Ligue, en 1594, il fut encore obligé de continuer la guerre contre Philippe III, roi d’Espagne, qui n’avait pas renoncé à ses vues sur la France, et cherchait toujours à ranimer, par ses émissaires, le fanatisme des Ligueurs ; mais toute la puissance du fils de Charles-Quint fut obligée de céder à la valeur d’Henri IV, et la paix glorieuse de Vervins, le 2 Mai 1598, rétablit la tranquillité au dedans et au dehors du royaume.

Quelques jours après cette paix, Henri IV revenant de la chasse, vêtu simplement, et n’ayant avec lui que deux ou trois gentilshommes, passa la Seine vis-à-vis le Louvre. Voyant que le batelier ne le connaissait pas, il lui demanda ce qu’on disait de la paix : « Ma foi, je ne sais pas ce que c’est que cette belle paix, répondit le batelier, il y a des impôts sur tout, et jusque sur ce misérable bateau, avec lequel j’ai bien de la peine à vivre. — Et le roi ; dit Henri IV ne compte-t-il pas mettre ordre à tous ces impôts-là ? — Le roi est un assez bon homme, répliqua le batelier ; mais il a une maîtresse à qui il faut de belles robes et tant d’affiquets ! Passe encore si elle n’était qu’à lui tout seul ; mais on dit qu’elle se fait caresser par bien d’autres. »

Henri IV, que cette conversation avait beaucoup amusé, envoya chercher le lendemain ce batelier, et lui fit répéter, devant Gabrielle d’Estrées, tout ce qu’il avait dit la veille. Gabrielle, en fureur, parlait déjà de le faire pendre. « Vous êtes folle, dit Henri IV ; moi je veux qu’il ne paie plus rien pour son bateau, et je suis sûr qu’il chantera tous les jours : Vive Henri IV ! vive Gabrielle ! »


icon_puce_verte.gif
1668
: Fin de la guerre de Dévolution.

upload_2018-5-2_13-35-47.jpeg
Louis XIV visitant une tranchée pendant la guerre de Dévolution

Conflit qui opposa la France et l'Espagne.

À la mort de son beau-père Philippe IV d'Espagne, Louis XIV réclama, au nom de son épouse Marie-Thérèse, une partie des Pays-Bas et la Franche-Comté, en vertu du droit de dévolution en usage au Brabant. En mai 1667, il fit envahir la Flandre par Turenne, qui s'empara de douze places, puis fit occuper la Franche-Comté par Condé en février 1668. Mais, devant la menace de la Triple-Alliance conclue contre la France, entre l'Angleterre, les Provinces-Unies et la Suède (janvier 1668), il signa le traité d'Aix-la-Chapelle le 2 mai 1668 par lequel il restitua la Franche-Comté à l'Espagne, mais conserva les douze places conquises par Turenne en Flandre, dont Lille, Tournai, Douai, Charleroi et Armentières.


JCallot-Miseres-05-arch.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Suite des événements du 2 Mai

icon_puce_verte.gif
1716
: Le système Law.

ximg68.gif.pagespeed.ic.9NuKEb539q.webp
Lettres patentes de 1716autorisant Law à créer la Banque générale

Sa politique de la monnaie ne peut être dissociée de son Système, lui-même au coeur de l’aventure. Elle est très audacieuse : réforme monétaire, fiscale, administrative, maritime, gestion de l’investissement et de la dette publique.

Notons d’ores et déjà l’ensemble des phases utilisées qui témoignent de la créativité surprenante de cet homme original :

L’institution de la Banque d’État et de la Compagnie des Indes, l’achat de la Ferme Générale des impôts indirects, le privilège de fabrication des pièces de monnaie, l’achat de la ferme du tabac, le plan de réduction de la dette publique, la démonétisation des métaux précieux, la monétisation des actions, puis, pour les commerçants, la démonétisation des billets et leur remplacement par des compte courants transférables mais inconvertibles…

John Law arrive en France en 1714

upload_2018-5-2_13-59-20.jpeg


Il est reçu par le duc d’Orléans. Le 2 mai 1716, Law est autorisé par édit à créer une banque privée, sur le modèle de la banque d’Angleterre, qui prend le nom de Banque générale, située rue Quincampoix à Paris. Son capital s’élève alors à 6 millions de livres, réparti en 1 200 actions, payables pour un quart en espèces et pour le reste en « papiers d’État ». Law propose la création d’une banque qui émettra du papier-monnaie contre de l’or et prêtera à l’Etat le métal récolté.Il présente alors tout le Système dans son mémoire sur les banques pour permettre l’établissement d’une banque en France. Sa banque générale créerait des billets de banque, et une Compagnie animerait le développement économique du pays.

upload_2018-5-2_13-41-7.png
Le Régent Philippe d’Orléans


La banque connaît un succès immédiat. Le 10 avril 1717, un nouvel édit élargit les privilèges de la banque : les billets qu’elle émet, convertibles en or, peuvent être reçus en paiement des impôts. En 1717, il fonde la Compagnie d’Occident qui obtient le monopole du commerce avec la Louisiane. La Banque générale devient Banque royale le 4 décembre 1718, les billets de banque devenant ainsi garantis par le roi. En 1719, il y réunit d’autres sociétés de commerce pour créer la Compagnie perpétuelle des Indes. Les actions de sa compagnie peuvent être souscrites par apports de rentes sur l’Etat ou par paiement comptant et la banque accepte de prêter des billets à cette fin. En juillet 1719, la compagnie reçoit le monopole d’émission de la monnaie en France. En octobre, enfin, elle reçoit les recettes générales.Mais il souhaite intégrer les deux institutions. La monnaie serait gagée non plus sur des immeubles, mais sur les revenus de l’État, qui seraient collectés par la Banque.

xbLawauto.jpg.pagespeed.ic.QnBOKtcFmW.webp

Billet de la Banque générale pour 10 écus. Ce billet, daté du 20 juin 1718, porte la signature de John Law.


Autant de pouvoir entre les mains d’un seul homme…

220px-John_Law_cartoon_%281720%29.png


La banque privée (avril 1716) a un privilège monétaire de 20 ans. La Compagnie d’Occident, (mai 1717), reçoit une concession à perpétuité, pour exploiter l’immense territoire de la Louisiane. La banque d’État, (décembre 1718) a le monopole de l’émission des billets, et finance l’État. La Compagnie des Indes (mai 1719) regroupe des Compagnies existantes, et obtient le monopole du fret et du commerce international ; elle utilise 87 vaisseaux, plus que la Compagnie anglaise des Indes. Fin août 1719, la subrogation de la Compagnie dans le bail de la Ferme Générale des impôts indirects lui fournit des ressources considérables. Outre ses fonctions de Gouverneur de la Banque et de la Compagnie, le Régent le nomme Surintendant des monnaies en Août 1719, puis en janvier 1720 Contrôleur général des finances, et enfin Surintendant général des finances. En février 1720, la banque est intégrée dans la Compagnie, qui doit gérer tout le Système !


upload_2018-5-2_14-1-56.jpeg
Billet gravé de 1000 livres de la Banque royale du 1er janvier 1720


L'opération est bien menée et les spéculateurs s'y laissent prendre. Le cours des actions de la Compagnie s'envole. La cadence d'émission des billets s'accélère. Mais la réalité des mines d'or du Mississipi et plus généralement la solidité de l'entreprise sont bientôt mises en doute.

La spéculation se retourne. Law qui a réuni la Banque à la Compagnie et est devenu, au début de l'année 1720, contrôleur général des Finances a beau faire, en mai 1720 l'expérience prend fin. C'est la banqueroute.

Les détenteurs de billets et d'actions sont ruinés. Law s'enfuit. Seule subsiste, grâce au pouvoir royal, la Compagnie des Indes ; réorganisée en 1722, elle ne disparaîtra qu'en 1769.


En 1717, il fonde la Compagnie d'Occident qui obtient le monopole du commerce avec la Louisiane. En 1719, il y réunit d'autres sociétés de commerce pour créer la Compagnie perpétuelle des Indes. Les actions de sa compagnie peuvent être souscrites par apports de rentes sur l'Etat ou par paiement comptant et la banque accepte de prêter des billets à cette fin.

L’opération démarre bien, mais la banque est fragile puisque, ayant prêté son or à l’Etat, elle est dans l’incapacité de faire face à d’éventuelles demandes de reconversion de ses billets. Le cours des actions de la Compagnie s’envole. La cadence d’émission des billets s’accélère. Mais la réalité des mines d’or du Mississipi et plus généralement la solidité de l’entreprise sont bientôt mis en doute.


En février 1720, en quelques mois, le système de Law va se gripper puis s’effondrer lorsque de gros actionnaires, bientôt suivis par des milliers d’autres, vont demander le remboursement de leurs actions en monnaie métallique. Très vite, les actions perdent de la valeur, la panique s’empare de la population et les émeutes redoublent à Paris et en Province. Le 10 octobre de la même année, un arrêt décrète la suspension du cours de tous les billets… C’en est fini du « système de Law . Et pour longtemps, le nom de Law reste attaché à la première et plus retentissante des banqueroutes. Les détenteurs de billets et d’actions sont ruinés. Law s’enfuit. Seule subsiste, grâce au pouvoir royal, la Compagnie des Indes ; réorganisée en 1722, elle ne disparaîtra qu’en 1769.

Le système de Law a permis de prendre en charge une partie de la dette de l’État. Celui-ci, momentanément plus libre de ses mouvements, a pu soutenir la guerre contre l’Espagne. Cependant, la chute du système rend la France durablement méfiante à l’égard du papier-monnaie : il a ruiné bon nombre d’actionnaires, tout en enrichissant considérablement ceux qui avaient su revendre à temps. Le système de Law a donc permis une certaine mobilité sociale, mais a également suscité des rancœurs tenaces.

Dans le domaine économique, la meilleure circulation de la monnaie a dynamisé le commerce extérieur, principalement vers les colonies.

Paul Harsin, son historien, a écrit : « en 4 années il a fait subir à l’État les transformations les plus profondes et les plus rapides que l’histoire ait jamais connues ».

Il a réussit à imposer le seul gage à sa monnaie fiduciaire : la croyance dans l’expansion, dont l’indice immédiat est la hausse des cours des actions par anticipation. Ces billets n’ont plus besoin d’être garantis par l’or ou l’argent ; la croissance et la confiance sont les véritables bases du système monétaire. L’idée, moderne, « d’effet de richesse » sur la consommation et d’interdépendance entre politique monétaire et évolution boursière, est maintenant formulée.

Le génie Financier de Law avait devancé son époque et pressenti l’avenir du crédit. Le but de Law était d’augmenter la masse de monnaie papier. Sa conception même de l’organisation de son entreprise avait de brillants côtés : réunir à la fois, dans les attributions d’une seule compagnie, l’exploitation d’un vaste commerce extérieur, la perception des impôts et la payement de la dette publique transformée en action de cette compagnie ; diminuer, en outre, les charges de l’Etat, en réduisant à 3% l’intérêt qu’il payait à ses créanciers. Mais une semblable organisation était prématurée. On y voit déjà apparaître le rôle des banques dans la création de monnaie et dans le contrôle des taux d’intérêts.

« Law a échoué, mais le système a réussi »


upload_2018-5-2_13-43-45.png


Le désendettement constitue la donnée principale et permanente du système… plus tous les investissements réalisés (canaux, port, flotte, casernes, marine…) et le dynamisme agricole et commerçant

Nonobstant, cette faillite impose des principes prudentiels essentiels au bon fonctionnement de l’activité bancaire fondée sur la confiance. C’est ainsi que les banquiers de la Haute Banque du XIXe siècle sont convaincus que leur force réside dans de solides fonds propres, qui mettent leur clientèle en confiance et leur permettent d’obtenir des dépôts. Ils les accumulent et les investissent dans le développement du commerce et de l’industrie. Comme nous le voyons, la collecte de capitaux n’est pas un enjeu de 2013, mais un enjeu historique de notre activité ! Nous verrons dans une autre publication comment cette problématique de la liquidité bancaire a été centrale dans le développement des grandes banques de réseaux du XIX ème siècle, dont Le Crédit Lyonnais.

La référence sur ce sujet est naturellement l’ouvrage d’Edgard Faure. En 1977, il écrit un livre savant de 740 pages, « La banqueroute de Law, le 17 juillet 1720 ». C’est un travail, avec 30 pages de références, et la liste des 74 arrêts et décisions qui ont fait, et défait, le Système. Il a été publié, chez Gallimard, dans la collection Trente journées qui firent la France le fameux 17 juillet. En effet, c’est le jour de la banqueroute : après une semaine d’émeutes, et des morts, la banque a renoncé à payer ses billets à ses guichets…

upload_2018-5-2_13-56-37.jpeg
La rue Quincampoix en 1720 à l'époque du système de John Law (1671 - 1729). « L'agiotage à la rue Quincampoix » (banqueroute causée par Law)



La revanche des financiers conventionnels

C'est le moment où les ennemis de Law passent à l'attaque.Le duc de Bourbon, petit-fils de Louis XIV par Madame de Montespan, et le prince de Conti, un libertin amoral que sa laideur fait surnommer le « Singe vert », se présentent avec des charrettes dans la rue Quincampoix pour exiger la conversion en or de leurs billets de papier. C'est la panique. Le cours des billets s'effondre.

Law tente de réagir par des mesures restrictives. Il sévit contre la thésaurisation des espèces métalliques, qui met à mal la confiance en la nouvelle monnaie. Mais rien n'y fait. Il s'enfuit en décembre 1720 à Bruxelles. Fort de son talent au jeu, il retrouvera une certaine aisance et mourra à Venise en 1729.

En attendant, le 26 janvier 1721, à Paris, une enquête est ouverte sur ses opérations, à la demande des frères Pâris, ennemis irréductibles de l'Écossais, et le 17 octobre 1722, on brûle ses billets sur la place de l'Hôtel de Ville de Paris. C'est l'échec de la première introduction en France du papier-monnaie. Un échec toutefois relatif car John Law aura permis à l'économie française de redémarrer et aux finances du royaume de se rétablir après la fin de règne catastrophique de Louis XIV.
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Suite des événements du 2 Mai

icon_puce_verte.gif
1808
: Révolte à Madrid contre l'armée napoléonienne.

upload_2018-5-2_14-16-18.png
upload_2018-5-2_14-16-27.png


Une diplomatie de la terreur

upload_2018-5-2_14-17-6.png


En 1808, pour combattre l’Angleterre, Napoléon veut s’emparer de l’Espagne dont i1 convoite les ressources et la position stratégique. Il souhaite pouvoir chasser la dynastie des Bourbons qui règne à Madrid depuis Philippe V, le petit-fils de Louis XIV, et il entend placer sur le trône d’Espagne un Bonaparte, son frère Joseph. L’occasion d’occuper militairement l’Espagne lui est fournie par une émeute populaire qui éclate dans la nuit du 17 au 18 mars et qui oblige le roi Charles IV et l’impératrice Marie-Louise à abdiquer en faveur de leur fils, Ferdinand VII. Cette émeute est appuyée par une partie de l’armée. Le jour du 18 mars, Murât et l’armée française entrent dans Madrid. L’envoyé de Napoléon refuse de reconnaître comme roi Ferdinand VII et semble protéger Charles IV et Marie-Louise.

Charles IV, fort de ce soutien, se rétracte et demande à Napoléon de trancher le différend avec son fils. De son côté, Ferdinand VII part pour Bayonne afin d’obtenir l’aide de Napoléon, assortie de la main d’une Bonaparte. Ferdinand VII arrive à Bayonne le 20 avril 1808. Mais Napoléon tente de le faire renoncer au trône d’Espagne contre la promesse de régner sur l’Etru- rie. Dix jours plus tard, Charles IV et Marie-Louise arrivent à leur tour à Bayonne; ils sont reçus par Napoléon comme les véritables souverains. Charles IV renie alors son fils et l’accuse d’avoir usurpé le trône. Cette querelle pénible entre le père et le fils a lieu devant l’Empereur qui entend tirer parti de ce différend. Parvient alors la nouvelle de l’insurrection du 2 mai contre les troupes françaises.


Napoléon en profite pour exiger de Charles IV et de son fils leur abdication, qui est acceptée par les traités de Bayonne des 5 et 10 mai 1808. De Bordeaux, le 12 mai, Ferdinand VII lance une proclamation aux Espagnols pour les exhorter à accepter le fait accompli. Le 6 juin 1808, Napoléon proclame son frère Joseph roi d’Espagne. Ferdinand VII est placé en résidence forcée au château de Valençay. Ce véritable guet- apens diplomatique, tendu par Murât et Napoléon, déclenche immédiatement l’insurrection générale en Espagne: Joseph Bonaparte ne peut rester sur le trône qu’un seul mois. La guérilla se généralise. Ainsi commence la guerre d’Espagne qui va marquer les premiers revers des armées de Napoléon et annonce déjà le déclin de l’Empire.

icon_puce_verte.gif
1813
: Victoire de Napoléon sur les armées prussienne et russe à Lutzen (Allemagne).

260px-Battle_of_Lutzen_1813_by_Fleischmann.jpg


La bataille de Lützen, aussi appelée par les historiens allemands bataille de Großgörschen, a lieu le 2 mai 1813, lors du retour de l’armée napoléonienne après le désastre de la campagne de Russie. Wittgenstein attaque une colonne avancée de Napoléon près de Lützen, afin de reprendre la ville de Leipzig. Après une journée de combats intenses, les forces prussiennes et russes battent en retraite. L’absence de cavalerie empêche les Français de les poursuivre.


2 mai : La bataille de Lützen

images


A 11h, les Prusso-Russes franchissent le canal du Floss-Graben.

A 12h Blücher attaque impétueusement. Il s'empare de Klein-Gorschen et de Gross-Gorschen.

A 14 h, Souham est en train de céder quand le maréchal Ney accourt à la tête de ses divisions de réserve et reprend Klein-Gorschen et Rahna.

Blücher contre-attaque et s'empare à nouveau de ces deux villages. 25 000 cavaliers se jettent sur Marmont et neutralisent son intervention. L'infanterie prussienne avance et atteint le village de Kaja.

A 14 h 30, la ligne française est pratiquement rompue. Napoléon lui-même apparaît à la tête de la Garde entre Lützen et Kaja. Il faut contrer l'offensive de Blücher en menaçant ses flancs :

Le général au prix d'un combat furieux reprend Kaja, Rahna et Klein-Gorschen.
Marchand, qui est à Teuchern, est rappelé d'urgence vers le champ de bataille. Macdonald accourt de Markranstadt et occupe Eisdorf et Kitzen.

Conscient de la menace, Wittgenstein lance la cavalerie de la garde russe et repart à l'assaut du centre français. Rahna et Klein-Gorschen sont repris par les Prussiens.

Plusieurs bataillons de Ney se débandent. Napoléon court à eux au milieu des balles et les ramène lui-même à la charge.
Blücher lance toutes ses forces et s'empare à nouveau de Klein-Gorschen, Rahna, Kaja.

A 17h, Blücher triomphe. La ligne française est percée et il va pouvoir y lancer sa cavalerie.
Mais Napoléon, à la tête de la Jeune Garde contre-attaque avec l'appui d'une formidable batterie de 80 pièces établie sur les hauteurs de Starsiedl. Kaja est reprise par les Français tandis que les Prussiens doivent se replier dans Gross-Gorschen en feu.

A 18h30, Wittengstein, attaqué sur les flancs, ordonne la retraite vers l'Elster. Elle s'effectue en bon ordre. C'est une incontestable victoire de la Grande Armée mais qui n'a pas été exploitée par manque de cavalerie.

blog-bataille-de-lutzen.jpg
 

DeletedUser12488

Suite des événements du 2 Mai

upload_2018-5-2_14-43-58.png
1832
: Révélation de George Sand.

upload_2018-5-2_14-44-36.png


Le 2 mai 1832, la critique littéraire salue la sortie à Paris d’un roman intitulé Indiana. Tiré à 750 exemplaires, il dresse la critique de la vie bourgeoise sous le règne de Louis-Philippe 1er. Son auteur est un inconnu du nom de George Sand.


Derrière ce pseudonyme se cache une jeune femme de 28 ans au parcours
déjà rocambolesque, née le 1er juillet 1804 à Paris sous le nom d’Amantine Aurore Lucile Dupin. Ses parents sont un officier et la fille d’un pauvre cabaretier.


Elle épouse à 18 ans le baron Dudevant dont elle se séparera en 1836 après une relation orageuse et de multiples liaisons. Un an après le mariage, en 1823, naît un garçon, Maurice. Cinq ans plus tard naît une fille, Solange.

Le pseudonyme George Sand sous lequel Aurore accède à la célébrité littéraire rappelle par ailleurs Jules Sandeau, l’amant avec lequel elle a commencé à écrire.

Passionnée et volontiers exubérante, révolutionnaire et républicaine dans l’âme, elle mène en marge de ses travaux d’écriture maints combats politiques et des engagements féministes avant l’heure. Elle ne craint pas non plus de scandaliser les bonnes âmes en s’affichant en tenue d’homme ou avec un cigare.


Retour à la terre

La maturité venue, la romancière prend ses distances avec la bourgeoisie louis-philipparde et découvre comme bien d'autres le monde du travail. Elle devient ainsi l'amie du peintre Jean-François Millet, l'auteur de L'Angélus.

Après les
journées révolutionnaires de 1848, elle se retire dans son château de Nohant, au coeur de cette campagne berrichonne qui lui fournit la matière de ses meilleurs romans : La Mare au diable (1846), François le Champi (1847) ou encore La petite Fadette (1849).

Elle écrit vite. Quatre jours lui suffisent par exemple pour écrire
La Mare au diable, l'un de ses plus célèbres ouvrages. Mais elle prend ensuite son temps pour relire et corriger son texte.

Après le coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte et la fondation du Second Empire, en 1852, elle se tient à l'écart du pouvoir mais conserve l'estime de l'empereur, lui-même connu pour sa fibre sociale.

La
« dame de Nohant » meurt dans la sérénité le 8 juin 1876. Passionnée, provocatrice, elle a créé un personnage inédit : la femme libérée.

upload_2018-5-2_14-43-58.png
1869
: Ouverture des Folies Bergère

upload_2018-5-2_14-48-47.png
upload_2018-5-2_14-48-58.png


C’est le tout premier music-hall installé à Paris et il fut le symbole de la vie parisienne de la Belle Epoque jusqu’à la fin des Années Folles. Le lieu, à l’origine, s’appelait d’ailleurs « Folies Trévise », comme la rue dans laquelle donnait l’entrée des artistes. Mais le duc de Trévise refusa que son patronyme soit associé à une salle de spectacle. On lui donna, du coup, le nom d’une autre rue : la rue Bergère, située tout près – Bergère au singulier – pas d’S, donc, à Folies Bergère…

upload_2018-5-2_14-49-31.png


upload_2018-5-2_14-43-58.png
1935
:
Face à la menace de l’Allemagne Nazi, Joseph Staline pour l’URSS et Pierre Laval pour la France signe le pacte d’assistance franco-soviétique, qui n’inclue pas de coopération militaire. En France cette possible coopération avec les Soviétiques n’est pas vue d’un bon œil.

1902 : Sortie du film "Voyage dans la lune"

voyage-dans-la-lune-1902-30.jpg


Premier film de science-fiction de l'histoire du cinéma. Réalisateur français George Méliès

Voyage_dans_la_lune_31.jpg
Voyage_dans_la_lune32.jpg


Les débuts du cinéma datent de 1895, mais seulement sept ans plus tard fut produit le premier film dit fantastique. Ce fut Georges Méliès qui, pour la première fois, présenta un film imaginaire "Le Voyage dans la Lune" qui va connaître un succès mondial. Son succès est tel au moment de sa sortie qu'il fait du voyage dans l'espace ou vers d'autres mondes l'une des principales sources d'inspiration des cinéastes du début du XXe siècle. La science-fiction au cinéma est née. Ce film est l'adaptation du célèbre roman de Jules Verne, De la Terre à la Lune.

icon_puce_verte.gif
1945 : La bataille de Berlin

upload_2018-5-2_14-54-55.png


L’armée rouge fait flotter le drapeau de l’URSS sur le toit du Reichstag à Berlin. Cet événement se passe 2 jours après le suicide d’Adolf Hitler, de la nomination à la tête de l’Allemagne le 1er mais par l’amiral Doenitz et de la prise de Berlin le 2 mai par l’armée Russe.


upload_2018-5-2_14-55-29.png
Le palais du Reichstag en ruines après la bataille.

icon_puce_verte.gif
1945
: Seconde guerre mondiale: le général Weidling, responsable de la défense de Berlin, capitule sans conditions face à l'Armée rouge et annonce le suicide d'Hitler.


230px-Bundesarchiv_Bild_146-1983-028-05%2C_Helmuth_Weidling.jpg


Le 2 mai, Weidling et son chef d'État-major, Dufving organisèrent une rencontre avec le général Vassili Tchouïkov pendant laquelle les deux commandants échangèrent la conversation suivante :

Tchouïkov : "Êtes-vous le commandant de la garnison de Berlin ?"

Weidling : "Oui, je suis le commandant du LVI Panzer Corps."

Tchouïkov : "Où est Krebs ?

Weidling : "Je l'ai rencontré hier à la chancellerie du Reich et il m'a déclaré qu'il souhaitait mettre fin à ses jours. Il m'a également critiqué pour avoir entamé des pourparlers officieux en vue de la capitulation. Les ordres concernant celle-ci ont été distribués aujourd'hui."

[Immédiatement, le général soviétique Vassili Sokolovski demanda]


Sokolovski : "Où sont partis Hitler et Goebbels ?" [Cette question surprit Weidling qui garda tout de même une voix posée et répondit]

Weidling : "Pas loin, d'après ce que je sais, Goebbels et sa famille se sont suicidés. Le Führer s'est empoisonné le 30 avril avec son épouse."

Tchouïkov : "Est-ce seulement qu'une rumeur ou les avez vous-vus ?"

Weidling : "J'étais à la chancellerie du Reich pendant la soirée du 30 avril, Krebs, Bormann et Goebbels m'en ont parlé."

Tchouïkov : "Ainsi, la guerre est finie ?"

Weidling : "Je pense que chaque décès inutile est un crime . . . de la folie". [Le général Sokolovski l'interrompit encore]

Sokolovski : "Distribuez un ordre de capitulation complète pour qu'il n'y ait pas de résistance sur des secteurs isolés. Mieux vaut tard que jamais.

Weidling : "Nous n'avons plus de munitions et plus que quelques armes. Par conséquent la résistance ne peut pas durer très longtemps. L'Allemagne est dans une situation confuse et je ne serai pas forcément cru si j'annonce que le Führer est mort."

Tchouïkov : "Écrivez cet ordre comme une capitulation complète, vous libèrerez votre conscience."

Sous la direction des deux généraux, Weidling rédigea l'ordre de reddition : « Le 30 avril 1945, le Führer s'est suicidé entrainant l'abandon pour tous ceux qui lui avaient juré loyauté de leur serment. Selon ses ordres, vous soldats allemands, vous êtes battus pour Berlin malgré le manque de munitions de plus en plus perceptible et malgré la situation qui faisait de votre résistance un non-sens. J'ordonne immédiatement la cessation de toute résistance. General der Artillerie, ancien commandant de la Zone de Défense de Berlin.

[Puis la conversation continua]

Tchouïkov : "Ce n'est pas nécessaire d'inscrire 'ancien'. Vous êtes toujours commandant."

Weidling : "Jawohl ! Comment j'intitule ce texte, un appel ou comme un ordre ?"

Tchouïkov : "Un ordre."

La réunion entre Weidling et Tchouïkov s'acheva à 8:23 le 2 mai 1945. Pendant la journée des haut-parleurs annoncèrent la reddition et des copies de l'ordre furent distribuées aux derniers défenseurs. Excepté les derniers nids de résistance, la bataille de Berlin était finie.

Les forces soviétiques arrêtèrent Weidling comme prisonnier de guerre et l'envoyèrent par avion en Union soviétique. Celui-ci ne devait jamais revenir en Allemagne vivant.

icon_puce_verte.gif
1952
: Premier vol commercial d’un avion à réaction, le « Comet 1 »

images


En ce 2 mai 1952, pour la première fois de l’histoire de l’aviation, une ligne régulière commerciale est assurée par un avion à réaction, à savoir le Comet 1, alors baptisé « Yoke Peter », ce dernier évoluant sous les couleurs de la compagnie aérienne britannique BOAC (British Overseas Airways Corporation).

C’est ainsi que la British Overseas Airways Corporation a mis en service cet appareil quadrimoteur affichant une capacité d’accueil de trente-six passagers sur sa ligne Londres (Angleterre) – Johannesburg (Afrique du Sud), un parcours aérien qui sera couvert en un temps de vingt-trois heures et quarante minutes exactement.

Si cette arrivée d’un avion à réaction de ligne fait date dans l’histoire, le Comet connaîtra ensuite un destin quelque peu chaotique, enregistrant plusieurs accidents meurtriers (crash d’un Comet, en mars 1953 à Karachi, en mai 1953 à Calcutta, crash en mer d’un Comet en janvier 1954, soit respectivement, 11, 43 et 35 morts !), la fragilité de la structure de l’avion n’étant pas étrangère à tous ces drames.



upload_2018-5-2_15-7-28.jpeg


Le successeur du Comet 1 fut le Comet 4
commandé par BOAC à 19 exemplaires et mis en service en octobre 1958.

upload_2018-5-2_15-19-48.jpeg


icon_puce_verte.gif
1907
: Création des Arts et des Lettres.


130px-Kunsten_en_Letteren_Ridder.jpg
Insigne de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres

Au sein du ministère de la culture français, l'ordre ministériel des Arts et des Lettres est considéré comme l'héritier de l'ordre de Saint-Michel. On peut, par exemple, lire sur le site ministériel que l'"ordre de Saint-Michel (1469 - 1830) peut être considéré comme le précurseur de l’ordre des Arts et des Lettres. Destiné à l’origine à l’aristocratie, il va tendre aux XVIIe et XVIIIe siècles à devenir un ordre de mérite civil où seront distingués de nombreux artistes, architectes, collectionneurs ou gens de lettres."

Institué le 2 mai 19572, l'ordre des Arts et des Lettres est « respecté et envié des artistes, des écrivains, des créateurs », selon la formule d’André Malraux. Il est néanmoins parfois méprisé ou farouchement refusé (par Léo Ferré, parmi les cas les plus célèbres).

Cet ordre fut l’un des quatre ordres de mérite ministériels (avec l'
ordre des Palmes académiques, l'ordre du Mérite agricole et l'ordre du Mérite maritime) à ne pas avoir été aboli lors de la réorganisation des décorations françaises décidée par le général de Gaulle en 1963, réorganisation qui supprima treize ordres ministériels pour instituer à leur place l'ordre national du Mérite.

Comme pour la plupart des récompenses créées et délivrées par un État, il est difficile de dégager une vision d'ensemble, voire une certaine cohérence, dans la liste des récipiendaires. Les effets de mode, la médiatisation ou non des artistes, jouent sans doute également, parallèlement à la qualité du travail récompensé.


Après son élection en mai 2017, le président de la république Emmanuel Macron a déclaré que les décorations remises par l'état seraient désormais attribuées avec beaucoup plus de rigueur et de parcimonie.


icon_puce_verte.gif
1953
: Couronnement du roi Hussein de Jordanie.

husseindejordanie.jpg


Couronné roi le 2 mai 1953, Hussein inaugura son long règne en interdisant le parti communiste jordanien. Un signal envoyé aux puissances de l’ouest alors que la guerre froide avec l’URSS s’exacerbait. Mais, il eut du mal à imposer son autorité aux élites politiques de son pays qui contrôlaient le Parlement, une institution aux pouvoirs étendus. Les députés nationalistes reprochaient à la monarchie ses accointances avec l’ancienne puissance tutélaire et au delà avec les occidentaux. Les progressistes laïcs emmenés par l’Egypte de Nasser qui avait renversée le roi Farouk et les monarchies conservatrices réunies autour de l’Arabie Saoudite se disputaient la direction politique du monde arabe. Tiraillé entre les deux camps, Hussein mena toute sa vie une politique de bascule entre les uns et les autres pour préserver l’indépendance de son pays.


icon_puce_verte.gif
1969 : Premier voyage du Queen Elisabeth 2.

queen52.jpg


La quille a été posée le 5 juillet 1965 et il fut lancé le 20 septembre 1967, où il a été baptisé par la reine Élisabeth II. Il effectua son voyage inaugural le 2 mai 1969.

queen353.jpg


Le Queen Elisabeth 2 (souvent appelé QE2) est un paquebot transatlantique britannique. Il a été utilisé principalement pour assurer la liaison transatlantique maritime régulière entre Southampton (Angleterre) et New York (États-Unis), via Cherbourg (France), pour une traversée de cinq jours ; il est maintenant utilisé également comme navire de croisière pendant les mois d'hiver.

En 1982, il participa à la guerre des Malouines, où il transporta 3 000 soldats ; il fut converti spécialement pour cela, en incluant une piste d'atterrissage pour hélicoptères et fut repeint en gris. Après la guerre, il reprit son service normal.
 

DeletedUser12488

Suite des événements du 2 Mai

icon_puce_verte.gif
1973
: De sanglants affrontements opposent l'armée libanaise aux Fédayins, à proximité des casernes militaires et des principaux camps de réfugiés. Ces affrontements font 12 soldats tués et 40 blessés, 6 morts civils et 30 blessés.


icon_puce_verte.gif
1982
: Naissance de Lorie.


upload_2018-5-2_15-55-40.jpeg


Lorie, de son vrai nom Laure Pester, est une chanteuse de variété française née le 2 mai 1982 au Plessis-Bouchard, dans le Val-d'Oise. Elle débute le patinage artistique à 6 ans qu'elle arrête à l'âge de 15 ans suite à une fracture du ménisque. Lorie se lance dans les castings et suit des cours de piano et de guitare. Elle enregistre son premier titre "Écoute ton cœur" et l'interprétera au Hit Machine en 1997, une émission musicale diffusée sur M6. Par la suite Lorie rencontre le producteur Axel Brangeon et décroche son premier titre "Près de moi", écrit par Johnny Williams et Louis Element. Le titre connait un énorme succès grâce à sa diffusion sur internet et de nombreux téléchargement. Son ascension s'accélère, l'album "Près de toi" sorti le 30 octobre 2001, devient triple disque de platine. Dans les années qui suivent, Lorie sort plusieurs albums. "2lor en moi" sorti le 26 novembre 2007 est un album aux sonorités électroniques qui met en scène la danse Tecktonik. En 2008 Lorie débute dans la comédie en jouant le rôle principal dans un téléfilm de 90 minutes pour TF1. En 2009 Lorie fait une pause musicale. En 2011, Lorie sort un nouvel album intitulé "Regarde moi", aux sonorités plus rock. En 2012, Lorie participe à la saison 3 de Danse avec les stars.

icon_puce_verte.gif
1989
: Yasser Arafat déclare "caduc" le passage de la charte de l'OLP prévoyant la destruction d'Israël.

images


"C'est caduc." En deux mots, prononcés en français à Paris le 2 mai 1989, Yasser Arafat, alors chef de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), accomplit l'un de ces gestes politiques importants qui auront jalonné l'interminable affrontement en Terre sainte.

En qualifiant de "caduque" la charte nationale palestinienne, Arafat répond ce jour-là à la requête de François Mitterrand qui l'a invité à "mettre au net" le texte fondateur du mouvement palestinien, adopté en 1964, révisé en 1968 et resté inacceptable aux yeux d'Israël et d'une grande partie de la communauté internationale.

La mise au net, délibérément imprécise, souhaitée par la France, laissait une certaine liberté de manoeuvre à Yasser Arafat. Que signifie une "mise au net" ? Ce n'est pas, explicitement, une abrogation. C'est plutôt un "toilettage" débarrassant la charte des articles qui prônent implicitement la disparition d'Israël.

La charte ne mentionne pas textuellement la nécessité d'anéantir l'Etat juif. Mais elle stipule, ce qui revient au même, "l'élimination de la présence sioniste et impérialiste" de Palestine (articles 15 et 22). En outre, elle tient pour illégal le plan de partage de la Palestine voté par l'ONU en 1947 et l'établissement de l'Etat juif (article 19). Les dirigeants et le peuple israéliens ont toujours considéré, à juste titre, ces passages de la charte comme des arrêts de mort pour leur pays.

Car la philosophie de la charte ne laisse guère de doute sur les intentions de ses auteurs. Ce texte laisse entendre que l'Etat juif, par sa seule existence, est une agression intolérable pour le peuple palestinien, que sa nature est intrinsèquement mauvaise et qu'en le combattant les armes à la main les fedayins font oeuvre en quelque sorte de légitime défense.

La charte, par son radicalisme même, a rendu les pires services au mouvement palestinien. Au point qu'on a pu longtemps le tenir pour la meilleure arme de la propagande israélienne, qui ne s'est pas privée d'en user et d'en abuser. La droite a fait de ce "texte maudit" l'alibi ultime de ses intransigeances.

En jugeant la charte "caduque", Arafat tient logiquement compte de l'évolution récente de son mouvement. Le 15 novembre 1988 à Alger, l'OLP accepte les résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité, clé de voûte de toute négociation au Proche-Orient, reconnaissant ainsi implicitement Israël.

Mais Arafat proclame en même temps un "Etat palestinien indépendant", en donnant l'impression de
franchir le Rubicon sur la pointe des pieds, de faire à contre- coeur une concession exigée de manière pressante par les Etats-Unis, où George Bush père vient d'être élu. Le 14 décembre, à Genève, Arafat accomplit un nouveau pas en avant : il affirme clairement "reconnaître le droit d'Israël à vivre en paix et en sécurité", et "renoncer totalement" au terrorisme. Quelques heures plus tard, Washington se dit prêt à "un dialogue substantiel" avec l'OLP.

Le terme "caduc" est une trouvaille diplomatique qui permet à Arafat de ménager l'opinion palestinienne. Pour lui, l'OLP n'a nul besoin d'amender sa charte, encore moins de l'abroger, puisqu'elle est tombée en désuétude, qu'elle n'a plus de valeur juridique et qu'elle est vouée à l'oubli.

En vérité, Arafat a encore besoin de temps pour faire
accepter à son peuple que l'OLP fait définitivement son deuil, dans la pratique, d'une vieille illusion entretenue par les réfugiés de 1948 et leurs descendants, le "droit au retour" des victimes de la première guerre israélo-arabe.

icon_puce_verte.gif
1994
: La Française des Jeux lance un nouveau jeu à gratter "Morpion" !


icon_puce_verte.gif
1996
: Décès de Richard Barnabé.

barnabe.jpg
Richard Barnabé sur son lit d'hôpital


Richard Barnabé, l'ancien chauffeur de taxi qui vivait dans un état neurovégétatif depuis le 14 décembre 1993, s'éteint à l'âge de 41 ans, succombant à une hémorragie digestive liée à un ulcère d'estomac. Il avait subi un arrêt cardiaque pendant l'interrogatoire qui avait suivi son arrestation, et n'est jamais sorti du coma dans lequel il a été plongé par la suite. Quatre des policiers de la CUM impliqués dans l'affaire ont été déclarés coupables de voies de fait causant des lésions corporelles.

icon_puce_verte.gif
1997
: Lourdes Philippe Douste Blazy ministre de la culture victime d'une agression à l'arme blanche.


icon_puce_verte.gif
1998
: Les Quinze lancent officiellement la monnaie unique européenne en approuvant l'entrée de 11 pays dans la zone euro au 1er janvier 1999.

icon_puce_verte.gif
1998
: Football : le PSG remporte la 80e Coupe de France en battant Lens (2 à 1).


icon_puce_verte.gif
1999
: Mireya Moscoso présidente de Panama. Première femme à être élue à la tête de ce pays.

upload_2018-5-2_18-6-58.png


Victoire de la candidate de la coalition d'opposition Union pour le Panamá, Mireya Moscoso, à l'élection présidentielle du 2 mai 1999. La veuve du caudillo populiste Arnulfo Arias, trois fois président, l'emporte de près de 7 p.100 sur son rival chrétien-démocrate, Martin Torrijos.

icon_puce_verte.gif
2000
: David Coulthard frôle la mort dans un accident d'avion.

images


David Coulthard échappe de justesse à la mort lorsque son Learjet s'écrase à l'aéroport de Lyon-Satolas. Les deux pilotes de l'appareil perdent la vie, tandis que la fiancée et le préparateur personnel du pilote de Formule 1 s'en tirent avec des blessures légères.

images


icon_puce_verte.gif
2002
: Au tour d'Erik Lindbergh.

upload_2018-5-2_16-58-3.png


Soixante-quinze ans après Charles Lindbergh, son petit-fils Erik Lindbergh refait sur un petit avion monomoteur le vol historique de l'aviateur américain, qui avait accompli les 20 et 21 mai 1927 le premier vol transatlantique sans escale entre New York et Le Bourget.
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Suite des événements du 2 Mai

icon_puce_verte.gif
2005
: Décès de Bob Hunter.


upload_2018-5-2_18-33-3.png


Robert (Bob) Lorne Hunter, né le13 octobre 1941 dans le quartier de Saint-Boniface de la ville de Winnipeg dans la province de Manitoba au Canada, était un journaliste canadien et un membre fondateur de l'organisation écologique Greenpeace.

C'est en tant que journaliste au Vancouver Sun qu'il fonda l'organisation écologiste Greenpeace à Vancouver avec un noyau de militants en 1971. Il en devient le premier président en 1973. Il accompagna sa transformation en organisation internationale. Il fit notamment campagne pour sauver les baleines, protéger les phoques et faire arrêter les essais nucléaires.


upload_2018-5-2_18-33-13.png


C'est lui qui inventa le terme de Rainbow Warriors, les « guerriers de l'arc-en-ciel », qui désignent les activistes de l'organisation. C'est également le nom qu'il donne à son navire, le Rainbow Warrior, qui deviendra célèbre lors de l'affaire du Rainbow Warrior après sa destruction par des agents des services secrets français en Nouvelle-Zélande en 1985.

Il quitta Greenpeace en 1981 pour se consacrer au journalisme et à l'écriture, tout en continuant de militer pour l'organisation. Depuis 1990, il était le spécialiste de l'écologie à City-TV, une chaîne de télévision de Toronto.

Il a été sacré en 2000 l'un des dix plus grands écologistes du 20e siècle par Time Magazine.


icon_puce_verte.gif
2006
: Le supplice d'un condamné à mort dans l'Ohio.

Exécution au centre correctionnel de l'Ohio USA après une longue agonie (1h 30) d'un condamné à mort, pour une série d'attaques à main armée avec le meurtre de deux employés.

icon_puce_verte.gif
2007
: Le Congrès ne parvient pas à passer outre le veto opposé par le président Bush au projet de loi fixant un calendrier au retrait des troupes américaines d'Irak, une défaite pour les opposants démocrates à la guerre.


icon_puce_verte.gif
2007
: Débat télévisé du second tour de l'élection présidentiel française opposant Nicolas Sarkosy et Ségolène Royal sur les deux premières chaînes.


icon_puce_verte.gif
2007
: Campements amérindiens découverts.

Plan.jpg


Trois campements amérindiens datant d'environ 5 000 ans, 2 300 ans et 500 sont découverts dans le boisé Irving, près de la côte Ross à Québec, signe que ce promontoire naturel a été propice à l'habitation et aux rassemblements depuis la préhistoire; l'archéologue de la Commission de la capitale nationale (CCNQ), Yves Chrétien, y a trouvé deux autres campements qui témoignent de la présence amérindienne, parmi les artefacts retracés sur les lieux, on note des pointes de flèche, des grattoirs pour travailler la peau des animaux, des polissoirs, des percuteurs pour tailler des pièces et des os blanchis par le feu provenant de castors ou d'autres restants de repas qui datent de 2 000 à 2 300 ans.

icon_puce_verte.gif
2008
: Le cyclone Nargis frappe de plein fouet le sud-ouest du Myanmar (Birmanie)


cyclone_nargis.jpg


Le cyclone Nargis est un cyclone qui a frappé la Birmanie le 2 mai 2008, faisant officiellement plus de 138 000 morts et disparus (84 537 morts et 53 836 disparus) selon le gouvernement birman dans un rapport de l'ASEAN. Ceci en fait la plus grande catastrophe naturelle de l'histoire du pays, selon l'introduction du rapport. Il s'est formé le 27 avril 2008 au centre du golfe du Bengale, au nord de l'océan Indien.

icon_puce_verte.gif
2008
: La cour d'assises des Bouches-du-Rhône condamne à 30 ans de réclusion criminelle Julien Carrillo, jugé pour l'enlèvement et le meurtre de la petite Madison, âgée de cinq ans, en 2006.

icon_puce_verte.gif
2009
: Grippe A (H1N1) 615 cas confirmés dans le monde.


cas2.jpg


L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a relevé samedi le nombre de cas confirmés de grippe mexicaine dans le monde, le faisant passer de 365 à 615.

Quinze pays font désormais état de cas confirmés par des laboratoires. La plupart des nouveaux cas confirmés l'ont été au Mexique. Le nombre de cas confirmés dans ce pays atteint désormais 397, dont 16 ayant entraîné la mort du malade.

Les États-Unis comptent 141 cas confirmés et un seul décès. Le Canada en recense 34, l'Espagne et la Grande-Bretagne 13, l'Allemagne et la Nouvelle-Zélande quatre, Israël deux, tandis que la France, l'Autriche, le Danemark, les Pays-Bas, la Suisse, la Corée du Sud et Hong Kong comptent chacun un cas, selon le dernier bilan de l'OMS.

icon_puce_verte.gif
2010
: La marée noire «menace le mode de vie» de la Louisiane.


clip_image003.jpg
Des biologistes recueillent des petits poissons pour les étudier.

La marée noire dans le golfe du Mexique est potentiellemement catastrophique et «menace le mode de vie» de la Louisiane, a averti samedi le gouverneur de cet Etat, Bobby Jindal.«Cette nappe de pétrole menace non seulement nos marais et nos pêcheries, mais aussi notre mode de vie», a déclaré devant la presse Bobby Jindal.
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Suite et fin des événements du 2 Mai

icon_puce_verte.gif
2011: Les forces spéciales Américaines abattent Oussama ben Laden dans sa résidence au Pakistan.

upload_2018-5-2_18-31-34.jpeg
260px-Osama_bin_Laden_compound2.jpg
Complexe fortifié d'Oussama ben Laden en 2011.

La mort d'Oussama ben Laden survient, à l'âge de 54 ans, à Bilal, dans la périphérie d'Abbottabad au Pakistan, le 2 mai 2011. Lors d'un raid de 40 minutes, les forces spéciales des États-Unis tuent le leader d'Al-Qaïda, recherché par le département d'État et le FBI, pour sa responsabilité dans plusieurs attentats, notamment ceux du 11 septembre 2001, Son corps est emmené dans une de leurs bases en Afghanistan. Le raid, baptisé « opération Neptune's Spear » (« Trident de Neptune »), est mené par une équipe d'une vingtaine de SEAL (commandos de l'US Navy) membre du Naval Special Warfare Development Group (DEVRGU) et du Joint Special Operations Command placés sous l'autorité de la CIA. Selon ABC News et Associated Press, le corps est identifié par test ADN. Toutefois, les résultats des tests ADN nécessitant quelques jours pour être disponibles, le corps de ben Laden est d'abord identifié en utilisant des techniques de reconnaissance faciale.


La dépouille d'Oussama ben Laden est finalement immergée en haute mer.

220px-USS_Carl_Vinson_on_patrol_in_the_Pacific_2003-06-10.jpg
L'USS Carl Vinson, le porte-avion américain qui a accueilli la dépouille de ben Laden avant son immersion.


icon_puce_verte.gif
2013
: Entrée du pape Benoît XVI au Monastère Mater Ecclesiae.


clip_image006.jpg


Après deux mois passés au Palais des papes de Castel Gandolfo, le pape Benoît XVI revient au Vatican afin d'entrer au Monastère Mater

upload_2018-5-2_18-30-36.jpeg


Le monastère Mater Ecclesiae au Vatican, regroupe une communauté religieuse de vie contemplative. Il se situe dans les jardins de la cité du Vatican, à proximité des locaux administratifs de Radio Vatican. Le pape Benoît XVI s'y est retiré le 2 mai 2013 après sa renonciation.

icon_puce_verte.gif
2014
: Incendie criminel à Odessa.


upload_2018-5-2_18-29-54.jpeg
images


Planifié et couvert par Kiev : des partisans du gouvernement ukrainien pro-occidental mettent le feu à la maison des syndicats à Odessa le 2 mai 2014.

L'incendie d'Odessa a eu lieu le 2 mai 2014 dans le cadre de l'agitation croissante en Ukraine au lendemain de la réussite du mouvement de l'Euromaïdan. Des affrontements entre les groupes pro-ukrainiens et pro-russes ont éclaté dans plusieurs rues d'Odessa.

Ils ont abouti à un important affrontement autour de la Maison des syndicats, un point de repère à Odessa situé sur le terrain Kulikovo dans le centre-ville. Ce bâtiment a pris feu dans des circonstances obscures, entraînant la mort de quarante-deux militants pro-russes qui s'y étaient retranchés. Du chloroforme, entreposé dans le bâtiment pour une raison encore inconnue, serait responsable de la mort des occupants. Si aucune arme à feu n'a été trouvée à l'intérieur du bâtiment, néanmoins des individus armés situés sur le toit, et qui avaient donc accès au bâtiment, tiraient, possiblement sur la foule située en-dessous. Six autres personnes sont mortes dans les rues : ces évènements sont les affrontements civils les plus sanglants dans la ville depuis 1918.


icon_puce_verte.gif
2014
: Un glissement de terrain pourrait avoir emporté 2000 personnes.

images


Au moins 350 personnes ont péri vendredi dans le Badakhshan (nord-est de l’Afghanistan) dans un glissement de terrain provoqué par des pluies torrentielles, les autorités craignant un bilan encore plus lourd en raison des centaines de personnes disparues.

La catastrophe est survenue à la mi-journée dans le district d’Argo de la province du Badakhshan, une région pauvre et montagneuse frontalière du Tadjikistan, de la Chine et du Pakistan.

À la suite des pluies torrentielles qui ont balayé la province ces derniers jours, un glissement de terrain a recouvert des zones habitées, touchant principalement le village d’Aab Bareek où vivent plusieurs centaines de famille, selon les autorités afghanes.

De fait, le bilan humain pourrait encore être plus lourd, alors que « 300 familles », soit potentiellement « 2000 personnes », étaient toujours portées disparues plusieurs heures après le glissement de terrain, a indiqué Sayed Abdullah Homayun Dehqan, le directeur de la branche locale de l’Agence afghane de gestion des situations de crise.


icon_puce_verte.gif
2015
: Rugby à XV, le club Toulonnais (RTC) bat Clermont 24-18 et remporte un historique troisième titre d'affilée en Coupe d'Europe à Twickenham (Angleterre).

icon_puce_verte.gif
2015
: Freddie Gray: des milliers de manifestants réclament justice à Baltimore.


upload_2018-5-2_18-29-7.jpeg
« Pas de justice, pas de paix », ont scandé les manifestants qui s'étaient rassemblés devant l'hôtel de ville de Baltimore.

Des milliers de manifestants se sont rassemblés samedi à Baltimore pour dénoncer les brutalités policières et demander justice pour Freddie Gray, au lendemain de l'annonce de poursuites pénales contre six policiers de la ville.

«Pas de justice, pas de paix», ont scandé des manifestants au départ d'un petit défilé depuis le lieu où le jeune Noir de 25 ans a été arrêté. Le cortège devait rejoindre d'autres manifestants rassemblés devant l'hôtel de ville de Baltimore.
Quelque 10 000 personnes étaient attendues, selon les organisateurs, dans cette ville portuaire de l'est des États-Unis de 620 000 habitants, théâtre de manifestations quasi quotidiennes depuis la mort du jeune homme le 19 avril des suites d'une blessure «grave» lors de son transport sans ceinture, pieds et mains liés à plat ventre dans un fourgon de police.
«Les jeunes ne sont pas des voyous», «pas de paix dans nos âmes», pouvait-on lire sur des pancartes brandies par les protestataires à l'hôtel de ville, venus à l'appel des avocats de la cause noire, les Black Lawyers for Justice, dont le leader Malik Shabazz est un ancien membre du mouvement radical Black Panthers.


En tee-shirts bleus, des observateurs d'Amnesty International assuraient vouloir veiller au respect des droits de l'homme.
Fabienne FAUR, Agence France-Presse, Baltimore.


icon_puce_verte.gif
2015
: La princesse Kate donne naissance à une petite fille.

images


La duchesse de Cambridge, Kate Middleton, tient dans ses bras son second bébé aux côtés du prince Williams.
Photo Suzanne Plunkett, Reuters.


images


«It's a girl!»: le prince William et son épouse Kate ont présenté samedi soir au monde leur fille, quatrième dans l'ordre de succession au trône, dont la naissance quelques heures plus tôt avait suscité une explosion de joie devant l'hôpital St Mary de Londres.

icon_puce_verte.gif
2018
: Les feux de l’amour...

images


Les téléspectateurs ont rendez-vous avec un nouvel épisode des Feux de l’amour ce mercredi 2 mai sur TF1. Les aventures des habitants de Genoa City seront à découvrir à 11 heures. Toutelatele vous propose de découvrir les intrigues phares qui composeront l’épisode.

images
 

DeletedUser12488

Jeudi 03 Mai 2018

123 eme jour de l'année.

Nous fêtons les Jacque set les Philippe

Saint Jacques et saint Philippe. Bréviaire à l'usage de Besançon. XVe

upload_2018-5-3_16-28-34.png


Pendant des siècles, Saint Philippe et Saint Jacques ont été fêtés au 1er mai, jour où leurs reliques furent transférées dans la basilique romaine des douze apôtres. Récemment, ils ont laissé leur place à l'humble saint Joseph pour réconforter les travailleurs.

Philippe était de Bethsaïde, sur la rive nord du lac de Tibériade, comme André et son frère Pierre. Jean le Baptiste, qui se tenait à Béthanie au delà du Jourdain avec deux de ses disciples, leur dit en voyant Jésus :"Voici l'agneau de Dieu."

Les exégètes distinguent plusieurs Jacques autour du Seigneur. Jacques le Majeur, fils de Zébédée et frère de Jean. Jacques fils d'Alphée dont on sait seulement qu'il fut apôtre, et celui-ci, Jacques, "frère"(= cousin) du Seigneur, de sa parenté et originaire de Nazareth.
Il aurait dirigé l'Église de Jérusalem et serait mort martyr vers 62. C'est lui que nous fêtons aujourd'hui.

Fête des saints Philippe et Jacques, Apôtres. Philippe, né à Bethsaïde, disciple de Jean-Baptiste, comme Pierre et André, fut appelé par le Seigneur à le suivre. Jacques, fils d’Alphée, considéré chez les Latins comme le même que le frère du Seigneur, surnommé le Juste, dirigea le premier l’Église de Jérusalem et, quand s’éleva le débat au sujet de la circoncision, se rangea à l’avis de Pierre de ne pas imposer le joug de la Loi juive aux disciples venant du monde païen; il couronna peu après son apostolat par le martyre.



Dictons du jour

"Quand il pleut le jour de la Saint Philippe, il ne faut ni tonneau, ni pipe".

"Lorsqu'il pleut le 3 mai, point de noix au noyer".



Journée mondiale de la liberté de presse

upload_2018-5-3_16-33-18.png


La Journée mondiale de la liberté de presse a été instaurée par l'Assemblée générale des Nations Unies en décembre 1993 après la tenue du Séminaire pour le développement d'une presse africaine indépendante et pluraliste. La Journée mondiale de la liberté de presse est célébrée le 3 mai de chaque année, date à laquelle la Déclaration de Windhoek a été adoptée.

Déclaration de Windhoek

Adoptée en 1991 à l’issue d’un séminaire pour le développement d’une presse africaine indépendante organisé à Windhoek (Namibie), cette Déclaration souligne l’importance d’une presse libre pour le développement et la préservation de la démocratie ainsi que pour le développement économique. Deux ans plus tard, l’Assemblée générale des Nations Unies a créé la Journée mondiale de la liberté de la presse.

upload_2018-5-3_16-34-6.png
upload_2018-5-3_16-34-15.png


Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l’indépendance des médias et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession.

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Ce fut également une réponse à l’appel de journalistes africains qui, en 1991, ont proclamé la Déclaration de Windhoek sur le pluralisme et l’indépendance des médias.


upload_2018-5-3_16-35-59.png


La Journée permet d’informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse. Dans des dizaines de pays à travers le monde, des publications sont censurées, condamnées, suspendues ou tout simplement n’ont plus le droit de paraître, alors que des journalistes, des rédacteurs en chef et des éditeurs sont harcelés, attaqués, détenus ou même tués.

upload_2018-5-3_16-36-37.png


La date du 3 mai sert aussi de rappel aux gouvernements sur la nécessité de respecter leurs engagements en faveur de la liberté de la presse, de moment de réflexion pour les médias professionnels sur les questions relatives à la liberté de la presse et à la déontologie. Tout aussi important, la Journée mondiale de la liberté de la presse est un jour de soutien aux médias qui sont des cibles pour la restriction ou l'abolition de la liberté de la presse. C’est également une journée du souvenir pour les journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession.

Quelques événements du 3 Mai


icon_puce_verte.gif
105
: Invention du papier par un chinois.


upload_2018-5-3_16-39-19.png


Le papier est né en Chine sous le règne de l'empereur Chiuangdi (dynastie des Qin). Au VIIIème siècle, les arabes apprennent l'art chinois de fabrication du papier, et le transmettent peu à peu à l'Occident.

upload_2018-5-3_16-39-50.png
Document arabe sur la fabrication du papier


upload_2018-5-3_16-40-49.png
Papier-découpé de style mandchou.

Le papier-découpé chinois est une forme d'art qui existe depuis l'invention du papier en Chine. Les motifs en sont des animaux, des fleurs, ou d'autres formes découpées aux ciseaux ou avec un couteau.


Suite des événements du 3 Mai

1324 : Naissance des Jeux Floraux.

Près d'un siècle après la croisade contre les Albigeois qui avait mis à feu et à sang le Midi de la France, la ville de Toulouse retrouve son antique prospérité et sa joie de vivre...

Le premier concours de poésie.

upload_2018-5-3_16-44-38.png


Le 3 mai 1324, de riches bourgeois organisent une joute poétique entre troubadours, trouvères et ménestrels de tous pays. Ainsi naît le premier concours de poésie d'Europe, sinon du monde.

Les concurrents doivent s'exprimer en langue d'oc, la langue du Midi toulousain. Cette langue, imprégnée de tournures latines ou romanes, se distingue de la langue du Bassin parisien, la langue d'oïl, d'où nous vient le français actuel (leur nom respectif vient de ce que oui se disait oc à Toulouse et oïl à Paris).

Pour donner corps à leur initiative, les organisateurs du concours de poésie offrent une violette d'or au gagnant et donnent à leur groupe le nom de « compagnie du gai savoir ». Dans cet intitulé plein de gouaille perce déjà l'esprit de Rabelais !...

Les capitouls, bourgeois qui gouvernent la ville au nom du comte de Toulouse, ajoutent un souci d'argent et une églantine d'or aux prix qui seront décernés chaque année.

En 1515, la compagnie prend le nom de Compagnie des Jeux Floraux. Elle se place peu après sous le patronage de Clémence Isaure, une dame du siècle précédent qui lui aurait fait don de ses biens... mais dont l'existence n'est en rien avérée.

De la langue d'oc au français

upload_2018-5-3_16-46-14.png


En 1694, signe des temps, la Compagnie des Jeux Floraux renonce volontairement à la langue d'oc pour le français, qui a pour lui le prestige de la cour de Versailles. Elle se place sous la protection du roi Louis XIV et prend le nom d'Académie, en référence à une Accademia romaine et sans doute aussi pour concurrencer, autant que faire se peut, la jeune Académie française.

Le jury des Jeux Floraux a fait la preuve de sa sagacité en récompensant d'une Églantine Pierre de Ronsard en 1554 et d'un lys d'or le jeune Victor Hugo (19 ans). Chateaubriand a été également couronné. Et bien sûr le poète François Fabre d'Églantine qui nous a légué le calendrier révolutionnaire et « Il pleut, il pleut, bergère... » la deuxième partie de son nom rappelle l'églantine d'argent remportée aux Jeux Floraux et dont il était très fier !.

L'Académie des Jeux Floraux est aujourd'hui hébergée dans le somptueux hôtel d'Assézat, une demeure de style Renaissance, en pierre et en brique, bâtie à la fin du XVIe siècle par un marchand enrichi dans le commerce du pastel.

Elle poursuit dans une relative discrétion la promotion de la langue d'oc depuis qu'en 1895, le poète provençal Frédéric Mistral réintroduisit cette langue en son sein (elle est aujourd'hui faussement appelée occitan).

icon_puce_verte.gif
1469
: Naissance de Niccolo Machiavel (en italien Machiavelli).

upload_2018-5-3_16-47-58.png


Nicolas Machiavel, est un penseur humaniste italien de la Renaissance, philosophe, théoricien de la politique, de l'histoire et de la guerre, né le 3 mai 1469 à Florence, en Italie et mort le 21 juin 1527 dans la même ville.

Le nom propre Machiavel a donné en français la naissance au mot machiavélisme et ses dérivés.

Voici deux pensées de Niccolo Machiavel :

"Il n'y a point de valeur à massacrer ses concitoyens et à livrer ses amis, à être sans foi, sans pitié, sans religion; tout cela peut faire arriver à la souveraineté."

"Je crois qu'il est plus sûr d'être craint que d'être aimé [...] les hommes sont généralement ingrats, changeants, dissimulés, timides et âpres au gain."

1494 : Christophe Colomb débarque en Jamaïque.

upload_2018-5-3_16-52-19.png


La flotte de Christophe Colomb découvre l'île de la Jamaïque, à l'époque appelée Xaymaca par les indiens Arawaks, premiers habitants de l'île. Les Espagnols y fonderont une colonie, massacreront les indiens et importeront des esclaves africains pour travailler le tabac et la canne à sucre. Les Anglais prendront possession de l'île en 1655 et la Jamaïque obtiendra son indépendance dans le cadre du Commonwealth en 1962.

upload_2018-5-3_16-54-45.png


Les Espagnols y fonderont une colonie, massacreront les indiens et importeront des esclaves africains pour travailler le tabac et la canne à sucre. Les Anglais prendront possession de l'île en 1655 et la Jamaïque obtiendra son indépendance dans le cadre du Commonwealth en 1962.

upload_2018-5-3_16-55-10.png


1536 : Cartier s'empare de Donnacona et de ses fils.

upload_2018-5-3_16-55-50.png
Cartier et Donnacona

Affirmant qu'il aiderait Donnacona à se débarasser de son rival, Cartier invita le vieux chef à un festin au cours duquel il s'empara de lui, de ses deux fils et de deux autres Amérindiens influents. Aux habitants de Stadaconé, Cartier expliqua que le chef serait ramené dans 12 lunes, couvert de cadeaux, après qu'il ait décrit le royaume du Saguenay au roi François Ier

upload_2018-5-3_16-56-29.png


En France, Donnacona et les autres Amérindiens vécurent confortablement, le roi vit à ce que leurs désirs furent comblés. Donnacona fut présenté à François Ier et le vieux chef raconta au monarque français toutes les merveilles qu'il avait vues au Saguenay. Le 25 mars 1539, trois des Amérindiens furent baptisés, on ignore si Donnacona était du nombre. Le vieux chef et les autres Iroquois moururent aux alentours de cette date d'une maladie inconnue. Lors de son retour le 23 août 1541, Cartier expliqua à Agona, qui était toujours chef de Stadaconé, que Donnacona était décédé et que les autres vivaient en seigneurs, s'étaient mariés, et ne désiraient pas revenir. Agona fut tout simplement soulagé d'être bel et bien débarrassé de son rival.

icon_puce_verte.gif
1645
: Guerre de Trente ans: les Suédois entament le siège de Brno (Tchéquie), qui s'achèvera le 23 août suivant.

upload_2018-5-3_16-59-32.png


A cette époque, la reine de Suède Kristina Vasa ordonne le siège de la ville tchèque, l’un des derniers obstacles avant Vienne, en Autriche. A la tête de la délégation scandinave le 3 mai 1645, le général Lennart Torstenson mène 28 000 hommes – avant le renfort de 10 000 soldats supplémentaires quelques semaines plus tard – et s’attend à ne faire qu’une bouchée des quelque 1500 Tchèques qui tentent de lui résister…

icon_puce_verte.gif
1660
: La paix d'Oliva met fin à la première guerre du Nord.

upload_2018-5-3_17-7-27.jpeg


La « paix du Nord » est signée le 3 mai 1660 à Oliva (ou Oliwa, près de Dantzig, sur la Baltique). Par ce traité, qui suit de peu le traité des Pyrénées entre la France et l'Espagne, la Suède reçoit de la Pologne la Livonie (Lettonie) et Riga, ce qui fait de la mer Baltique un « lac suédois » (pour peu de temps) selon le rêve du roi Gustave II Adolphe, mort en pleine gloire en 1632.

La paix d'Oliva met fin à la première « guerre du Nord », engagée par le roi de Suède Charles X Gustave qui s'était vu contester par le roi de Pologne Jean II Casimir son accession au trône, suite à l'abdication de la reine Christine.

Après un brillant succès devant Varsovie, le roi de Suède avait dû faire face à une coalition rassemblant l'empereur, le tsar, le roi du Danemark et quelques autres princes. Il ne s'en était tiré que grâce à l'intervention de Mazarin. Le ministre français, ne voulant pas que soient bouleversés les traités de Westphalie qui, dix ans plus tôt, avaient émietté l'Allemagne, avait convaincu les belligérants de s'asseoir à la table des négociations...


Suite des événements du 3 Mai

icon_puce_verte.gif
1791
: Une Constitution polonaise sans lendemain.


upload_2018-5-3_17-22-12.jpeg


Le 3 mai 1791, les réformateurs polonais font adopter par la Grande Diète une Constitution inspirée des principes libéraux de la Révolution française :

- elle abroge le liberum veto : ce principe vieux de 150 ans permettait à tout participant à la Diète de faire annuler une loi et paralysait de ce fait la vie politique du pays,

- elle déclare également la monarchie héréditaire et non plus élective,

- elle accorde aussi des libertés communales aux villes et place les paysans sous la protection du roi.

D'un partage à l'autre

La nouvelle Constitution est soutenue par le roi de Pologne, Stanislas II Auguste Poniatowski. Mais les monarques voisins ne tolèrent pas la rénovation politique de la Pologne...

En 1772, déjà, la Prusse, l'Autriche et la Russie s'étaient partagé d'autorité une partie de ce vaste pays.

En 1793, la Prusse et la Russie récidivent. A l'appel des grands propriétaires de Pologne, les magnats, qu'inquiète le volet social de la Constitution, les troupes des deux pays envahissent le pays.

Un deuxième partage a lieu le 23 septembre 1793 malgré la résistance héroïque des paysans et des bourgeois guidés par un héros de la guerre d'Indépendance américaine, Tadeusz Kosciuszko.

Un troisième et dernier partage auquel participera l'Autriche effacera la Pologne de la carte le 24 octobre 1795, la plus grande partie du peuple passant sous la domination tsariste.

Malgré une tradition d'amitié qui remonte au mariage de Louis XV et au-delà, la France, empêtrée dans la Révolution, ne sera pas en mesure d'aider la Pologne. Napoléon s'y essaiera en créant un éphémère Grand-duché de Varsovie qui lui vaudra le soutien passionné de la noblesse polonaise. Mais sa défaite anéantira les espoirs de la Pologne et il faudra rien moins qu'une première guerre mondiale pour qu'elle recouvre une fragile indépendance... loin du lustre d'antan.

On en viendra à oublier que ce pays, qui donna le jour à Copernic, fut sous la Renaissance l'un des plus avancés d'Europe.


Les partages de la Pologne

upload_2018-5-3_17-15-0.png


Les ennuis de la Pologne débutent en 1652 avec le «Liberum veto»par la Diète qui décide que toutes ses décisions, y compris l'élection du souverain devraient être adoptées à l'unanimité !

Cette disposition réduit l'assemblée à l'impuissance et offre aux voisins des prétextes à intervenir à tout va : c'est ainsi que l'Autriche, la Suède, la Russie... imposent chacune à leur tour leur candidat au trône jusqu'à ce que, lassées de ce petit jeu, elles décident de se partager le malheureux pays réduit à l'impuissance.


icon_puce_verte.gif
1803
: Bonaparte cède la Louisiane.


upload_2018-5-3_17-16-5.png


Par le traité de Paris, la France cède la Louisiane aux Etats-Unis pour 80 millions de francs. Napoléon Bonaparte et le président américain Thomas Jefferson s'étaient entendus sur cette transaction le 30 avril. Cette région était espagnole depuis 1763 ; mais en 1802, par traité secret, la France de Bonaparte appuyé par Talleyrand, pensait alors édifier un Empire français d'Amérique qui irait du golfe du Mexique aux rives du Saint-Laurent. Inquiets de voir remis en cause les droits de passage et de navigation qu'ils ont obtenus des Espagnols, les Américains se disent prêts à acheter à la France, pour 50 millions de francs, La Nouvelle-Orléans et la Floride.

Le prix du fiasco haïtien

upload_2018-5-3_17-16-38.png


La Louisiane, qui occupe à peu près tout le bassin du Mississippi, est plus vaste que les États-Unis de l’époque et à peine peuplé de 50.000 colons européens et esclaves africains, non compris les Indiens.

Elle a été colonisée sous le règne de Louis XIV, à la fin du XVIIe siècle, après une première tentative malheureuse de Cavelier de la Salle.

En 1763, avec le désastreux traité de Paris qui clôt la guerre de Sept Ans, la France cède la rive occidentale du Mississippi à l'Angleterre. La rive orientale du fleuve (jusqu'aux Montagnes Rocheuses), revient à l'Espagne, alliée malheureuse de la France.


Arrive Napoléon Bonaparte. Le Premier Consul rêve de reconstituer un vaste empire colonial français en Amérique. Il récupère la rive droite du Mississippi par un traité secret signé avec le roi d'Espagne en 1800. Mais il renonce à son projet après le désastre de l’expédition envoyée à Saint-Domingue (Haïti) pour soumettre les insurgés noirs.

Là-dessus se profile une nouvelle guerre contre l'Angleterre et quelques autres pays d'Europe. Dans cette perspective, Bonaparte a besoin de la neutralité américaine ainsi que d'argent. Il ne veut pas non plus prendre le risque que l'Angleterre mette la main sur la Louisiane. Il décide donc, au grand bonheur des Américains, de leur vendre le territoire.


upload_2018-5-3_17-20-42.png
Napoléon signant la cession de la Louisiane


Sans perdre de temps et sans en référer au président Thomas Jefferson, les négociateurs américains acceptent le «Louisiana Purchase» pour 15 millions de dollars, soit une fois et demi le produit intérieur brut annuel de leur pays, ce qui n'est pas rien ! Pour financer la transaction, les États-Unis sont contraints de s'endetter mais ils ne le regrettent pas !

upload_2018-5-3_17-22-52.png
Remarquez l'étendue de la Lousiane (en vert)

icon_puce_verte.gif
1814
: Louis XVIII regagne Paris après la défaite de Napoléon contre les alliés.

upload_2018-5-3_17-24-2.jpeg


Le 3 mai 1814, tandis que Napoléon 1er arrive à l'île d'Elbe, le comte de Provence fait son entrée à Paris. Acclamé par une population avide de paix, le frère de Louis restaure l'ancienne monarchie. Il avait pris le titre de Louis XVIII après la mort du malheureux Louis XVII à la prison du Temple mais il avait dû patienter en exil, dans l'humiliation et la gêne avant d'accéder au trône. Le 7 septembre 1800, le Premier Consul Bonaparte l'avait mis en garde : « Vous ne devez pas souhaiter votre retour en France. Il vous faudrait marcher sur cinq cent mille cadavres ».

icon_puce_verte.gif
1849
: Les Prussiens matent un soulèvement à Dresde.

upload_2018-5-3_17-27-37.png


Le soulèvement

Au début les conseillers des villes de Saxe ont essayé de persuader leur roi d'accepter la constitution dans des discours publics. Les gardes municipaux au lieu de les contrôler, étaient à leur côté et contre le roi, en réclamant également l'acceptation de la constitution. Le roi est resté inflexible, et leur a demandé d'obéir. Ceci a renforcé la tension, et a obligé le roi à faire appel aux troupes prussiennes. Les troubles ont éclaté.


upload_2018-5-3_17-28-58.png
Barricades révolutionnaires en Allemagne

Le 3 mai 1849, les gardes municipales ont reçu l'ordre de se retirer, mais les conseillers de ville les ont organisés en unités défensives pour arrêter l'intervention prussienne prévue. Comme la colère des habitants se développait, le gouvernement s'est retiré dans le château et l'armurerie (Zeughaus), protégé par des troupes de Saxe. Les gardes municipales hésitaient à soutenir ou non le peuple, qui menaçait d'employer des explosifs pour obliger les dirigeants à sortir. En réponse, les troupes de Saxe ont ouvert le feu sur la foule. En quelques heures, la ville a été plongée dans le chaos. 108 barricades étaient érigées.


upload_2018-5-3_17-29-57.png
barricade à Wilsdruffer


Suite des événements du 3 Mai

Aux premières heures du 4 mai 1849, le roi et ses ministres sont parvenus à s'échapper et à se réfugier dans la forteresse de Königstein.


upload_2018-5-3_17-40-47.png


Trois membres du parlement démocratique dissous étaient maintenant devenus les chefs de la révolution : Samuel Tzschirner, Karl Gotthelf Todt et Otto Heubner qui ont formé un gouvernement provisoire.

upload_2018-5-3_17-41-32.png
Le gouvernement provisoire de Dresde.

Leur but était de forcer l'acceptation de la constitution. Tzschirner a ordonné à un autre membre, Alexandre Heinze, d'organiser la lutte et de conduire des gardes communaux et des volontaires à l'extérieur de Dresde.

Les renforts qui ont rejoint les révolutionnaires, venaient d'aussi loin que Chemnitz, Zwickau et Marienberg, et la situation est devenue extrêmement violente. Les troupes de Saxe ont été également aidées par l'arrivée des soldats prussiens. Ils ont projeté encercler les rebelles et de les acculer sur l'Altmarkt (Vieux Marché), mais le nombre de barricades les a obligé à se battre pour chaque rue et même pour chaque maison.


Les études récentes évaluent le nombre de révolutionnaires à environ 3 000, comparé aux 5 000 hommes de troupe des gouvernements de Saxe et de Prusse. En plus d'être inférieurs en nombre, les rebelles étaient également non formés à se battre, étaient désorganisés et manquaient d'armes. Ils n'avaient donc aucune chance de succès. Le 9 mai, la majorité de rebelles (1 800) a été forcée de prendre la fuite. Presque tous ceux qui restaient, se sont rendus, et le reste a été poursuivi jusqu'à la Frauenkirche et arrêté.


Résultats du soulèvement

upload_2018-5-3_17-44-56.png
Ruines du vieil opéra, 1849

La lutte a laissé quelques bâtiments de Dresde dans les ruines : le vieil opéra, deux côtés de Zwinger et six maisons ont été brûlées vers le bas. Le nombre de rebelles morts est incertain mais dans 1995 la figure a été estimée à environ 200 ; 8 23 prussiens soldats de Saxon et sont morts.

Le gouvernement de Saxon a arrêté Bakunin et Röckel dans Chemnitz, mais Tzschirner, Heubner et Todt se sont échappés. Semper et Wagner étaient sur la liste voulue du gouvernement, mais également échappé, à Zurich, là où Wagner est resté. De 1849 la scie d'états allemands par élévation pointue de l'émigration comme les milliers ont abandonné leur patrie pour des raisons politiques, bon nombre d'entre eux artistes, auteurs et tout autre instruit, membres en avant de la société.

La révolution a eu un léger effet sur le système politique, parce que la noblesse a perdu une partie de sa puissance dans la Chambre, mais était autrement un échec complet.


icon_puce_verte.gif
1861
: Naissance d'Emmett Dalton.

upload_2018-5-3_17-46-44.png
Emmett Dalton

Lors d’une partie de cartes, Les frères Dalton s’aperçoivent que tout est truqué. Bob, chef de file, dirige le PREMIER CRIME, en dérobant les paris et argent des joueurs. Le Gang des Dalton se fait porter des crimes qu’ils n’ont jamais commis, notamment celui d’une attaque de train de la Pacific (détenteur du monopole des banques et du transport, véritables corrupteurs de la loi). La cavale commence pour les Dalton ! Ils sont aidés par les fermiers, pour qui ils effacent des dettes de prêts de banques, de propriétés, payées avec l’argent des vols, et ces derniers leur dévoilent toutes les cachettes et plans des Shérifs et des Deputy Marschall des environs.

upload_2018-5-3_17-47-25.png
Le décès des frères Dalton

Tout allait bien pour eux et ils voulaient faire un gros coup avant de disparaître en s'attaquant à deux banques à la fois. Ils furent trahis par un comparse et tous furent tués à l'exception d'Emmett Dalton qui reçu 23 balles mais survécut. Il fit 14 ans de prison, est devenu policier d'état et écrivit un livre dont le titre français est :

upload_2018-5-3_17-48-17.png


icon_puce_verte.gif
1859
: Alliée du Piémont-Sardaigne, la France déclare la guerre à l'Autriche.

upload_2018-5-3_17-50-12.jpeg


Suite à la signature d'un traité secret d'alliance entre la France et le Royaume de Piémont-Sardaigne, Napoléon III déclare la guerre à l'Autriche depuis le palais des Tuileries. Les troupes franco-sardes mettront à mal les soldats autrichiens à Magenta le 4 juin, puis à Solférino le 24 juin. Le traité de Zurich viendra mettre un terme au conflit, les 10 et le 11 novembre 1859. Le texte officialise notamment la cession de la Lombardie à la France.


icon_puce_verte.gif
1896
: Naissance de Dodie Smith, auteur. Créatrice des 101 dalmatiens.

upload_2018-5-3_17-51-39.png


C'est en 1912 qu'a été publié pour la première fois Les 101 Dalmatiens, dont les illustrations ont été réalisées par Janet et Anne Grahame-Johnstone, deux soeurs amies de Dodie Smith. Elle a aussi écrit "Le Château de Cassandra".

Si c'est son oeuvre littéraire pour la jeunesse qui l'a rendue célèbre, elle a aussi écrit de nombreux romans pour adultes et quelques ouvrages autobiographiques.


upload_2018-5-3_17-52-41.png


icon_puce_verte.gif
1898
: Naissance de Golda Meir , Première ministre d'Israël (1969-1974).


upload_2018-5-3_17-53-39.png


Golda Meir a participé à la création de l'État d'Israël, a été ministre des affaires étrangères, ainsi que le quatrième premier ministre d'Israël du 17 mars 1969 au 11 avril 1974. Elle était connue comme la "Dame de Fer" de la politique israélienne avant que ce qualificatif ne soit employé plus tard pour Margaret Thatcher. Elle a été la première


femme à accéder au poste de premier ministre en Israël (la seule à ce jour) et la troisième femme dans le monde à ce niveau de responsabilité (seules Sirimavo Bandaranaike au Sri Lanka et Indira Gandhi en Inde l'ont précédée). Elle démissionna de son poste en 1974 et se retira de la vie politique. Elle est décédée le 8 décembre 1978.

Suite des événements du 3 Mai

icon_puce_verte.gif
1901
: Début du feu de Jacksonville.

upload_2018-5-3_17-57-25.png


Le grand feu de Jacksonville est l'un des plus grands désastres de la Floride et il se compare au grand feu de Chicago en 1871.

Vers midi le 3 mai 1901, un incendie se déclare dans la cuisine d'une usine à matelas localisée dans la partie de la ville appelée LaVilla. Les travailleurs croient pouvoir éteindre l'incendie avec quelques seaux d'eau mais celui-ci prend de l'ampleur et devient hors contrôle.


upload_2018-5-3_18-6-49.png


Le feu se répand rapidement aux autres immeubles détruisant 2 368 bâtisses et jetant 10 000 personnes à la rue. Et cela en huit heures. Il y sept pertes de vie.

icon_puce_verte.gif
1925
: Décès de Clément Ader.


upload_2018-5-3_18-7-41.png


Clément Agnès Ader, né le 2 avril 1841 à Muret et mort le 3 mai 1925 à Toulouse, est un ingénieur français, pionnier de l'aviation. Il aurait été le premier à faire décoller un engin motorisé plus lourd que l'air en 1890. Ce vol, antérieur à celui des frères Wright en 1903, est controversé en raison de doutes sur sa réalité et des caractéristiques de stabilité et de contrôle de l'appareil, le rendant quasiment incontrôlable dans l'air.

upload_2018-5-3_18-8-42.png


icon_puce_verte.gif
1933
: Naissance de James Brown.


upload_2018-5-3_18-9-4.png


James Joseph Brown, alias James Brown ou The Godfather of Soul, est un chanteur et musicien américain. Il est né le 3 mai 1933 à Barnwell (Caroline du Sud), et est mort le 25 décembre 2006 à Atlanta (Géorgie).

Initiateur du funk, il a eu une très grande influence sur la soul, le rhythm and blues, le gospel. Il était aussi renommé pour ses performances scéniques.


icon_puce_verte.gif
1934 : Naissance de Georges Moustaki.

upload_2018-5-3_18-11-4.png


Georges Moustaki, né Giuseppe Mustacchi, est un auteur-compositeur-interprète naturalisé françaisd'origine italo-grecque, né le 3 mai 1934 à Alexandrie et mort le 23 mai 2013 à Nice. Georges Moustaki était aussi artiste-peintre.

Ses oeuvres seront souvent chantées par les plus grands : Piaf, Reggiani, Barbara, Dalida, Montand, Salvador entre autres...

Georges Moustaki se révèle comme interprète en 1969 avec "Le Métèque".
Il compose pour le cinéma, aime également écrire, dessiner et peindre.



1936 : Victoire électorale du Front populaire en France.

upload_2018-5-3_18-13-58.png


Le 3 mai 1936 a lieu en France le deuxième tour des élections législatives. Le scrutin donne la majorité à une coalition de gauche, le Front populaire, conduite par un chef charismatique, le socialiste Léon Blum (64 ans).

Une victoire longtemps attendue


upload_2018-5-3_18-14-36.png


Le Front populaire est une alliance électorale conclue deux ans plus tôt par les trois grands partis de gauche : le parti communiste de Maurice Thorez, le parti socialiste de Léon Blum et, plus près du centre, le parti radical-socialiste d'Édouard Daladier. Sa victoire soulève dans les classes populaires un espoir d'autant plus grand que le pays est tétanisé depuis plusieurs années déjà par la crise économique dérivée du krach de Wall Street de 1929.

À peine le gouvernement est-il installé que se multiplient dans tout le pays les grèves et les occupations d'usines, de chantiers et de magasins, dans l'espoir d'un renversement du système capitaliste.

Ces grèves sur le tas gagnent très vite l'ensemble du secteur privé. Au total 2 millions de grévistes. Fait notable : elles se déroulent de manière pacifique et dans l'allégresse et la joie. Chacun croit à l'imminence d'une nouvelle révolution, qui pour s'en réjouir, qui pour s'en alarmer.

upload_2018-5-3_18-15-48.png
Grève sur le tas juin 1936

Réformes tambour battant

Le gouvernement restaure la paix sociale en signant avec les représentants patronaux et syndicaux les accords Matignon dans la nuit du 7 au 8 juin 1936 (l'hôtel Matignon est la résidence du président du Conseil).

Les accords prévoient des augmentations de salaires, l'élection de délégués ouvriers dans les usines, l'établissement de contrats collectifs et non plus individuels... Le travail reprend peu à peu dans les entreprises.

Léon Blum mène tambour battant des réformes sociales spectaculaires : congés payés (11 juin 1936) et semaine de 40 heures (12 juin 1936) pour tous les salariés.


Suite des événements du 3 Mai

upload_2018-5-3_18-18-47.png


Il réforme l'organisation de la Banque de France (24 juillet 1936). Il nationalise aussi les principales usines d'armement (11 août 1936) et crée un Office interprofessionnel du Blé (15 août 1936) pour maîtriser le cours des céréales. Le 31 décembre 1936, Léon Blum prend le temps de savourer l'oeuvre accomplie : «Il est revenu un espoir, un goût du travail, un goût de la vie».

Orages en vue

Malheureusement, le chômage ne s'améliore pas. La limitation à 40 heures de la durée hebdomadaire du travail (au lieu de 48 ou davantage) se solde par une relance du chômage comme l'a montré l'économiste Alfred Sauvy (Histoire économique de la France entre les deux guerres).

Léon Blum procède à une dévaluation du franc, qui donne un peu d'air à l'économie mais vient trop tard. Le 13 février 1937, dans une allocution radiodiffusée, il se résigne à annoncer une «pause sociale»... Les atermoiements du gouvernement face à la guerre civile espagnole achèvent de le discréditer et, dès le 21 juin 1937, le leader socialiste doit remettre sa démission.

La fin des illusions

Léon Blum est remplacé à la tête du gouvernement par le radical-socialiste Camille Chautemps. Celui-ci donne du mou à la législation sur la semaine de 40 heures en facilitant les heures supplémentaires.

Il poursuit par ailleurs les réformes en regroupant les compagnies privées de chemin de fer, gravement déficitaires, dans un monopole public, la SNCF. Mais communistes et socialistes réclament l'application intégrale du programme du Front populaire et provoquent sa démission.


Léon Blum revient à la tête d'un gouvernement d'union nationale le 13 mars 1938 à un moment d'extrême tension internationale : la veille même, Hitler a annexé l'Autriche à l'Allemagne (l'Anschluss) !

Il remet sa démission moins d'un mois plus tard et le radical-socialiste Édouard Daladier accède à la Présidence du Conseil. Il lui reviendra de signer les détestables accords de Munich puis de déclarer la guerre à l'Allemagne.


icon_puce_verte.gif
1937
: Le prix Pulitzer pour Margaret Mitchell.

upload_2018-5-3_18-21-50.png


Margaret Mitchell reçoit le prix Pulitzer pour son roman Gone With The Wind; l'œuvre sera portée à l'écran deux ans plus tard.

upload_2018-5-3_18-22-24.png


icon_puce_verte.gif
1945
: Les forces alliées entrent à Hambourg.

upload_2018-5-3_18-24-52.png


La bataille de Hambourg est l'une des dernières batailles de la Seconde Guerre mondiale, opposant ce qui restait de la Fallschirm-Armee (parachutistes allemands) au VIIIe corps britannique pour le contrôle de la ville de Hambourg , du 18 avril au 3 mai 1945.

upload_2018-5-3_18-25-56.jpeg


Déroulement de la bataille

Les Britanniques rencontrent une résistance acharnée dans la ville, représentant l'un des derniers foyers de résistance dans le nord de l'Allemagne. La ville doit être nettoyée maison par maison, en raison du refus des Allemands à se rendre. La défense de Hambourg est assurée par ce qui reste de la . Fallschirm-Armee (éléments SS, de parachutistes et de membres de la Volkssturm). Sa prise est retardée par la destruction par les Allemands de plusieurs portions de l'autobahn, freinant la progression britannique.

L'assaut proprement dit sur la ville débute le 28 avril. Après le suicide d'Adolf Hitler à Berlin le 30 avril, Karl Dönitz ordonne au général Alwin Wolz d'entamer des discussions de reddition avec les Britanniques, capitulation qui est signée le 3 mai par une délégation allemande.

Conséquences

Les Britanniques progressent alors jusqu'à Kiel (péninsule du Jutland) pour déloger les forces allemandes en pleine retraite qui tentent de rejoindre le Groupe d'armées Vistule combattant encore les Soviétiques à l'est. La 7e division blindée britannique avance par ailleurs sur Lübeck non-défendue, qui capitule le 4 mai.


icon_puce_verte.gif
1945
: La pire catastrophe maritime mondiale.


upload_2018-5-3_18-42-18.png


Contrairement à la croyance générale, le plus grand désastre maritime mondial ne s'est pas produit sur l'Océan Atlantique et le bateau n'était pas le « Titanic ». La plus grande catastrophe maritime mondiale est survenue le 3 mai 1945 dans la baie de Lübeck, sur la Mer Baltique, et les navires étaient le « Cap Arcona » et le « Thielbek ».

Quatre bateaux étaient impliqués : le « Cap Arcona », le « Thielbek »,«l' Athen » et le « Deutschland ».

Trois de ces navires furent bombardés et mitraillés par les chasseurs-bombardiers Hawker "Typhoons" de l'escadrille 263 de la Royal Air Force. Environ 7 000 à 8 000 déportés périrent noyés, les survivants nagèrent dans la mer Baltique glaciale puis furent mitraillés par les SS sur la plage.


upload_2018-5-3_18-43-19.png
upload_2018-5-3_18-43-27.png


icon_puce_verte.gif
1947
: Une nouvelle Constitution au Japon.


upload_2018-5-3_18-43-51.png
upload_2018-5-3_18-44-0.png


Deux ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Japon se dote d'une nouvelle Constitution. Approuvée par la Diète et proclamée par l'empereur, elle instaure un régime parlementaire, proche des monarchies constitutionnelles européennes. Elle repose sur trois principes : la souveraineté nationale, la garantie des droits fondamentaux de l'homme et le pacifisme. Ainsi, par l'article 9, le Japon renonce à la guerre et s'engage à ne plus entretenir d'armée. L'interprétation de cet article est l'objet de nombreuses polémiques.


Suite des événements du 3 Mai

upload_2018-5-3_18-47-39.png


icon_puce_verte.gif
1952
: Un avion au pôle.

upload_2018-5-3_18-48-20.png


Un appareil C-47 (nom militaire du DC-3) de l'Armée de l'air américaine spécialement équipé de skis, est le premier avion à atterrir sur le pôle Nord.

Le colonel Joseph Fletcher est aux commandes et l'appareil emporte également le dr Albert P. Crary qui deviendra le premier à fouler les deux pôles en 1961.

icon_puce_verte.gif
1957 : Création de la fondation Anne Frank.

upload_2018-5-3_18-50-54.png


Le 3 mai 1957, un groupe de citoyens, parmi lesquels Otto Frank, créa la fondation de la Maison d'Anne Frank dans le but initial de sauvegarder l'immeuble Prinsengracht menacé de démolition et de le rendre accessible au public. Otto Frank insista sur le fait que l'objectif de la fondation serait de promouvoir les contacts et la communication entre les jeunes de différentes origines, cultures et religions, mais aussi de lutter contrer l'intolérance et la discrimination raciale.

upload_2018-5-3_18-51-49.png
La façade de l'immeuble de la société Opekta sur le Prinsengracht en 2002. Les bureaux d'Otto Frank se situaient à l'avant du bâtiment tandis que l'Annexe se trouvait à l'arrière.

La Maison d'Anne Frank ouvre ses portes le 3 mai 1960. Elle comprend l'entrepôt et les bureaux de la société Opekta ainsi que l'Annexe, le tout non meublé de manière à ce que les visiteurs puissent circuler librement dans les pièces. Certains effets personnels des précédents occupants sont restés, comme une affiche d'une star de cinéma collée au mur par Anne, un morceau de papier peint sur lequel Otto Frank marquait la taille de ses filles à mesure qu'elles grandissaient et une carte sur le mur où il notait l'avance des forces alliées, le tout étant protégé par du papier Perspex. Depuis la petite pièce qui fut celle de Peter van Pels, une allée relie l'immeuble aux bâtiments voisins, également rachetés par la Fondation. Ces autres immeubles sont utilisés pour héberger le journal mais aussi des expositions qui présentent différents aspects de l'Holocauste et des études plus contemporaines sur l'intolérance raciale dans différentes parties du globe. La Maison d'Anne Frank est devenue l'attraction touristique la plus fréquentée d'Amsterdam avec plus d'un million et demi de visiteurs chaque année.


icon_puce_verte.gif
A mes fidèles lecteurs je vous informe que cet éphéméride du jour non terminer sera le dernier , car le forum ne permet qu'un post toutes les 24 hrs. je m'en excuse ! Merci de les avoir appréciés !
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Vendredi 04 mai 2018

124 eme jour de l'année


Nous fêtons les Sylvain.


Saint sylvain

upload_2018-5-4_21-15-4.jpeg


Évêque de Gaza, en Palestine, Sylvain est arrêté et décapité avec d'autres chrétiens en 311. Au même moment, en Italie, Constantin dispute l'empire romain à ses rivaux. Sa victoire mettra un terme aux persécutions contre les chrétiens.

Dictons du jour

"Petite pluie de mai, tout le monde est gai".

"Rosée de mai, fait tout beau ou tout laid".


Journée internationale des pompiers

upload_2018-5-4_21-16-25.jpeg


Le 4 mai est la Journée Internationale des pompiers en l'honneur de 5 pompiers morts au feu au Australie le 4 mai 1999. Le 4 mai est aussi le jour de la Saint Florian, le saint patron des pompiers.

Soldats du feu

Dans le service du feu, nous combattons ensemble contre un ennemi commun, l’incendie, peu importe le pays d’où nous sommes, quel uniforme nous portons et quelle langue nous parlons.

Dans certains pays, les sirènes des casernes de pompiers sonnent à midi en ce 4 mai, invitant à une minute de silence à la mémoire de tous les pompiers décédés en mission.

Le rôle du combattant du feu dans la société contemporaine implique engagement et sacrifice au service de la société. Sans distinction du pays d’origine et du travail exercé, les pompiers dédient leurs vies à la protection des personnes et des biens contre les incendies. Dans tout les cas, le risque ultime est le sacrifice de la vie du pompier.

La journée internationale des Pompiers est l’instant où la communauté mondiale reconnaît et rend hommage au dévouement dont font preuve les pompiers pour assurer un environnement aussi sécurisé que possible à l’ensemble de la société.


Quelques événements du 4 Mai

icon_puce_verte.gif
1471
: En Angleterre, bataille de Tewkesbury dans la guerre des Deux-Roses.

La bataille de Tewkesbury dans le Gloucestershire, qui prit place le 4 mai 1471 compléta une phase de la guerre des Deux-Roses et par la victoire des York mit fin temporairement aux espoirs lancastriens de reprendre le trône d’Angleterre. Il y aura 14 années de paix avant qu’un autre coup d'État politique mené par Henri de Bolingbroke, un Tudor, règle finalement la dispute entre les deux dynasties en montant sur le trône sous le nom d'Henri VII.

Rose-anglaise.png
War_of_Roses_White1.png


La maison de Lancastre La maison des York


La Guerre des Deux-Roses désigne une série de guerres civiles qui eurent lieu en Angleterre entre la maison royale de Lancastre et la maison royale d'York. La guerre prit fin en 1485, quand le dernier des rois Plantagenêt Richard III d'Angleterre mourut au champ d'honneur, et qu'Henri VII devint roi.

icon_puce_verte.gif
1493
: Bulle « Inter Caetera »

Le 4 mai 1493, moins d'un an après le fabuleux voyage de Christophe Colomb, le pape Alexandre VI Borgia signe la
bulle « Inter Caetera » qui partage les terres à découvrir entre l'Espagne et le Portugal. Grâce à cette bulle, les Portugais ont pu s'approprier le Brésil.

icon_puce_verte.gif
1493
: Le pape Alexandre VI partage le Nouveau-Monde entre l'Espagne et le Portugal

Le pape Alexandre VI, de son vrai nom Rodrigo Borja, est pape mais aussi le père de Lucrèce et de César Borgias.
Il mène une vie de débauche. Il a compris que la politique, l'argent et l'or, les services rendus, les morts "accidentelles" mais tellement opportunes peuvent résoudre bien des problèmes. Il est soucieux de s'allier des puissants et de renforcer sa fortune et son pouvoir à travers celui de l'Eglise. Opportuniste jusqu'au bout de la tiare, il concède aux souverains espagnols Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille, dite "la Catholique", d'être avec les Portugais les seuls à avoir le privilège de mettre le pied sur le nouveau monde, avec droit exclusif de le découvrir, de l'exploiter, de l'asservir, de réduire en esclavage pour autant qu'il soit dans le même temps évangélisé.

Ces édits ou "bulles papales" seront connus sous le nom d'"Alexandrines". Elles partagent, dès le 4 mai 1493, le nouveau monde en deux. Aux Espagnols et aux Portugais elles confèrent le droit de le piller et de le soumettre par le fer, les canons, les chevaux, le goupillon, la croix, la bible et le sexe, au nom du Christ et des souverains ibères (de la péninsule ibérique: Espagne et Portugal). Qui n'est ibère et veut se rendre au Nouveau Monde risque l'excommunication quel que soit son rang ou sa nationalité, s'il n'a pas d'autorisation spéciale!

Edit renforcé cette même année par un accord entre les Espagnols et les Portugais connu sous le nom de traité de Tordessilla.

icon_puce_verte.gif
1540
: Signature d'un traité entre Venise et la Turquie, à Constantinople.

icon_puce_verte.gif
1598
: Le roi de France Henri IV et le roi d'Espagne Philippe II signent le traité de Vervins, dans le cadre duquel le souverain espagnol renonce à toutes ses conquêtes, sauf Cambrai, et à ses prétentions sur le trône de France.

icon_puce_verte.gif
1626
: Peter Minuit débarque sur l’île de Manhattan.

La Compagnie néerlandaise des Indes occidentales fait remplacer Willem Verhulst, gouverneur impopulaire de la Nouvelle-Amsterdam, par Minuit qui débarque sur l’île de Manhattan le 4 mai 1626. Selon la légende, Pierre Minuit se rend célèbre en achetant, le 24 mai 1626, l’île de Manhattan aux Amérindiens Manhattes, en échange de verroterie et autres colifichets, pour l’équivalent de 60 florins néerlandais, équivalant à 24 dollars US du XIXe siècle.


Soucieux de défendre les intérêts des colons, il se distingue par son attention à préserver aussi les intérêts des Indiens, en vertu du principe qu’une intégration harmonieuse de deux cultures vaut mieux que le rejet de la « moins » civilisée, qui amène, le plus souvent, des conflits.

icon_puce_verte.gif
1675
: Le roi Charles II d'Angleterre ordonne la construction de l'Observatoire royal de Greenwich.

L'Observatoire royal de Greenwich (en anglais Royal Observatory, Greenwich abrégé par le sigle ROG) est un observatoire astronomique britannique situé sur les hauteurs du parc de Greenwich, dans la banlieue de Londres, en surplomb de la Tamise.

Il a été créé en 1675 sur ordre du roi d'Angleterre Charles II, qui a en même temps créé pour son directeur le poste d'Astronome Royal (Astronomer Royal). Ce dernier devait « s'appliquer avec le plus grand soin et la plus grande diligence à corriger les tables indiquant les mouvements du ciel et la place des étoiles fixes, afin de déterminer les meilleures longitudes et perfectionner l'art de la navigation."

icon_puce_verte.gif
1706
: L'Angleterre, les Provinces Unies et le Saint-Empire déclarent la guerre à la France.

icon_puce_verte.gif
1814
: Napoléon débarque à l'île d'Elbe.

A la fin de l'année 1813, les Alliés franchirent le Rhin. Napoléon mit tout en oeuvre pour arrêter l'invasion. Cette campagne de France est peut-être celle où le génie du grand stratège se montra le plus éclatant mais la fortune cessa de lui sourire. La prise de Paris par les Alliés, la défection des maréchaux le forcèrent à signer une abdication sans condition, le 6 avril 1814, et à s'embarquer pour l'île d'Elbe, une île italienne de la mer Tyrrhénienne située à l'est de la Corse, royaume dérisoire octroyé par les vainqueurs lors du traité de Fontainebleau. Accompagné des quelques fidèles qui avaient décidé de partager son exil, dont sa mère et sa soeur Pauline, Napoléon, après avoir embarqué à Fréjus, prit possession de son nouveau domaine le 4 mai 1814.

icon_puce_verte.gif
1839
: Samuel Cunard, d'Halifax, fonde sa compagnie de transport maritime.

En 1839, Cunard présente une soumission au gouvernement britannique pour lancer un service postal régulier par bateau à vapeur qui traverserait l'Atlantique Nord de Liverpool à Halifax, Québec et Boston, moyennant 55 000 livres par an, pendant 10 ans. L'offre est acceptée et, la même année, Cunard et ses associés de Glasgow et de Liverpool fondent la British and North American Royal Mail Steam Packet Company, ancêtre de la Cunard Line. La première traversée s'effectue en mai 1840, mais le service postal régulier commence en juillet avec le Britannia, vapeur à aubes qui effectue la traversée de Liverpool à Halifax et qui continue ensuite vers Boston en 14 jours et huit heures.

Malgré les sérieuses difficultés financières de ses entreprises de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick au début des années 1840, Cunard connaît la prospérité avec sa compagnie de navigation parce qu'elle est bien gérée et innovatrice sur le plan technique. Après 1855, la compagnie se sert de bateaux en fer puis, au début des années 1860, les hélices remplacent les aubes.

icon_puce_verte.gif
1843
: Le Natal est proclamé colonie britannique.

icon_puce_verte.gif
1848
: Lors de cette première réunion, les députés, qui reçoivent une indemnité quotidienne de 25 francs, proclament la république " au nom du peuple français et à la face du monde ". Ils nomment une commission exécutive de cinq membres : Arago, Garnier-Pagès, Marie, Lamartine et Ledru-Rollin.

icon_puce_verte.gif
1863
: Nouveau soulèvement maori en Nouvelle-Zélande.

icon_puce_verte.gif
1886
: Chicago - Un rassemblement qui tourne mal.

Ce rassemblement se voulait avant tout pacifiste. Il s’intégrait aussi dans la revendication pour la journée de huit heures de travail quotidien, pour laquelle une grève générale mobilisant 340 000 travailleurs avait été lancée.


Un rassemblement d'anarchistes et d’activistes ouvriers à Haymarket Square, Chicago, s’est transformé en drame. Un assaillant inconnu lançait une bombe sur la masse de policiers, en tuant un sur le coup. Dans le chaos qui en résulta, sept agents étaient tués, et les dommages dans le public élevés. L’événement devait stigmatiser à jamais le mouvement anarchiste comme violent et a fait de Chicago un point chaud des luttes sociales de la planète.

Beaucoup de personnes furent arrêtées après l’attentat, mais huit hommes furent accusés des meurtres de Haymarket.
Trois furent condamnés à mort. Les autres furent condamnés à perpétuité et gracié en 1893.

icon_puce_verte.gif
1897 : Incendie du Bazar de la Charité.

Le 4 mai 1897, comme les années précédentes, le
Bazar de la Charité ouvre ses portes dans une halle somptueusement décorée pour la circonstance (échoppes médiévales en carton-pâte, vélum,...), au 17, rue Goujon, près des Champs-Élysées, à Paris.

Des dames de la bonne société vendent divers objets pour les bonnes oeuvres. La plus remarquée de toutes est la duchesse d'Alençon, soeur de l'impératrice d'Autriche
« Sissi ». Une salle de cinéma a été installée pour divertir les 1200 invités. C'est là que vers 16 heures, des vapeurs d'éther s'enflamment. L'incendie se propage à toute allure à l'ensemble de la halle...

Après la bousculade, on comptera 160 victimes brûlées vives dans des conditions atroces, essentiellement des femmes de la haute société que leur robes ont gênées dans leur fuite. Parmi elles la duchesse d'Alençon, qui n'avait pas voulu laisser derrière elle les jeunes filles de son entourage. Le pays est frappé de stupeur. Un service funèbre est célébré à Notre-Dame le 8 mai, en présence du président
Félix Faure.

icon_puce_verte.gif
1897 : Incendie du Bazar de la Charité à Paris, qui fait 120 victimes, et inspirera à Gaston Leroux son "Fantôme de l'opéra".


icon_puce_verte.gif
1904 : Début de la construction du Canal de Panama par les États-Unis.

Ce canal fut l'un des plus importants et plus complexes projets d'ingénierie jamais entrepris; il a souffert de nombreux problèmes pendant et après sa construction, frappé par des maladies (particulièrement la malaria et la fièvre jaune), des glissements de terrain et des pénuries d'eau.

Le canal de Panama est un canal long de 79,6 km, coupé par six énormes écluses, traversant l'isthme de Panama et reliant les océans Atlantique et Pacifique.

Cependant, le canal a été une grande réussite, permettant la traversée d'environ 12 000 embarcations par an.

icon_puce_verte.gif
1907 : Congrès fondateur de l'Union nationale des Etudiants de France (UNEF).


icon_puce_verte.gif
1911 : Occupation de Fès (Maroc) par les Français.

icon_puce_verte.gif
1919 : Les étudiants se soulèvent à Pékin.

Le 4 mai 1919, peu après la naissance de la
République chinoise, 3000 étudiants manifestent à Pékin, sur la place Tien An Men.

Ils dénoncent les
«21 conditions» présentées par le Japon à leur gouvernement, car elles tendent à une colonisation de la Chine. Ils protestent aussi contre le traité de Versailles qui livre au Japon les concessions allemandes du Chang-toung, une province du nord du pays.

Assez d'humiliations !

Guidés par de jeunes intellectuels progressistes, les étudiants dénoncent également le poids des traditions, le pouvoir des mandarins et l'oppression des femmes. Ils se montrent favorables à la modernité et aux sciences nouvelles.

L'agitation gagne les citadins et les commerçants, dans tout le pays. Elle se double d'un mouvement de boycott des produits japonais. Mais elle reste dans l'immédiat sans effet sur les Occidentaux comme sur les Japonais.

Le
«Mouvement du 4-mai», ainsi baptisé par les historiens, n'en est pas moins capital car il traduit l'émergence en Chine d'une conscience patriotique opposée aux Occidentaux comme aux Japonais, et l'abolition de l'empire mandchou.

Plusieurs de ses leaders rejoignent le Parti communiste chinois dans l'espoir de régénérer la Chine. Trente ans plus tard, ils célèbreront sur la place Tien An Men le triomphe de l'insurrection communiste.

70 ans plus tard, se rappelant du
«Mouvement du 4-mai», d'autres étudiants réclameront la démocratie sur la même place Tien An Men. Leur révolte finira dans un bain de sang mais débouchera paradoxalement sur une ouverture de leur pays au monde extérieur.

icon_puce_verte.gif
1920 : Naissance d'Arthur Hailey.

Ayant peu le goût des études, Arthur Hailey quitte les bancs de l'école à 14 ans. Il est incorporé dans la Royal Air Force en tant qu'aviateur pendant la Seconde Guerre mondiale. Installé au Canada en 1947, il prend un poste de vendeur pour un fabriquant de camions. Ce n'est qu'en 1956 qu'Arthur Hailey se consacre totalement à l'écriture.

D'abord des scénarios pour la télévision, tel '
Morts sans visage', une dramatique canadienne de Charles Dumas diffusée en 1958 ou, bien plus tard, 'Y a-t-il un pilote dans l'avion ? '. En 1966, l'auteur vient habiter en Californie. Le véritable succès littéraire survient en 1968 avec la publication de 'Airport', roman adapté au cinéma sous le même titre, avec les acteurs Burt Lancaster et Dean Martin. Suivront une série d'autres livres et films-catastrophes aéronautiques, des best-sellers, tels '747 en péril' , 'Blackout' ou encore 'Bank', inspirés de ses expériences personnelles.

icon_puce_verte.gif
1920 : Télesphore Gagnon est condamné à la prison à perpétuité.

Le procès de Télesphore Gagnon débute deux jours après la condamnation de sa femme, soit le vendredi 23 avril 1920.
Les avocats ont prouvé que Télesphore Gagnon, qui était quotidiennement absent, était manipulé par sa femme qui lui racontait des histoires outrageuses et mensongères au sujet des comportements de la fillette.

Le procès se termine le jeudi 29 avril par un verdict de culpabilité sur une accusation d’homicide involontaire et non pas meurtre. Le juge Désy ne prononce pas sa sentence le jour même. Télesphore Gagnon doit retourner au tribunal le 4 mai pour recevoir sa sentence d’emprisonnement à vie. Il sera libéré en 1925 pour bonne conduite.

icon_puce_verte.gif
1924 : Election du Cartel des gauches, en France.

icon_puce_verte.gif
1924 : Début des VIIIe Jeux Olympique à Paris (été), et à Chamonix (hiver même année).


Les VIIIèmes Jeux Olympiques d'été débutent par le rugby au stade de Colombes (Hauts-de-Seine). La devise olympique : “Citius, Altius, Fortius,” (plus vite, plus haut, plus fort) sera introduite lors de ces J.O qui mettront en compétition plus de 3 000 athlètes (dont 135 femmes) de 44 pays. Les compétitions seront marquées par la performance du coureur finlandais Paavo Nurmi qui remportera cinq médailles d'or. Ce seront aussi les derniers Jeux où le tennis figurera au programme.

Cérémonie d'ouverture des Jeux de la VIIIe Olympiade dans le stade olympique de Colombes,

L'Américain Johnny Weissmuller gagna deux médailles d'or en natation au cours de la seule journée du 20 juillet. Le même jour, il avait encore remporté une médaille de bronze en water-polo. Plus tard, il devint à Hollywood le Tarzan le plus connu du cinéma dans 12 films.

La nageuse américaine Gertrude Ederle obtint la médaille de bronze au 100m nage libre. Deux ans plus tard, elle fit sensation en devenant la première femme à faire la traversée de la Manche à la nage, en deux heures de moins que n'importe quel homme avant elle.

Le coureur finlandais Paavo Nurmi gagna cinq médailles d'or qui vinrent s'ajouter aux trois qu'il avait déjà obtenues en 1920. Sa performance la plus spectaculaire fut celle qu'il effectua le 10 juillet. Tout d’abord, il remporta facilement le 1 500m, puis, moins de 55 minutes plus tard, revint en piste et prit la première place au 5 000m.

icon_puce_verte.gif
1924
: Premier vol en circuit fermé d'un hélicoptère.

Le français Étienne Oehmichen effectue pour la première fois un vol en circuit fermé d'un kilomètre à bord d'un hélicoptère. Le premier décollage officiel date du 13 novembre 1917, réalisé par le français Paul Cornu. Il faut attendre 1936 pour voir un hélicoptère effectuer des vols stationnaires, des translations latérales et un atterrissage de précision. Il s'agit du Gyroplane Laboratoire conçu par Louis Breguet et René Dorant.

icon_puce_verte.gif
1925 : Ouverture à Genève d'une conférence sur le commerce des armes et l'emploi de gaz toxiques dans les conflits.

icon_puce_verte.gif
1926 : Grève générale en Grande-Bretagne.

Le 4 mai 1926, la Grande-Bretagne connaît une grève générale d'une ampleur jamais vue.


Les salariés cessent le travail par solidarité avec les mineurs, auxquels le gouvernement a imposé une baisse de salaire autoritaire pour restaurer la compétitivité du charbon national. C'est la conséquence d'une réévaluation malheureuse de la livre sterling, l'année précédente, par le Chancelier de l'Échiquier Winston Churchill.

Face à la fermeté du gouvernement conservateur de Stanley Baldwin et de son Lord Chancelier, les mineurs et leurs syndicats, le Trades Union Congress, doivent bientôt rendre les armes. Ils ne retrouveront semblable combativité qu'un demi-siècle plus tard.

Désordres et peur du «rouge»


La Grande-Bretagne connaît dans les années 1920 une situation sociale et économique difficile, suite à la Première Guerre mondiale. Dans les mois qui suivent la fin du conflit, une série de grèves accompagnent le retour à la paix et une difficile transition, marquée par une forte hausse du chômage et de l'inflation.

Les syndicats (Trade Unions) sont à leur zénith et souhaitent que les pouvoirs publics continuent à intervenir dans l'économie comme ils l'avaient fait durant la guerre. En face, les conservateurs s'y refusent car ils y voient le premier pas vers le communisme, leur hantise.

En 1924, ce spectre rouge se fait encore plus menaçant lorsque les travaillistes du Labour arrivent au pouvoir, même si leur gouvernement, dirigé par Ramsay MacDonald, n'a rien de révolutionnaire. Victime d'une motion de défiance, il ne tarde pas à tomber, ce qui entraîne de nouvelles élections, le 29 octobre 1924, et le retour des conservateurs au pouvoir.

Démocratie et «intox»

Quelques jours avant les élections d'octobre 1924, le Daily Mail, journal conservateur, publie une lettre du responsable soviétique Zinoviev qui présente le rapprochement diplomatique entre la Grande-Bretagne et l'URSS, voulu par MacDonald, comme une tactique pour favoriser la révolution en Grande-Bretagne.

Cette lettre, reflet de la peur ressentie par l'establishment, va rendre plus difficile encore la campagne travailliste et faciliter la victoire des tories et de leur chef, Stanley Baldwin. On découvrira a posteriori qu'il s'agissait d'un faux, sans doute rédigé conjointement par les services secrets et le parti conservateur.

Du retour à l'étalon-or à la crise charbonnière

Winston Churchill, qui s'était éloigné du parti tory, son parti d'origine, y fait un retour remarqué en entrant comme Chancelier de l'Échiquier (ministre des finances) dans le gouvernement Baldwin. À ce poste, pour lequel il n'a aucune compétence particulière, il va prendre le 21 septembre 1925 la mesure que lui-même jugera comme «la plus grosse bévue de [sa] vie» : le retour de la livre sterling à sa parité d'avant-guerre. C'est la victoire des financiers de la City sur les industriels.

Comme l'entrevoit aussitôt l'économiste John Maynard Keynes dans Les Conséquences économiques de Monsieur Churchill, elle va aboutir à renchérir le prix des exportations britanniques et mettre en péril l'industrie nationale. C'est exactement ce qui se passe... Le secteur charbonnier, autrefois fer de lance de la puissance britannique, est le premier atteint.

Durant la Première Guerre mondiale, le gouvernement a pris le contrôle de cette industrie et le Labour (le parti travailliste) en a demandé en 1919 la nationalisation. Il a obtenu des progrès sociaux, comme la journée de 7 heures pour les mineurs, tout en repoussant à plus tard la question de la propriété des mines et surtout celui de la restructuration du secteur : beaucoup d'entreprises minières s'avèrent trop petites pour résister aux chocs successifs, comme la reprise des exportations allemandes en 1924.


Les gestionnaires des mines, confrontés à des déficits de plus en plus massifs du fait de la réévaluation de la livre, demandent un retour à la journée de travail de 8 heures et une baisse importante des salaires. Plusieurs accords provisoires permettent au gouvernement de maintenir ceux-ci à leur niveau par des subventions, mais, en 1926, la situation n'est plus tenable.


La grève générale et son échec


Le 3 mai, les négociations entre les propriétaires et les mineurs sont interrompues. Le gouvernement se dispose à diminuer les salaires des mineurs. Le Trades Union Congress, qui représente l'ensemble des syndicats de salariés, tous secteurs confondus, se juge assez fort pour lancer dès le lendemain un mot d'ordre de grève générale, par solidarité avec les mineurs.

Les classes moyennes et supérieures s'enrôlent en masse pour conduire les locomotives, mais ne contribuent qu'à accroître plus encore le chaos. La grève s'étend bientôt à l'achat des journaux, accusés de donner une vision trop hostile de la grève. En réponse, Churchill fait publier par le gouvernement un journal compréhensif, le British Gazette.

Ce durcissement des positions annihile tout espoir d'une solution négociée. Finalement, ce sont les grévistes qui cèdent les premiers : des tensions apparaissent entre les mineurs et les autres catégories de salariés. Dans un message radiodiffusé, le premier dans une telle situation, Baldwin creuse le fossé en dénonçant la grève générale comme illégale tout en reconnaissant la légitimité du mouvement des mineurs.

Finalement, dès le 8 mai, le Trades Union Congress accepte de cesser la grève et, dans la pratique, d'abandonner les mineurs. Ces derniers poursuivent leur mouvement mais doivent reprendre le travail à l'automne, avec des salaires très diminués et des journées de travail allongées. Cet échec va affaiblir durablement les syndicats.


icon_puce_verte.gif
1928 : Naissance de Hosni Moubarak.

Mohammed Hosni Moubarak ou simplement Hosni Moubarak, est un homme d'État égyptien.Vice-président de la République arabe d'Égypte au moment de l'assassinat d'Anouar el-Sadate, il lui succède le 14 octobre 1981, après la tenue d'une élection. Hosni Moubarak reste au pouvoir jusqu'à sa démission contrainte, le 11 février 2011, conséquence de la révolution égyptienne.

En juin 2012, il est condamné en première instance à la prison à perpétuité pour meurtres, mais la justice égyptienne ordonne sa libération conditionnelle en août 2013.

icon_puce_verte.gif
1929 : Naissance de l'actrice Audrey Hepburn à Bruxelles (Belgique).

Audrey Hepburn connaît une enfance difficile. Atteinte de coqueluche, elle frôle la mort trois semaines après sa naissance. Elle a six ans lorsque son père, futur militant pro-nazi, quitte le domicile familial. La guerre est un nouveau traumatisme pour la jeune fille, de santé fragile, qui séjourne alors aux Pays-Bas, dans la ville d'Arnhem, bombardée en 1944. Elle trouve son premier rôle important dans The Secret people, où elle interprète une ballerine -c'est d'ailleurs à une carrière de danseuse que se destinait à l'origine la jeune Audrey. En 1954. elle tourne son premier film hollywoodien: " Vacances romaines de Wyler" Elle y joue le rôle d'une princesse rêveuse. Elle fait fondre Gregory Peck, mais aussi l'Académie des Oscars qui lui décerne une statuette en 1954.


icon_puce_verte.gif
1932 : Al Capone emprisonné.

Le gangster Al Capone entre au p énitencier à Atlanta après avoir été reconnu coupable d'évasion fiscale.
Al Capone est d’abord envoyé dans une prison d’Atlanta d’où il peut continuer à gérer ses affaires, avant d’être transféré dans la célèbre prison d’Alcatraz, soumis à un régime très sévère et placé à l’isolement. Il est sorti le 16 novembre 1939.

icon_puce_verte.gif
1936 : Naissance d'El Cordobés.

Manuel Benítez Pérez dit « El Cordobés », né à Palma del Río, est un matador espagnol.Son style particulièrement hétérodoxe et spectaculaire soulevait l’enthousiasme sur les gradins. Il déclara lui-même un jour : « Je ne torée pas, je fais des trucs avec le taureau ». Parmi les « trucs », un jour à Jaén, il monta à cheval sur le dos du taureau. Parfois, il « boxait » le taureau. « Truc » le plus fréquent : « El salto de la rana » (« le saut de la grenouille »). Il se mettait à genoux devant le taureau, lui présentant sa muleta par un côté, puis il sautait en l’air, se retournait pendant son saut, et présentait alors la muleta de l’autre côté.

Dans un guide à l’usage de ses lecteurs voyageant en Europe, le magazine américain Life donnait le conseil suivant à propos de la corrida : « Si sur l’affiche est écrit "El Cordobés", ne la ratez surtout pas ; dans le cas contraire, ne perdez pas votre temps à ce spectacle sans intérêt ».

icon_puce_verte.gif
1938 : Décès du japonais Jigorō Kanō, fondateur du judo kodokan.

Le judo est le premier art martial japonais à avoir obtenu une reconnaissance internationale, et le premier à avoir intégré les Jeux olympiques. Kanō est à l’origine d’innovations pédagogiques telles que l’utilisation des ceintures noires et blanches, et l’introduction du système des grades Dan pour marquer la différence de niveau entre pratiquants d’un art martial. Les maximes suivantes lui sont généralement attribuées : « Minimum d’effort, maximum d’efficacité » et « Entraide et prospérité mutuelle ».

Dans sa vie professionnelle, Kanō était un éducateur. Il fut notamment directeur de l’enseignement primaire pour le Ministère de l’éducation entre 1898 et 1901, puis président de la Tokyo Higher Normal School de 1901 à 1920. Il a joué un rôle majeur pour que le judo et le kendo entrent dans le programme des écoles publiques japonaises dans les années 1910. Par ailleurs, il fut le premier membre asiatique du Comité international olympique (CIO) (en fonction de 1909 à 1938), représenta officiellement le Japon à la plupart des Jeux olympiques tenus entre 1912 et 1936, et fut porte-parole pour la candidature du Japon aux Jeux de 1940.

icon_puce_verte.gif
1939 : Un bombardement aérien japonais sur Tchoung-King, la capitale de guerre chinoise, fait des milliers de victimes.

icon_puce_verte.gif
1939 : « Mourir pour Dantzig ? »

Le 4 mai 1939, paraît à la Une de L'Oeuvre un violent article intitulé : « Mourir pour Dantzig ? »

Son auteur est un député socialiste et pacifiste de 45 ans, Marcel Déat. Il plaide pour un soutien limité de la Pologne, que menace l'Allemagne hitlérienne.

Celle-ci, après avoir brutalement annexé la Bohême-Moravie, revendique le port de Dantzig, dont la population est très majoritairement allemande. Il s'agit d'une « ville libre » instituée par le traité de Versailles de 1919 pour ménager à la Pologne un accès portuaire sur la mer Baltique.

Elle coupe en deux le territoire du IIIe Reich : à l'est la Prusse orientale, à l'ouest, la province de Poméranie. Entre les deux, à côté de Dantzig, la Pologne bénéficie aussi d'un étroit « corridor » qui lui offre une ouverture directe sur la mer et à l'extrémité duquel elle a créé le port de Gdynia.

Ce corridor et cette « ville libre », une idée du président Wilson, sont insupportables aux nationalistes allemands et à leur Führer. Ils vont entraîner l'Allemagne dans la guerre contre la Pologne et, par le jeu des alliances, conduire à la Seconde Guerre mondiale.

Du pacifisme de gauche à la Collaboration

C'est dans ces conditions que Marcel Déat publie son fameux article. Il ne recueillera cependant guère d'assentiment dans l'opinion publique.


Comme d'autres intellectuels pacifistes de gauche, le député va très vite évoluer vers la Collaboration après que la Wehrmacht aura envahi la Pologne puis la France.

Ministre du Travail dans l'un des derniers gouvernements du Maréchal Pétain, il s'enfuira à Singmaringen puis s'exilera en Italie pour échapper à la peine de mort.


icon_puce_verte.gif
1942 : Début de la bataille de la Mer de Corail entre Américains et Japonais, dans le Pacifique.

Après leur attaque sur Pearl Harbor, les forces japonaises ont rapidement progressé dans leur mouvement vers le sud-est du Pacifique et l'Australie. La bataille de la mer de Corail est la première grande bataille navale au cours de laquelle la marine japonaise est significativement mise en échec. Avec la bataille de Midway deux mois plus tard, elle constitue le réel tournant des campagnes du Pacifique, même si à aucun moment les deux marines ne se sont réellement rencontrées ce qui en fait la première grande bataille de porte-avions.

Après leur attaque sur Pearl Harbor, les forces japonaises ont rapidement progressé dans leur mouvement vers le sud-est du Pacifique et l'Australie. La bataille de la mer de Corail est la première grande bataille navale au cours de laquelle la marine japonaise est significativement mise en échec. Avec la bataille de Midway deux mois plus tard, elle constitue le réel tournant des campagnes du Pacifique, même si à aucun moment les deux marines ne se sont réellement rencontrées ce qui en fait la première grande bataille de porte-avions. Cette bataille a eu lieu entre le 4 et le 8 mai 1942.


icon_puce_verte.gif
1945
: Convention de Lunebourg.


La convention de Lunebourg est le nom couramment donné en français à la capitulation sans conditions des troupes allemandes du nord-ouest de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Danemark. Elle fut signée sous une tente de l'état-major du maréchal britannique Bernard Montgomery dans la lande de Lunebourg au nord-ouest de l'Allemagne, le 4 mai 1945.

icon_puce_verte.gif
1945 : Un détachement de la 2e division blindée du général Leclerc arrive à Berchtesgaden et investit le Berghof d'Hitler.


Le Berghof était la résidence secondaire d'Adolf Hitler. Elle était située dans l'Obersalzberg, montagne des Alpes bavaroises près de Berchtesgaden. Après la Wolfsschanze, son quartier-général de l'Est en Prusse orientale, le Berghof fut l'endroit où Hitler séjourna le plus de temps pendant la guerre. Plus tôt, de 1927 à 1936, il fut présent plus de la moitié de l'année dans son refuge des Alpes.

En tant que chancelier allemand, il y reçut un grand nombre de personnalités lors de visites officielles comme deux Premiers ministres britanniques, Lloyd George et Neville Chamberlain, l'ambassadeur de France André François-Poncet, l'amiral Darlan ainsi qu'un grand nombre de ministres et d'ambassadeurs européens.

icon_puce_verte.gif
1945 : Libération du camp de concentration de Neuengamme totalement vide par l'armée britannique.

Le camp de concentration de Neuengamme a été établi le 13 décembre 1938. Les prisonniers devaient effectuer un travail forcé pour la production d'une briqueterie-tuilerie qui se trouvait sur son terrain, et plus tard dans l'industrie de l'armement ainsi qu'à la construction d'installations militaires (Friesenwall). Jusqu'en 1945, 106 000 personnes des pays occupés par l'Allemagne, de 28 nationalités différentes, ont été déportées et internées dans ce camp avec des conditions de vie et de travail inhumaines. Environ 55 000 en sont mortes. Cela correspondait au slogan de ce camp : « épuisement par le travail ». En outre, les premiers essais d'assassinats de déportés avec le gaz Zyklon B ont été réalisés dans le camp de Neuengamme puis poursuivis dans le KZ d'Auschwitz-Birkenau consacré à l'extermination de masse.


Les SS ont commencé, le 18 avril 1945, à faire évacuer le camp de Neuengamme pour échapper à la reddition et empêcher le transfert des déportés aux Alliés. Avec ces Marches de la Mort à la fin de la guerre, plusieurs milliers de prisonniers complètement exténués ont été abattus par les SS.

Dans ce camp de concentration, sévissait le docteur SS Kurt Heibmeyer qui effectua des expériences sur des déportés avec le bacille de la tuberculose. Dans la nuit du 20 au 21 avril 1945, quelques jours avant la fin de la guerre, dans la cave de l'école de Bullenhuser Damm, un bâtiment qui servait de camp extérieur depuis octobre 1944, 20 enfants juifs, tous âgés de moins de 12 ans, avec leurs infirmiers et 24 déportés soviétiques, furent pendus. Avec cette action, ils voulaient camoufler ces recherches sur l'humain avant l'arrivée rapide des troupes britanniques.


icon_puce_verte.gif
1945 : Les Allemands du Nord se rendent.


Après avoir vu les Russes hisser le drapeau dans la ville de Berlin, c'est au tour de la partie Nord de l'Allemagne de se rendre aux troupes du maréchal Bernard Montgomery.

À 20h35, la fin de la guerre est officiellement annoncée. Toutefois certaines factions allemandes continuent à combattre et il y a eu, le même jour, 60 victimes du côté canadien, dont 20 morts. Même si la guerre en Europe est terminée, pour les familles concernées, ces nouvelles seront loin d'être réjouissantes.


icon_puce_verte.gif
1949 : Signature à Washington du Traîté de l'Atlantique Nord, fondateur de l'OTAN.


icon_puce_verte.gif
1949 : L'équipe de football de Turin disparaît dans un accident d'avion; l'appareil, qui transportait toute la délégation heurte avant d'atterrir une colline de Turin.

icon_puce_verte.gif
1953
: Ernest Hemingway reçoit le prix Pulitzer pour Le Vieil Homme et la Mer.

Ernest Miller Hemingway, né le 21 juillet 1899 à Oak Park dans l'Illinois aux États-Unis et mort le 2 juillet 1961 à Ketchum (Idaho), est un écrivain, journaliste et correspondant de guerre américain.

Son style d'écriture, caractérisé par l'économie et la litote, a influencé le roman du XXe siècle, comme l'ont fait sa vie d'aventurier et l'image publique qu'il entretenait. Il a écrit la plupart de ses œuvres entre le milieu des années 1920 et le milieu des années 1950, et sa carrière a culminé en 1954 lorsqu'il a remporté le prix Nobel de littérature. Ses romans ont rencontré un grand succès auprès du public du fait de la véracité avec laquelle il dépeignait ses personnages. Plusieurs de ses œuvres furent élevées au rang de classiques de la littérature américaine. Il a publié sept romans, six recueils de nouvelles et deux œuvres non romanesques de son vivant. Trois romans, quatre recueils de nouvelles et trois œuvres non romanesques ont été publiés à titre posthume.


icon_puce_verte.gif
1956 : Naissance de Michael Landon Gernhardt.

Michael Landon Gernhardt est un astronaute américain.

Missions :


Endeavour STS-69, lancée le 7 septembre 1995
Columbia STS-83, lancée le 4 avril 1997
Columbia STS-94, lancée le 1er juillet 1997
Atlantis STS-104, lancée le 12 juillet 2001 : 10e mission vers l'ISS. Gernhardt réalisa trois EVAs pour installer le sas "Quest" sur la station.


icon_puce_verte.gif
1959
: On remet les premiers Grammy Awards.

La National Academy of Recording Arts and Sciences procède à la première remise des prix Grammy. Nel Blu Dipinto di Blu (Volare), composée et interprétée par Domenico Modugno, rafle les prix pour le disque et la chanson de l'année. L'album The Music from Peter Gunn vaut à Henry Mancini les Grammys pour l'album de l'année et le meilleur arrangement. Perry Como reçoit le trophée de la meilleure prestation vocale pour la chanson Catch a Falling Star, tandis que Tom Dooley du Kingston Trio est à l'honneur pour le meilleur enregistrement country.

icon_puce_verte.gif
1963
: Ouverture officielle des négociations commerciales du GATT (cycle Kennedy).


icon_puce_verte.gif
1968 : A l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon une équipe médicale réussit la première greffe totale de cornée.

icon_puce_verte.gif
1968
: Le "Big Mac" fait ses débuts dans les restaurants McDonald's.

icon_puce_verte.gif
1968 : Mary Hopkin et "Those Were The Days".


La chanteuse originaire du pays de Galles Mary Hopkin se produit à l'émission de télé britannique "Opportunity Knocks", où elle est remarquée par le mannequin Twiggy qui la recommande à Paul McCartney. Ce dernier fait signer à la chanteuse un contrat pour les disques Apple. Il en résultera un des grands succès de l'année: "Those Were The Days".

icon_puce_verte.gif
1970 : Le 4 mai 1970, après plusieurs jours de manifestations contre l'invasion du Cambodge par les troupes américaines, la Garde Nationale de l'Ohio tire sur les manifestants pacifiques et sur des passants à l'Université d'Etat de Kent. 4 étudiants sont tués et 10 autres blessés.

4 millions d'étudiants se mettront en grève dans le pays pour protester contre cette fusillade.


icon_puce_verte.gif
1972 : Sortie en salle du film "L' Aventure, c'est l'aventure" de Claude Lelouch.

icon_puce_verte.gif
1972 : Election de René de Castries à l'Académie française.

icon_puce_verte.gif
1977 : Signature des accords de Paris entre le Vietnam et les Etats-Unis, aux termes desquels Washington s'engage à ne pas opposer son veto à l'admission de Hanoï à l'ONU.


icon_puce_verte.gif
1979 : Au Royaume Uni, Margaret Thatcher remplace le leader du parti travailliste James Callaghan au 10 Downing Street après avoir gagné largement les élections.

icon_puce_verte.gif
1980 : Mort du maréchal Tito, président de Yougoslavie.


Le maréchal Josip Broz, dit Tito, président de la Yougoslavie, né le 7 mai 1892. meurt à l'âge de 87 ans. Soldat de l'armée d'Autriche-Hongrie, il est fait prisonnier par les Russes avant de servir dans l'armée rouge après 1917. De retour en Yougoslavie en 1920, il devient membre du parti communiste. Après l'invasion allemande, il organise la résistance contre l'occupation germano-italienne. Chef du gouvernement yougoslave en 1945, il devient chef d'État en 1953 et est nommé à vie en 1974. Un des fondateurs de l'organisation des « pays non alignés », Tito était le symbole de la réunion des peuples de Yougoslavie.


icon_puce_verte.gif
1983
: Gilles Villeneuve au Temple de la renommée du sport canadien.

Gilles Villeneuve est élu au Temple de la renommée du sport canadien.
Le coureur automobile décédé tragiquement l'année précédente sera intronisé le 27 août suivant, à Toronto.


icon_puce_verte.gif
1988 : Les 3 derniers otages français au Liban : Jean-Paul Kauffmann, Marcel Carton et Marcel Fontaine sont libérés à Beyrouth grâce à des accords financiers entre les autorités françaises et iraniennes.

icon_puce_verte.gif
1989 : Nouvelle-Calédonie: Jean-Marie Tjibaou et Yeiwene Yeiwene, les deux leaders du FLNKS, sont assassinés par un Mélanésien sur l'île d'Ouvéa.


icon_puce_verte.gif
1989 : Manifestation sur la place Tien An Men.

Tian Anmen 1989. A la différence de ceux des autres villes, les gens de Pékin ont une passion pour la politique qui fait toujours partie de leur vie. Trois cent à cinq cent mille manifestants chinois se rassemblent à Pékin, sur la place Tien An Men (ou Tienanmen) transformée depuis quelques jours en forum permanent de la contestation, où ils scandent les mots d'ordre : « liberté », « démocratie »; en ce haut lieu du pouvoir et de la vie politique, face à la Cité interdite, d'autres étudiants avaient déjà manifesté 70 ans plus tôt et donné naissance au «Mouvement du 4-mai», fer de lance de la démocratisation de la Chine.

icon_puce_verte.gif
1989
: À la découverte de Vénus.


La sonde américaine Magellan est propulsée par la navette Atlantis afin d’étudier plus en détail Vénus. Placée en orbite près d’un an plus tard, elle sera la première à cartographier précisément la surface de la planète. Au bout de deux années, elle fournira, grâce à son radar, une carte de 98% de la planète, faisant apparaître ses nombreux volcans. La sonde servira également à étudier la gravité de Vénus avant de se consumer dans l’atmosphère en 1994. La mission Magellan permettra de connaître la géologie vénusienne et d’établir des comparaisons avec la Terre. Lancée en mai 1989, Magellan a reconstitué la carte pour 98% de la surface de Vénus par un survol méthodique en orbite.

icon_puce_verte.gif
1994
: Yitzhak Rabin et Yasser Arafat signent au Caire un accord sur l'application de l'autonomie palestinienne dans la Bande de Gaza et la région de Jéricho.


icon_puce_verte.gif
1997 : Dominique Voiney est nommée ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement.

icon_puce_verte.gif
1997
: Gisements d'or imaginaires.

Le cabinet d'expertise Strathcona confirme ce que nombre d'investisseurs ruinés soupçonnaient déjà : les prétendus gisements d'or de la mine Busang, dans le sud-est de Bornéo, sont purement imaginaires. Les échantillons étudiés par Bre-X, une petite entreprise d'exploration minière de Calgary, provenaient d'une autre région. L'affaire est qualifiée de la plus grande arnaque de l'histoire de l'industrie minière.

icon_puce_verte.gif
1998 : Assassinat d’Alois Estermann.

Deux des protagonistes du drame du Vatican en mai 1998: le commandant Alois Estermann (a g.) et Cedric Tornay. [RTS]

Le 4 mai 1998 vers 21 heures, alors qu’il venait d’être promu la veille commandant de la garde, on le retrouve sans vie dans son appartement privé, au côté de son épouse également décédée.

Un troisième cadavre, celui de Cédric Tornay (23 ans), vice-caporal de la garde y est également découvert.
Tous trois ont été tués d'une balle de pistolet, un Sig 75, l'arme de service appartenant au sous-officier. L'enquête a officiellement conclu à un raptus, « coup de folie » du jeune garde, Cédric Tornay, furieux de s'être vu refuser une décoration (le Benemerenti) pour être rentré d'une permission avec 48 heures de retard, aurait abattu son supérieur et son épouse avant de se suicider ; cette version officielle est cependant remise en cause par plusieurs témoignages relayés dans la presse, la seule preuve tangible étant une lettre envoyée par Cédric Tornay à sa mère mais qui est peut-être un faux.

Une contre-autopsie révèle que la première a été bâclée, que la reconstitution de la scène du meurtre est contradictoire.

Mais est-ce un crime relié à l’espionnage russe ? Estermann aurait été un membre de la Stasi, le service des renseignements extérieurs est-allemand.

Ou un crime relié à l’homosexualité. Cédric Tornay aurait eu une aventure homosexuelle avec Estermann et aurait tué le couple par dépit amoureux.


icon_puce_verte.gif
2000
: Claire Pothier est la première femme à sortie major de l'Ecole Navale de Brest.

icon_puce_verte.gif
2000
: L'indépendant Ken Livingstone remporte largement les élections pour la mairie de Londres.

icon_puce_verte.gif
2000
: Un virus nommé "I Love You" attaque les internaute via leur messagerie Email.

icon_puce_verte.gif
2000
: Un avion avec 105 personnes à bord s'écrase au Nigeria.

Un avion de ligne avec 105 personnes à bord s'est écrasé samedi sur des bâtiments alors qu'il s'apprêtait à atterrir à l'aéroport de Kano, dans le nord du Nigeria. Aucune indication n'était disponible dans l'immédiat sur le nombre de victimes.

Le vol, en provenance de Lagos, capitale commerciale du pays, était assuré par la compagnie privée nigériane EAS.

De la fumée noire était visible au-dessus de l'aéroport situé à Gwammaja, au nord de la ville.

Il existe plus d'une demi-douzaine de compagnies privées en activité au Nigeria. Les normes de sécurité aériennes au Nigeria font l'objet de vives critiques et certaines ambassades étrangères interdisent à leur personnel de voyager avec ces compagnies.


icon_puce_verte.gif
2001
: Visite historique du Pape en Grèce.

Jean-Paul II a pris place dans la voiture blindée du président de la République hellénique, Costis Stéphanopoulos

Le pape Jean-Paul II a fait un acte de repentance historique vendredi matin dans le cadre de son voyage en Grèce.

Il a demandé pardon au chef de l'Église orthodoxe pour les cruautés que les catholiques ont fait subir aux fidèles de l'Église d'Orient.

C'est la première fois qu'un pape se rend en visite en Grèce depuis le schisme de 1054 entre les Églises d'Orient et d'Occident. Jean-Paul II réalise donc son rêve: celui de fouler la terre hellénique, près de 2000 ans après saint Paul.

Le souverain pontife a été accueilli par le ministre des Affaires étrangères Georges Papandréou, le nonce apostolique à Athènes, Mgr Paul Tabet, et l'archevêque catholique d'Athènes, Mgr Nicolaos Foscolos.
L'Église orthodoxe grecque, qui accuse le Vatican d'être responsable de toutes les guerres depuis des siècles, a accepté la visite du pape à contre coeur.

Mgr Christodoulos a rappelé le comportement barbare des croisés lors du sac de Constantinople en 1204 ainsi que de l'activité négative des uniates (les églises orientales qui acceptent les dogmes du catholicisme et reconnaissent l'autorité du pape tout en conservant leur liturgie et leur organisation).

icon_puce_verte.gif
2002
: Un ferry fait naufrage au sud du Bangladesh avec à son bord 400 personnes (300 morts).

icon_puce_verte.gif
2002
: Football l'Olympique lyonnais est champion de france de football pour la première fois de son histoire.

icon_puce_verte.gif
2003
: Entrée en vigueur d'un cessez-le-feu conclu entre le gouvernement et les rebelles ivoiriens.

icon_puce_verte.gif
2006
: Zacarias Moussaoui est condamné à la réclusion à perpétuité pour son rôle dans les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Les rebelles maoïstes acceptent d'ouvrir des négociations avec le gouvernement népalais après une décennie d'insurrection qui a fait 13.000 morts dans le pays.

icon_puce_verte.gif
2006
: Tremblement de terre aux Toga d'une magnitude estimée entre 8,0 et 8,3.

icon_puce_verte.gif
2006
: Le Freedom of the Seas part pour son premier voyage.

Le Freedom of the Seas est un paquebot de la Royal Caribbean Cruise Line mis à l'eau en avril 2006. Fabriqué dans le chantier naval Aker Finnyards à Turku en Finlande, il est remis à ses nouveaux propriétaires, Royal Caribbean International.

Il partira ensuite vers Oslo en Norvège qu'il atteindra le 25 avril pour les cérémonies officielles. Il repartira le 27 avril pour Southampton en Angleterre. Il arrivera le 29 avril et repartira pour traverser l'Atlantique le 4 mai 2006.

Cet immense paquebot est le premier d'une série de trois. Ont suivi le Liberty of the Seas et l'Independance of the Seas. Il mesure 339 mètres, ce qui en fait l'un des paquebots les plus grands du globe, à peine six mètres de moins que le Queen Mary 2 qui est le plus grand paquebot du monde actuellement.

Ce « géant des mers » possède 15 ponts et peut emporter plus de 4 000 passagers, 5 740 si l'on inclut les membres d'équipage. La surface totale disponible pour les passagers est de 16 hectares, soit environ 24 terrains de football.

icon_puce_verte.gif
2006
: Fait rare Vous avez une seconde?

À deux minutes et trois secondes de la première heure du matin, le cadran numérique a indiqué:

01:02:03:04/05/06

Pour que les chiffres s'enlignent à nouveau, il vous faudra patienter jusqu'en 2106.

icon_puce_verte.gif
2007
: Une tornade de catégorie F5 de plus d'1 km de large, avec des vents de près de 330km/h, détruit la ville de Greensburg au Kansas et tue 11 personnes.

2008 : L'Eglise reconnaît officiellement les apparitions de la Vierge Marie à une jeune bergère au hameau du Laus (Hautes-Alpes) au XVIIe siècle, faisant du site un lieu de pèlerinage officiel.

icon_puce_verte.gif
2009
: Massacre lors d'une noce en Turquie.

des individus cagoulés - armés de grenades et de fusils d'assaut - ont tués 44 personnes :

- dont 16 femmes et six enfants –

il s'agirait d'un règlement de comptes entre clans environ 200 personnes participaient à la célébration de la noce. L'attaque a duré un quart d'heure 8 personnes ont été arrêtées peu après la tuerie

icon_puce_verte.gif
2011
: Accord entre le Fatah et le Hamas.

Le Fatah, le principal parti de l'OLP, et le Hamas, qui gouvernent respectivement les zones autonomes de Cisjordanie et la bande de Gaza, ont signé le 4 mai 2011 un accord de réconciliation pour mettre fin à la division politique entre les deux territoires.

upload_2018-5-4_22-48-39.jpeg
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Samedi 05 Mai 2018

125 eme jour de l'année.

Nous fêtons les Judith.

Sainte Judith

I-Moyenne-20040-carte-double-sainte-judith.net.jpg


Née en Thuringe, dans la noble famille des Sanserhausen, Judith, ou Jutta, ne veut pas se marier malgré la pression de ses parents. Et un beau matin, elle y consent, alors que plus personne n’y croyait. Une inspiration spirituelle avait, seule, guidé cette décision, dira-t-elle.

Elle épouse le noble Johannes Konopacki. Judith se révèle être une épouse exemplaire et une mère attentive. Ses enfants entrent tous dans un monastère et son mari meurt au cours d’un pèlerinage en Terre sainte. Elle consacre alors sa vie au soin des malades et des lépreux en particulier. Judith se rend en Prusse où son frère est grand maître de l’Ordre des Chevaliers teutoniques.

La Prusse est encore une région païenne de culture slave. Sa vie d’ermite attire les regards et sa charité provoque non seulement l’affection des populations locales, mais entraîne de nombreuses conversions. Elle meurt à Kulmsee dans un grand dépouillement, en 1260. Elle est la sainte patronne de la Prusse.


Dictons du jour

"Sainte-Judith voit pinson au nid".

"Le temps de sainte-Judith va durer jusqu'au dix".


Quelques événements du 5 Mai


icon_puce_verte.gif
614
: Les Perses s'emparent de la Vraie Croix


Le 5 mai 614, les Perses prennent Jérusalem et s'emparent de la Vraie Croix.


icon_puce_verte.gif
996
: Consécration du pape Grégoire V.

Grégoire V (Bruno von Kärnten ou Brunon de Carinthie), originaire de Saxe, né en 973. C'est l'empereur germanique Otton III qui l'a fait désigner permettant ainsi au premier pape d'origine allemande d'accéder au Saint-Siège. Après un pontificat de 2 ans et 9 mois et demi, Grégoire V meurt le au 18 février 999.

icon_puce_verte.gif
1525
: Répression d'un soulèvement paysan en Allemagne.

icon_puce_verte.gif
1537
: Les luthériens allemands refusent une invitation du pape Paul II à un concile général.

icon_puce_verte.gif
1570
: Les Ottomans déclarent la guerre à Venise pour avoir refusé de restituer Chypre: les Espagnols viennent à l'aide des Vénitiens.

icon_puce_verte.gif
1664
: Les Plaisirs de l'île enchantée.

Le 5 mai 1664, le jeune roi Louis XIV (25 ans) ouvre à Versailles les somptueuses fêtes des «Plaisirs de l'Île enchantée».

Ces fêtes vont se dérouler du 6 au 13 mai 1664 pour le plus grand plaisir de sa dévouée maîtresse, Louise de La Vallière (20 ans), qui fait à cette occasion son entrée officielle à la cour.

600 invités sont conviés dans le parc somptueusement aménagé par André Le Nôtre autour du pavillon en briques et en pierres construit par l'ancien roi Louis XIII (le palais que nous connaissons aujourd'hui ne sera inauguré que 18 ans plus tard).

Les fêtes sont à peine troublées par Tartuffe. La pièce que Molière présente le 12 mai scandalise les dévots groupés autour de la reine-mère, Anne d'Autriche. Celle-ci n'hésite pas à faire interrompre la représentation !

Malgré cet incident, les «Plaisirs de l'Île enchantée» laissent un délicieux souvenir aux invités. Ce sont les premières des grandes fêtes qui vont agrémenter les débuts du règne du Roi-Soleil.

Avec ces fêtes, le jeune roi ne veut pas seulement se faire plaisir. Il veut aussi mettre en scène la toute-puissance de la monarchie française, ce à quoi il réussira parfaitement pendant les deux premières décennies de son gouvernement.

icon_puce_verte.gif
1789
: Ouverture des états généraux.

Le 5 mai 1789, le roi Louis XVI ouvre les états généraux à Versailles. C'est le dernier moyen qui lui reste pour tenter de sauver le royaume de la faillite et contenir la révolte qui gronde. La dette de l'État est telle que ses créanciers ne peuvent et ne veulent plus prêter de l'argent.

Dans l'impasse, le gouvernement ne voit bientôt plus d'autre issue que de convoquer les états généraux, avec l'espoir qu'une assemblée des délégués de tout le pays pourra imposer des réformes aux privilégiés.

Les états généraux

Les états généraux avaient vocation au Moyen Âge d'autoriser le roi à lever des impôts exceptionnels. Ils ne s'étaient plus réunis depuis 1614.

L'assemblée de 1614 était constituée des représentants des trois ordres qui composaient la population du royaume : le clergé, la noblesse et le tiers état, qui représente la très grande majorité des Français. Ces trois ordres étaient représentés en nombre égal et votaient séparément, ce qui assurait normalement aux deux ordres privilégiés une majorité automatique.

Des élections par état

À la demande du contrôleur général des finances, Jacques Necker, Louis XVI accorde le doublement des voix pour le tiers état mais ne dit rien du mode de scrutin dans la future assemblée (les trois ordres réunis ou chacun séparément).

Sur 1165 députés (environ), le tiers état en compte 578, essentiellement des avocats et des bourgeois d'affaires. Le clergé compte quant à lui beaucoup d'humbles curés.

Dès le 2 mai, les députés de chaque ordre sont présentés au roi selon un cérémonial mis au point par le maître des cérémonies, le marquis de Dreux-Brézé. Le 4 mai se déroule la procession solennelle du Saint Esprit. Le lendemain, enfin, a lieu l'ouverture solennelle des états généraux dans l'hôtel des Menus Plaisirs, à Versailles.Le long discours inconsistant de Louis XVI et celui, bourré de chiffres, de son ministre Necker déçoivent les députés.

Les cahiers de doléances

Chaque assemblée d'électeurs, dans les villes et les villages, rédige en prévision des états généraux un «cahier de doléances» (ensemble de souhaits à l'adresse du roi).

Beaucoup de ces cahiers sont calqués les uns sur les autres ou s'inspirent d'une brochure de l'abbé Sieyès. Ils n'en dressent pas moins un portrait fidèle des aspirations des Français. Ceux-ci se montrent respectueux de la monarchie mais souhaitent une limitation des pouvoirs du roi. Ils aspirent à la liberté individuelle ainsi qu'à la suppression des droits seigneuriaux et de la dîme (impôt d'Église qui frappe le tiers état).

icon_puce_verte.gif
1789
: Martínez atteint Nootka.

Les membres d'une expédition espagnole, dirigée par Esteban José Martínez, atteignent la baie Nootka et pillent des navires britanniques, déclenchant ainsi le conflit de la baie Nootka.


icon_puce_verte.gif
1796
: Naissance de Robert Foulis.

Robert Foulis, ingénieur civil, inventeur du premier avertisseur de brume actionné à la vapeur au monde, est né à Glasgow, en Écosse.

Cette trompe de brume à vapeur fut par la suite brevetée par un Américain qui entrevit les revenus qu’on pouvait en tirer. Sa naïveté en affaires ou sa préoccupation pour d’autres projets peuvent expliquer pourquoi Foulis négligea de faire breveter une invention si manifestement importante. Il mourut dans la pauvreté à Saint-Jean en 1866.

icon_puce_verte.gif
1800 : Naissance de Louis Hachette, libraire et éditeur.

Louis Christophe François Hachette, éditeur français, est né a Rethel dans les Ardennes, en France.
Il fonde en 1826 la maison d'édition Hachette, qui porte encore son nom. Il est décédé le 31 juillet 1864.

icon_puce_verte.gif
1809
: Première américaine à obtenir un brevet.

En tissant de la soie et de la paille Mary Kies fabrique des chapeaux et fait breveter son invention. C'était la première femme à obtenir un brevet car beaucoup d'états américains refusaient d'en accorder à une femme. Celle-ci se devait de donner son invention à un homme pour la faire breveter

"En 1809, Mary Kies a été la première femme à obtenir un brevet des Etats-Unis. En mettant au point une méthode de tissage de la paille avec la soie, elle a contribué à faire progresser l'industrie américaine et a donné l'exemple à d'autres Américaines. Son travail original a contribué à la définition de l'esprit d'entreprise et ouvert la voie aux futures générations de femmes qui peuvent maintenant tirer fierté de leurs talents et de leur créativité."
Tiré d'un discours du Président américain George Bush

icon_puce_verte.gif
1814 : Les Britanniques s'emparent du fort Ontario.

A Kingston, le commandant James Yeo lève une armée de 1 100 hommes, se rend au fort d'Ontario s'empare du fort, détruit les bases navales américaines, fortifie les lieux et se donne un contrôle sur le lac Ontario jusqu'à la fin des hostilités.

icon_puce_verte.gif
1818 : Naissance de Karl Marx.

Karl Marx est né le 5 mai 1818 à Trèves (Allemagne) dans une famille bourgeoise de Trèves, en Rhénanie. Il étudie la philosophie et s’imprègne de la pensée de Friedrich Hegel, à l'origine de la dialectique, un outil conceptuel dont il se servira toute sa vie.

Le jeune homme dirige à Cologne une gazette libérale. C'est le début de ses ennuis matériels. Il doit émigrer à Paris où il fait la connaissance de Bakounine et Proudhon, des théoriciens de la révolution sociale, et se lie d'amitié avec Friedrich Engels, fils de riches industriels, qui va lui permettre de se consacrer pleinement à ses travaux intellectuels.

À Bruxelles, en 1845, les deux amis publient L'Idéologie allemande où ils présentent la théorie du matérialisme historique qui voit dans l'économie le ressort unique des sociétés humaines à l'exclusion de tous les autres : les progrès humains et les changements de tous ordres trouvent leur origine dans la lutte des hommes entre eux et contre la nature, pour l'appropriation de leurs subsistances.

Marx qualifie d’«idéalistes» les penseurs qui prétendent que les hommes peuvent être mus par d'autres motivations. En 1848, il condense sa pensée dans un opuscule destiné à servir de programme à un obscur parti, la Ligue des communistes :

Le Manifeste du Parti communiste. Il y prédit la fin de l'Histoire et la disparition de l'État après que le prolétariat aura abattu la bourgeoisie et mis un terme à la lutte des classes.

En 1849, le philosophe s'établit à Londres. Il rédige les statuts de l'Association internationale des travailleurs (la 1ère Internationale socialiste) et publie Le Capital, son œuvre majeure. Il meurt le 14 mars 1883 à Londres (Angleterre).

icon_puce_verte.gif
1821
: Mort de Napoléon 1er à Sainte-Hélène.

Le 5 mai 1821, Napoléon 1er s'éteint dans sa maison de Longwood, à Sainte-Hélène, un îlot où l'ont exilé les Anglais en 1815 après la défaite de Waterloo et son abdication. Il n'a pas 52 ans.

Hors la loi

Mis hors la loi par les représentants des puissances européennes réunis en congrès à Vienne, Napoléon 1er comprend qu'il n'a aucune indulgence à attendre d'eux. Avec un dernier carré de fidèles, il quitte Paris pour Rochefort, un port de l'Atlantique, en entretenant l'espoir d'une fuite aux États-Unis. Mais la flotte anglaise bloque le port. Le voilà à la merci des Anglais, qui ne cachent pas leur haine de « Bony », surnom donné à Bonaparte.

Contraint de se livrer aux Anglais, l'empereur déchu embarque sur un de leurs navires. Il est conduit à Sainte-Hélène, une île de l'Atlantique sud, à 1 850 km de la côte africaine, qui offre peu d'espoir d'évasion.

On lui laisse choisir trois officiers pour l'accompagner. Suivent leurs épouses, un valet de chambre, un maître d'hôtel, un chirurgien et quelques autres domestiques. Tout ce petit monde s'installe dans une maison de maître en partie délabrée, Longwood, sur les hauteurs de Sainte-Hélène.

Pendant ses deux mille jours d'exil, l'ex-empereur peaufine sa légende en dictant ses souvenirs et ses réflexions au comte de Las Cases ainsi qu'à Bertrand, Gourgaud et Montholon. Publié l'année suivant la mort de Napoléon, Le Mémorial de Sainte-Hélèneconnaîtra un succès immédiat en France et nourrira la légende napoléonienne.

La fin de l'épopée

Napoléon ressent en mars 1820 une première violente douleur au ventre. Dans les mois qui suivent, son état se dégrade très vite... Selon le diagnostic publié après son autopsie, sa mort aurait été provoquée par un cancer de l'estomac, sans doute accéléré par l'amertume de l'exil. En 1961, un toxicologue suédois évoquera pour la première fois l'hypothèse d'un Invalides.

Le principal bénéficiaire de l'opération est le courant bonapartiste. Celui-ci reprend vie et il ne lui faudra que huit ans pour amener au pouvoir Louis-Napoléon Bonaparte, neveu du regretté empereur.

icon_puce_verte.gif
1824
: Les Anglais occupent Rangoon, capitale de la Birmanie.

icon_puce_verte.gif
1862
: Bataille de Puebla.

Le 5 mai 1862, la progression des armées françaises au Mexique se heurte à la résistance de Puebla, une ville fortifiée sur la route de Mexico. Cette bataille est le premier accroc dans la guerre franco-mexicaine que les courtisans de l'empereur Napoléon III ont qualifiée de « plus grande pensée du règne ». Sept mille hommes piétinent devant Puebla et sont mis en déroute par des renforts mexicains...

Il s'agit en grande partie d'Indiens descendus des montagnes voisines. Leur victoire sur la « meilleure armée du monde » a un immense retentissement en France comme au Mexique. « Habitants de Puebla (...) vous avez raison de croire que je suis avec vous. Ce n'est pas la France qui vous fait la guerre, c'est l'empire », écrit Victor Hugo aux défenseurs de la ville, de son exil de Guernesey.

Il faut envoyer en catastrophe 28 000 hommes en renfort, sous le commandement du général Forey, pour enfin avoir raison de la résistance de la ville.

Fierté mexicaine


En souvenir de leur résistance héroïque face aux Français, les Mexicains ont fait de l'anniversaire du 5 mai 1862 un jour férié et chômé.

icon_puce_verte.gif
1863
: Fin de la Bataille de Chancellorsville.

La Bataille de Chancellorsville fut une des plus importantes batailles de la Guerre de Sécession en 1863. Aussi surnommée "Lee's perfect battle" (la bataille parfaite de Lee) à cause de sa tactique, victorieuse mais risquée de diviser ses forces face à un ennemi largement supérieur en nombre. La bataille mettait aux prises l'armée du Potomac commandée par le Major Général Joseph Hooker avec une armée de Virginie du Nord moitié plus petite commandée par le général Robert E. Lee assisté de "Stonewall" Jackson. L'audace de Lee, combinée à la pusillanimité de Hooker résultèrent en une défaite très sérieuse de l'Union.

La campagne débuta lorsque l'armée de l'union franchit la rivière Rappahannock, le matin du 27 avril 1863. Des combats intenses débutèrent le 1er mai et ne cessèrent avec qu'avec la retraite des soldats de l'union dans la nuit du 5 au 6 mai.

icon_puce_verte.gif
1864
: La général Grant marche sur la Virginie.

Alors que l’armée du Potomac marche en direction de la Virginie, selon les ordres du général Grant, elle se heurte à des corps de l’armée sudiste. L’affrontement est inévitable et particulièrement difficile pour l’armée du Nord, qui connaît mal le terrain. En effet, la région de Wilderness se compose principalement de forêt dense. Malgré ses faiblesses, elle résiste et poursuit coûte que coûte sa progression. Une nouvelle bataille aura lieu à Spotsylvania, en Virginie, quelques jours plus tard, sans toutefois mettre fin à la détermination des troupes unionistes. Grâce à elle, Grant parviendra à faire tomber Richmond, provoquant la fuite de Lee.


icon_puce_verte.gif
1877
: Sitting Bull installe sa tribu au Canada.

Au mois de juin 1876, le général Custer, à la tête de la septième cavalerie, rencontra un des plus grands camp indiens de la région. Ordonnant trois cents de ses hommes de se mettre au flanc des Indiens, ils initièrent une attaque sur les Sioux. Perdant la bataille, il effectua une retraite, mais beaucoup de gens périrent; en effet, aucun des soldats de Custer s'est échappé vivant.

Sachant fort bien que s'ils demeuraient aux États-Unis les Indiens seraient sévèrement punis pour leur victoire, Sitting Bull rassembla son peuple et se refugia au Canada.

Au mois de mai 1877, Sitting Bull et la majorité de sa tribu franchirent la frontière canadienne sur le long de la rivière Frenchman entre les villages de Val Marie et la région qui est aujourd'hui Mankota. Zachary Hamilton et Marie Hamilton dans leur livre,"These are the Prairies", constatent que Sitting Bull "fut un homme plein de bon sens, un homme qui respecte les règlements". Avant de s'établir au Canada, il prévint le commissaire de la Gendarmerie Royale à Cypress Hills, deux cents milles plus loin, de son arrivée et requérit une entrevue. Irvine, deux officiers et quelques agents se rendirent à Wood Mountain où il rencontra le chef indien.


icon_puce_verte.gif
1888
: Premier éclairage électrique à Sherbrooke.

La future reine de l'estrie, Sherbrooke, donnaît son premier éclairage électrique


icon_puce_verte.gif
1889 : Exposition Universelle de Paris.


Du 5 mai au 31 octobre 1889. Le symbole ultime de l'Exposition de 1889 est évidemment la tour Eiffel construite pour l'événement. Les lieux utilisés pour l'événement sont: le Champs de Mars, le Trocadero, le quai d'Orsay, une partie de la Seine et l'esplanade des Invalides.


L'Exposition de 1889 présente une nouveauté importante: l'utilisation de l'électricité. Cette caractéristique entraîne des changements d'habitudes dans la fréquentation de cette exposition et de toutes celles à venir. Les heures d'ouverture sont maintenant prolongées jusqu'à peu avant minuit. Les ponts sont illuminés, de même que les jardins, les pavillons et la Tour Eiffel. . .

Avec près de 30,000,000 de visiteurs et une balance économique positive, l'Exposition est un autre succès.

icon_puce_verte.gif
1912 : Ouverture des cinquièmes Jeux olympiques à Stockholm.


Les Jeux de 1912 qui se déroulèrent à Stockholm furent un modèle d'efficacité. Les hôtes suédois introduisirent officieusement l'usage du chronométrage électronique pour les courses d'athlétisme ainsi que le premier système de haut-parleurs. Le diplôme remis à l'équipe britannique, vainqueur de l'épreuve de tir à la carabine 50m par équipe.

Jim THORPE des Etats-Unis en action au saut en longueur dans le stade olympique.

Le héros le plus populaire des Jeux de 1912, l'Américain Jim Thorpe, s'attribua les cinq épreuves du pentathlon et battit le record du monde dans les dix épreuves du décathlon.

Athlétisme, marche 10000m hommes: en tête, le futur médaillé d'argent Ernest WEBB de Grande-Bretagne et, en 3e position, le futur vainqueur George GOULDING du Canada.

Athlétisme hommes, lancer du marteau: Matthew MCGRATH des Etats-Unis 1e, Duncan GILLIS du Canada 2e et Clarence CHILDS des Etats-Unis 3e.

Marguerite BROQUEDIS de France en action. Elle remporta la médaille d'or en simple femmes et celle de bronze en double mixte.

icon_puce_verte.gif
1921
: Coco Chanel lance son Nº 5 de Chanel.

No 5 est un parfum des Parfums Chanel créé en 1921 par Ernest Beaux pour Coco Chanel qui désirait un parfum épuré en accord avec sa mode : « Un parfum artificiel, je dis bien artificiel comme une robe, c'est-à-dire fabriqué. Je suis un artisan de la couture. Je ne veux pas de rose, de muguet, je veux un parfum qui soit un composé. ». Il s'agit peut-être aujourd'hui du parfum le plus connu au monde.

icon_puce_verte.gif
1936 : Les Italiens occupent Addis-Abeba, la capitale de l'Abyssinie (Ethiopie).

Les troupes de l'Italie fasciste pénètrent dans la capitale Addis-Abeba et le négus (roi) Haïlé Sélassié se réfugie dans la zone française du golfe d'Aden, à Djibouti. Un an plus tôt, le dictateur Benito Mussolini, pour venger une humiliante défaite des armées italiennes face aux Éthiopiens à Adoua en 1896, a lancé la conquête de l'Ethiopie. Le 9 mai, le roi Victor-Emmanuel III sera proclamé empereur d'Éthiopie. Haïlé Sélassié reprendra sa place en 1941, puis sera renversé par un coup d'Etat en 1970.

icon_puce_verte.gif
1936
: Invention de la bouteille au bouchon dévissable.

icon_puce_verte.gif
1936 : Victoire du Front populaire aux élections.

icon_puce_verte.gif
1936
: L'Italie annexe l'Éthiopie.


Le 5 mai 1936, Mussolini annexe l'Éthiopie après une campagne militaire brutale de plusieurs mois. Le roi d'Italie est proclamé empereur d'Éthiopie. Mais rien ne justifie les prétentions de l'Italie fasciste sur l'Ethiopie, un État indépendant reconnu par la communauté internationale. Placées devant le fait accompli, les démocraties occidentales prennent des sanctions. Le seul résultat auquel elles aboutissent est de pousser Mussolini (malgré lui) dans les bras de Hitler.

icon_puce_verte.gif
1945
: Libération du camp de Mauthausen, dernier camp de déportation.


Comme dans tous les camps libérés, les troupes allièes trouvèrent à Mauthausen des centaines de cadavres... Localisation: à 20 km de Linz, Autriche. Créé le: 8 août 1938. Le but de ce camp était de fournir une main-d'oeuvre gratuite à la carrière de pierre "Wiener Grabben" située à proximité immédiate. Libération: 5 mai 1945 par la 11ème division blindée US.

Estimation du nombre de victimes: entre 120,000 et 150,000 morts. Camps annexes: 49 camps annexes permanent et 10 kommandos ayant existé pour quelques semaines.

Suite au nombre extrêmement élevé de prisonniers entassés dans le camp principal, Franz Ziereis, commandant du camp, ordonna d'agrandir l'enceinte du camp vers le nord et l'ouest. Cette partie du camp fut appelée le "Camp russe". Les juifs hongrois et les prisonniers de guerre russes y furent placés et durent y survivre en plein air, sans aucune possibilité de s'abriter du froid et de la neige.

icon_puce_verte.gif
1945
: Les Allemands se rendent.


Les troupes allemandes des Pays-Bas et du Danemark se rendent aux toupes canadiennes et britaniques.
Le peuple souffre de la faim. Les soldats arrivées en sauveurs. resteront pour aider à distribuer les vivres qui arriveront par différents moyens mais surtout par la voie des airs. Des soldats allemands sont désarmés dans un dépôt d'armes légères opéré par le 1er Corps canadien aux Pays-Bas.

icon_puce_verte.gif
1946
: Rejet du premier projet de Constitution en France.

icon_puce_verte.gif
1947
: Les communistes sont évincés du gouvernement français.

icon_puce_verte.gif
1949 : Création du Conseil de l'Europe.

icon_puce_verte.gif
1955
: La RFA devient un Etat souverain.


icon_puce_verte.gif
1960
: Nikita Khrouchtchev, secrétaire général du PCUS, annonce qu'un avion-espion américain a été abattu au-dessus du territoire soviétique.


icon_puce_verte.gif
1961
: Alan Shepard, le premier astronaute américain, effectue un vol suborbital qui atteint 185km d'altitude.


Moins d'un mois après le soviétique Gagarine, c'est au tour de l'astronaute américain Alan B. Shepard d'effectuer un vol spatial de 15 minutes, dans la cabine Mercury Freedom 7. Celle-ci fait 2,90 m de long pour 1,2 tonne. 6 vols Mercury ont lieu entre 1961 et 1962, remplacé par le programme Gemini en 1965 (1er vol le 23 mars). Le premier homme dans l'espace est le soviétique Youri Gagarine, qui le 12 avril 1961 fait le tour de la Terre en 108 minutes à bord de Vostok I. Gagarine décolle de la base de Baïkonour au Kazakhstan à 9H07. Après 1H48 passé dans l'espace, il atterri près de Saratov en Russie. Les soviétiques battent ainsi les américains dans leur lutte pour la conquête spatiale. La première femme dans l'espace est Valentina Terechkova lors du dernier vol d'un Vostok en 1963.

icon_puce_verte.gif
1964
: Les Israéliens annoncent l'arrivée dans le désert du Néguev d'eau captée dans le Lac de Tibériade, un projet entrepris malgré les protestations des Arabes.

icon_puce_verte.gif
1970 : Américain Woman est no 1 du palmarès.


The Guess Who est un groupe rock canadien originaire de Winnipeg, qui a connu la célébrité à la fin des années 1960 et au début des années 1970.


Ils se sont orientés vers un son plus proche du hard rock avec l'album American Woman, dont la chanson du même nom a été leur seule première place au hit parade américain

icon_puce_verte.gif
1973 : Ron Turcotte et Secretariat gagne le Derby du Kentucky en un record 1min 59,4.


Dans le Kentucky Derby, première course de la triple couronne, Secretariat, monté par Ron Turcotte l'emporte par deux longueurs et demi et dans un temps record de 1'59"40 : il devient le premier cheval au monde à franchir 2 000 mètres en moins de deux minutes.

À la deuxième course de la triple couronne, il remporte encore une fois les honneurs par deux longueurs et demi avec un temps record de 1'53"40 mais, le chronomètre ayant fait défaut, le temps officiel est 1'55".

Enfin, dans les Belmont Stakes, 3e étape de la triple couronne, il l'emporte sans équivoque en semant pour la postérité ses adversaires en route, établissant un record du monde des 2400 m en 2'24" (chrono qui reste le record de l'épreuve, toujours inégalé en 2006). A l'arrivée, il gagne avec 31 longueurs d'avance sur son plus proche rival. Du jamais vu ! Pareil écart constitue un autre record, qui ne sera sans doute jamais battu.

icon_puce_verte.gif
1976 : "Nuit bleue" en Corse, qui marque l'émergence du mouvement indépendantiste FLNC.

icon_puce_verte.gif
1978 :
Les "Brigades Rouges" exécute Aldo Moro.


Les "Brigades Rouges" italiennes annoncent l'exécution d'une sentence de mort prononcée contre Aldo Moro, dont le corps sera découvert deux jours plus tard. (le 7 mai).


Le 16 mars 1978, Aldo Moro, fut enlevé en plein Rome, via Fani, par les Brigades rouges, groupe terroriste d'extrême gauche, emmenés par Mario Moretti. Les assaillants assassinèrent les cinq gardes du corps de Moro afin de l’enlever. Après une détention de 55 jours, Moro fut assassiné à Rome ou dans les environs. Son corps sans vie fut finalement retrouvé le jour même dans le coffre d'une automobile.


icon_puce_verte.gif
1980 : Opération Nimrod fin de la prise d'otages.

La prise d'otages de l'ambassade iranienne à Londres prend fin tragiquement alors qu'une brigade spéciale britannique, à la suite de l'exécution de deux otages par les terroristes, prend d'assaut à la grenade l'appartement dans lequel sont détenus prisonniers les otages. Le coup de force se solde par la mort de trois des terroristes et la libération de 19 otages.

La prise d'otages a duré 6 jours.

icon_puce_verte.gif
1981 : Bobby Sands, militant de l'IRA incarcéré à la prison de Maze, près de Belfast, meurt après une grève de la faim de 66 jours.


Robert Gerard Sands, communément appelé Bobby Sands, né le 9 mars 1954, était un républicain irlandais, membre de l’IRA et l’un des principaux activistes de sa communauté. Il est arrêté avec quatre de ses compagnons dans une voiture, en possession d’un revolver, juste après un attentat à la bombe et une fusillade. Lors de son procès en septembre 1977, l'accusation de participation à l'attentat est rapidement abandonnée, faute de preuves. Il est néanmoins condamné pour la possession de l'arme, qui a servi selon les procureurs dans la fusillade, et envoyé en prison pour une durée de 14 années.

Bobby Sands refuse de s’alimenter le 1er mars 1981 et entame ainsi sa grève de la faim.
Peu de temps après le début de sa grève, un poste à l’élection législative devient vacant des membres de l’Ira proposent Sands comme candidat. Toujours prisonnier, il remporte le siège le 9 avril 1981 par 30 492 votes contre 29 046 au candidat de l’Ulster Unionist Party, Harry West.

Le gouvernement conserve cependant une attitude de fermeté. Le premier ministre, Margaret Thatcher, déclare : « Nous ne sommes pas prêts à accorder un statut spécial pour certains groupes de gens accomplissant des peines à raison de leurs crimes. Un crime est un crime et seulement un crime, ce n'est pas politique. ».

Bobby Sands meurt à l’hôpital de la prison après 66 jours de grève de la faim. L’annonce de sa mort provoqua de nombreuses émeutes dans les quartiers nationalistes en Irlande du Nord. Plus de 100 000 personnes suivirent le cortège lors de ses funérailles.


icon_puce_verte.gif
1985
: Décès de Sir Donald Coleman Bailey.


Donald Coleman Bailey est un ingénieur et inventeur du pont Bailey. Ce pont était constitué de sections. Chaque section avait une hauteur de 1,52 m et une longueur de 3,05 m, pesait 272 kg et pouvait être portée par 6 hommes. C' était un type de pont provisoire caractérisé par des sections en acier à colombage assemblées de façon robuste et facile à mettre en place. On peut pré-fabriquer ce type de pont et le transporter à l'endroit désiré.

icon_puce_verte.gif
1986
: Le Temple de la renommée du rock and roll.


Le président du Rock and Roll Hall of Fame, Ahmet Ertegun, annonce à New York que la ville de Cleveland, en Ohio, a été choisie pour l'érection du Temple de la renommée du rock and roll.

icon_puce_verte.gif
1988
: Naissance d'Adele.


Adele, née Adele Laurie Blue Adkins, est une chanteuse et compositrice britannique
En 2009, elle s'est méritée les Grammys du meilleur nouvel artiste et de l'interprétation pop féminine (Chasing Pavements).

icon_puce_verte.gif
1988
: Les otages français du Liban sont libérés. Marcel Carton, Marcel Fontaine et Jean-Paul Kaufmann arrivent à l'aéroport de Villacoublay.


icon_puce_verte.gif
1988
: Du drame d'Ouvéa aux accords de Matignon.


Le 5 mai 1988, l'armée française donne l'assaut à des preneurs d'otages néo-calédoniens, sur l'île d'Ouvéa, une dépendance de la Nouvelle-Calédonie. 19 ravisseurs sont tués, soit la moitié du groupe environ. Les otages sortent quant à eux tous vivants de la grotte où ils avaient été confinés. L'armée déplore la mort de deux de ses hommes.

Trois jours plus tard, le deuxième tour de l'élection présidentielle donne une large victoire au président sortant François Mitterrand (gauche) sur son Premier ministre Jacques Chirac (droite).

Le drame d'Ouvéa est l'acmé des revendications indépendantistes en Nouvelle-Calédonie. Il va aboutir cinquante jours plus tard à un accord inespéré entre les représentants du gouvernement français et les chefs kanaks de ce territoire d'outre-mer...

Enjeux politiciens et revendications indigènes

Tout commence en 1984 avec la formation d'un mouvement indépendantiste kanak (ou canaque) en Nouvelle-Calédonie, le FLNKS (Front national de libération kanak et socialiste). Ses meneurs, Jean-Marie Tjibaou, Eloi Machoro et Yéwéné Yéwéné, aspirent à une revanche sur les Européens, les « Caldoches », qui leur ont pris leur terre et constituent désormais la majorité de la population de l'archipel.

Des incidents meurtriers éclatent qui opposent des indépendantistes et des Européens. Le 12 janvier 1985, Eloi Machoro est abattu par un tireur d'élite du GIGN (Groupe d'intervention de la Gendarmerie Mobile) lors de l'occupation d'une propriété européenne.

En 1986, la France se donne un gouvernement de droite en la personne de Jacques Chirac. Prenant le contrepied des gouvernements antérieurs, il apporte son appui aux Caldoches et à leur leader, Jacques Lafleur. Bernard Pons, ministre des départements et territoires d'outre-mer, concocte un nouveau statut que dénonce aussitôt le FLNKS. Il organise aussi un référendum d'autodétermination ouvert aux 150 000 habitants de la Grande Terre et des îles Loyauté (Ouvéa, Lifou et Maré).

Le 13 septembre 1987, à la question : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à l'indépendance ou demeure au sein de la République française ? », ils répondent non à 98,3% (59% de participation), malgré les appels au boycott du FLNKS.

Des élections régionales sont programmées le 24 avril 1988, en même temps que le premier tour de l'élection présidentielle. Voyant que la voie des urnes lui est fermée, le FLNKS va décider de recourir à la violence, en s'inspirant du lointain précédent algérien.

Le 22 avril 1988, soit deux jours avant, une poignée de militants kanaks investit la gendarmerie de Fayaoué, sur l'île d'Ouvéa. Dans la panique, quatre gendarmes sont tués par balles (et non à coups de machette comme l'assurera Jacques Chirac). Deux d'entre eux, désarmés, sont abattus dans le dos. Un troisième, blessé, est achevé. Les Kanaks emmènent en otage les autres gendarmes, 27 au total. Ils se séparent en deux groupes.

À Paris, sitôt l'alerte donnée, le gouvernement envoie pas moins de 700 militaires lourdement équipés sur la petite île. Le premier groupe se rend sans un coup de feu. Le second, isolé dans une grotte près du village de Gossanah, hésite sur la conduite à prendre.

Un jeune magistrat tente une négociation auprès des rebelles avec le capitaine Philippe Legorjus, du GIGN. Capturé, ce dernier doit livrer en otage six de ses hommes. Le capitaine et le magistrat effectuent plusieurs allers-retours entre Nouméa et la grotte pour tenter d'obtenir des chefs du FLNKS qu'ils fassent pression sur les preneurs d'otages et leur chef Alphonse Dianou.

Pendant ce temps, à Gossanah, le général Jacques Vidal prépare un assaut de la grotte sous la supervision du ministre Bernard Pons en personne. Ils mettent brutalement fin aux négociations et planifient l'assaut. L'« opération Victor », initialement prévue le 4 mai, est repoussée au lendemain... pour laisser au Premier ministre le temps d'accueillir à Paris deux otages français fraîchement sortis des geôles du Liban, Jean-Paul Kauffman, Marcel Carton et Marcel Fontaine.

Le matin du 5 mai, deux assauts successifs, avec 75 hommes d'élite du GIGN et du 11e Choc, ont raison des preneurs d'otages. 19 d'entre eux sont tués, soit la moitié du groupe environ. Les otages sortent quant à eux tous vivants de la grotte. L'armée déplore la mort de deux de ses hommes. Trois jours plus tard, le deuxième tour de l'élection présidentielle donne une large victoire à François Mitterrand. Pour Jacques Chirac, la fermeté n'aura pas payé.

Sitôt en fonction, le gouvernement de Michel Rocard entame des négociations avec le FLNKS. Elles aboutissent dès le 26 juin 1988 aux accords de Matignon. Ils sont entérinés par un référendum de pure forme le 6 novembre 1988. La Nouvelle-Calédonie est découpée en plusieurs régions dont l'une d'elles revient au FLNKS.

Chacun des protagonistes ayant eu le souci de calmer le jeu, l'accord a pu être obtenu assez facilement. Le succès monte à la tête de Christian Blanc, chargé de mission du Premier ministre, qui va dès lors enchaîner avec bien moins d'éclat les postes à responsabilité.

Dix ans plus tard, un nouvel accord conclu à Nouméa le 5 mai 1998 prévoit un énième référendum d'autodétermination. Celui-ci aura lieu le 4 novembre 2018.

Les responsabilités

L'opinion publique a été fortement troublée par le drame d'Ouvéa mais l'éloignement, le manque de curiosité des médias et les remous de l'élection présidentielle ne lui ont pas permis d'obtenir de réponse à ses questions. Le drame est instructif en ce qu'il révèle un très large fractionnement des responsabilités :

- le Premier ministre et son ministre de l'outre-mer portent la responsabilité la plus lourde, d'abord en attisant les conflits entre Kanaks et Caldoches au lieu de les apaiser, ensuite en engageant l'armée et des moyens démesurés pour libérer les otages, enfin en privilégiant très vite la manière forte, dans le but d'impressionner leur électorat,

- le président de la République porte sa part de responsabilité en n'acceptant pas de médiation en temps utile et en signant l'ordre de donner l'assaut pour ne pas apparaître en retrait par rapport à son Premier ministre.

- les dirigeants du FLNKS ont refusé d'intervenir auprès des preneurs d'otages pour éviter d'apparaître comme les complices d'une faction terroriste (cela vaudra à Jean-Marie Tjibaou et Yéwéné Yéwéné d'être plus tard assassinés par un dissident de leur parti).

- des militaires ont failli à leur devoir en brutalisant des villageois.

Le drame d'Ouvéa a fourni au cinéaste Mathieu Kassovitz, en 2011, la matière d'un passionnant film engagé, L'Ordre et la morale.

icon_puce_verte.gif
1989
: Naissance de Chris Brown.


Christopher Maurice Brown, né le 5 mai 1989, plus connu sous le nom de Chris Brown, est un chanteur de R'n'B/Hip-Hop américain.

Il a vu sa carrière prendre son envol en 2005 avec son premier album éponyme. Son premier single est Run It, produit par Scott Storch. Il a écrit des chansons pour Rihanna, Jonas Brothers, Britney Spears...

Il reçoit le prix de meilleur Révélation de l'année en 2006 puis reçoit trois autres prix au American Music Awards, dont celui du meilleur artiste homme de l'année 2008 et enfin il reçoit le prix du meilleur artiste masculin en 2008 au MTV Vidéo Music Awards.

icon_puce_verte.gif
1990
: Réunion des deux Etats allemands et des quatre vainqueurs de la Seconde guerre mondiale à propos de la réunification allemande.

icon_puce_verte.gif
1992 : L'effondrement d'une tribune du stade Furiani à Bastia fait 15 morts et 2.177 blessés quelques minutes avant le coup d'envoi de la demi-finale de la Coupe de France de football Bastia-Marseille.


icon_puce_verte.gif
1994 : Décès de Tom Blake.

Un des pionniers de l’histoire du surf, né le 8 mars 1902 à Milwaukee dans le Wisconsin (Etats-Unis) et décédé le 5 mai 1994 en Californie.

Tom Blake découvre le surf durant une des tournées de Duke Kahanamoku et de ses camarades hawaïens en 1920.

Tom Blake trouvait les planches de surf trop lourdes donc il réfléchit à un système qui pourrait les alléger. Et là, il eut l’idée magique de la Hollow Board, le principe consiste à prendre une grande planche qui est taillée avec la forme d’un surf, et après il faut faire une centaine de trous et recouvrir le tout de contreplaqué.

icon_puce_verte.gif
1996
: José María Aznar López, président de l'Espagne.


Le 5 mai 1996, José María Aznar devient le nouveau président du Gouvernement, marquant le retour de la droite au pouvoir.

En 2000, il est réélu en obtenant la majorité absolue. .Durant ses 2 mandats, le chômage qui avait dépassé les 20 % de la population active est diminué de moitié alors que l'économie espagnole connaît une croissance sans précédent depuis les années 1960.

icon_puce_verte.gif
1998
: Signature des accords de Nouméa par le Premier ministre Lionel Jospin, le secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer Jean-Jack Queyranne, le président du RPCR Jacques Lafleur et le président du FLNKS Roch Wamytan.


icon_puce_verte.gif
2000
: Ken Livingstone, dit Ken le rouge, représentant de la gauche socialiste et ennemi intime de Tony Blair, devient le premier maire de Londres.


icon_puce_verte.gif
2002
: Maurice " Mom" Boucher coupable.


C'était son deuxième procès pour la même offense et il avait été acquitté la première fois. Après dix jours de délibérations, un jury rend un verdict de culpabilité à l’endroit de pour les meurtres prémédités des gardiens de prison Diane Lavigne et Pierre Rondeau. Le chef des Hells Angels Nomads est également reconnu coupable de tentative de meurtre sur la personne de Robert Corriveau, un autre gardien de prison. L’argumentation de la Couronne reposait presque exclusivement sur le témoignage du délateur Stéphane Gagné, selon qui Boucher avait commandé les crimes commis en 1997. Le lendemain, Boucher connaîtra sa sentence, une peine de prison à vie sans possibilité de libération avant 25 ans.

icon_puce_verte.gif
2002
: En France, Jacques Chirac réélu avec plus de 82% des voix.


Jacques Chirac, 69 ans, a été réélu pour un deuxième mandat à la présidence de la République française avec 82,50% des voix.

Son adversaire, le dirigeant d'extrême droite Jean-Marie Le Pen, 73 ans, a récolté 17,50% des suffrages, selon les estimations.

Avec environ 80%, la participation des 41 millions d'inscrits a été sensiblement supérieure à celle du premier tour, le 21 avril, où elle avait été de 71,60%.

Cette mobilisation des électeurs a répondu à celle des manifestants qui ont été plus d'un million, le 1er mai, à défiler dans tout le pays pour dénoncer l'extrême droite et ses thèses xénophobes. M. Chirac, qui se présentait pour la quatrième fois à la magistrature suprême (1981, 1988 et 1995), avait obtenu au premier tour 19,88 6% des voix et M. Le Pen 16,86%.

M. Chirac est le 23e président de la République française et le cinquième de la Ve République, fondée en 1958.


icon_puce_verte.gif
2002 : Deuxième touriste de l'espace.

Le deuxième touriste de l'espace a remis les pieds sur Terre dimanche matin. Mark Shuttleworth a touché le sol au Kazakhstan, après dix jours passés dans l'espace. L'astronaute sud-africain a participé à plusieurs expériences scientifiques et à la livraison d'un vaisseau de secours pour l'équipage de la station internationale. Très souriant, le jeune millionnaire de 28 ans a parlé de cette aventure comme de «la plus merveilleuse expérience de sa vie». En guise de souvenir, le touriste spatial s'est offert la capsule qui l'a ramené et sa combinaison spatiale. Après des vacances méritées, il compte maintenant faire la tournée des écoles sud-africaines pour promouvoir les études spatiales.

icon_puce_verte.gif
2002
: Découverte d'une nouvelle pyramide.


Des archéologues ont mis au jour une pyramide vieille de plus de 4500 ans près du Caire, en Égypte. La toute nouvelle pyramide a été découverte par une équipe suisse qui déterrait la tombe du pharaon de la IVe dynastie Djedefre (2680-2560 avant J.C.), le fils et le successeur de Khéops. Les archéologues enlevaient le sable du désert autour de la pyramide inachevée de Djedefre, près du Caire, lorsqu'une forme dont le caractère ne laissait aucun doute est apparue: des blocs taillés en pointe s'élevant à deux mètres environ au-dessus d'une base de cinq mètres sur cinq. L'endroit se trouve à quelques kilomètres de la Grande pyramide de Khéops, l'une des plus connues au monde.

icon_puce_verte.gif
2003
: Première à la Place des Arts du film "Les Invasions barbares" de Denys Arcand.


En quelque sorte une suite au "Déclin de l’Empire américain" tourné 17 ans plus tôt, le film mettant en vedette Rémy Girard, Dorothée Berryman, Stéphane Rousseau, Louise Portal, Dominique Michel, Yves Jacques et Pierre Curzi sortira en salle le 9 mai. Mitsou fait également partie de la distribution.


icon_puce_verte.gif
2004
: 104 millions de dollars pour un tableau.


Un tableau de Picasso, le "Garçon à la pipe", est vendu 104 millions de dollars chez Sotheby's à New York. Ce tableau devient à ce jour l'oeuvre d'art la plus chère jamais vendue aux enchères dans le monde Le 'Garçon à la pipe' a été peint en 1905.

icon_puce_verte.gif
2005
: La voiture du pape.


Une voiture d'occasion ayant appartenu au pape Benoît XVI est vendu aux enchères 188,938 euros
taux de change en date du 5 mai 2005 188,938 euros = 244,827 dollars américains 188,938 euros = 304,957 dollars canadiens. L'acquéreur s'identifie sous le pseudonyme 'Golden Palace Casino'
vendu sur le site d'enchères ebay allemand La voiture est une Volkswagen Golf 1999 affichant 75,000 kilomètres au compteur Le vendeur est un allemand de 21 ans qui avait acheté la voiture en juin 2004 Un document prouvant que le véhicule a bien appartenu à 'Joseph Ratzinger' avait été publié sur le site de ebay Si la voiture fonctionne mal, le propriétaire pourra toujours dire: "Ha! Sainte!".


icon_puce_verte.gif
2005 : Le Parti travailliste de Tony Blair remporte les élections législatives pour la 3e fois.

Tony Blair s'assure d'un troisième mandat historique de Premier ministre, mais avec une majorité travailliste réduite aux Communes témoignant de la blessure laissée par l'Irak chez les électeurs britanniques.

icon_puce_verte.gif
2005
: Premier vol du Falcon 7X de Dassault Aviation.


Premier avion d'affaires à commandes de vol électrique.Le Falcon 7X est un avion d'affaires haut de gamme de la société Dassault Aviation. C'est un triréacteur (Pratt & Whitney Canada PW307-A) qui est certifié pour franchir une distance de 11 000 km et voler à une vitesse de l'ordre de Mach 0,85.


icon_puce_verte.gif
2007
: Les tornades au Kansas ont fait au moins 10 morts.


icon_puce_verte.gif
2008
: Décès de Lucien Jeunesse, animateur sur France Inter du "jeu des mille-francs".


icon_puce_verte.gif
2009
: Fini le phoque en Europe.


Le Parlement européen a adopté hier une loi qui interdit la mise en marché de produits du phoque sur le territoire de l'Union européenne.

Après 32 ans de combat, Brigitte Bardot a gagné. Le Parlement européen a officiellement fermé ses portes hier aux peaux de phoque, ainsi qu'aux huiles, sacs, gants de skieurs et boxeurs, pénis et gélules d'oméga-3 extraits de ce mammifère marin.

L'embargo, voté par 550 voix pour, 49 voix contre et 41 abstentions, entrera en vigueur au printemps 2010, juste avant la prochaine saison de cette chasse décrite comme «répugnante» et «cruelle» par le commissaire européen à l'Environnement, Stavros Dimas. Le vote a eu lieu 24 heures avant l'ouverture du sommet entre le Canada et l'Union européenne à Prague, une coïncidence due à «un hasard du calendrier» selon les médias européens.Karim Benessaieh.

icon_puce_verte.gif
2010
: Le couvercle destiné à reboucher la fuite a pris la mer.


Un énorme entonnoir d'acier destiné à recouvrir la principale des trois fuites de pétrole à l'origine de la marée noire dans le golfe du Mexique a pris la mer mercredi et pourrait commencer à pomper lundi le brut qui menace les côtes de Louisiane.

Ce couvercle sous-marin, considéré comme une pièce maîtresse des opérations de secours, doit permettre d'aspirer le brut qui s'écoule de la fuite vers un navire situé à la surface. Une telle opération n'a jamais été tentée à une telle profondeur.

L'énorme silo blanc d'une centaine de tonnes, ressemblant à un donjon de château-fort, a été embarqué à bord d'une barge partie de Port Fourchon (Louisiane).
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Dimanche 06 Mai 2018

126 eme jour de l'année.

Nous fêtons les Prudence

Saint Prudence :

upload_2018-5-6_22-20-56.jpeg


Issue d'une famille noble de Milan, Prudence devint abbesse de San Marco, à Côme, au XVe siècle. Elle eut, paraît-il, fort à faire pour maintenir la paix et la sérénité dans son établissement.

Dictons du jour

"Pendant le joli moi de mai, couvre-toi plus que jamais".

"S'il pleut à la petite Saint Jean, toute l'année s'en ressent, jusqu'à la grande Saint Jean".


Quelques événements du jour

1097 : La première croisade arrive devant Nicée.

La première croisade s'est déroulée de 1096 à 1099 suite, entre autres, au refus intervenu en 1078 des Turcs Seldjoukides de laisser libre le passage aux pèlerins chrétiens vers Jérusalem. Cette croisade s'achève par la prise de Jérusalem.


1211 : Édification de la cathédrale de Reims.

images


Le 6 mai 1211 est posée la première pierre de la nouvelle cathédrale de Reims, dédiée à Notre-Dame. Sa construction se déroule pour l'essentiel pendant le règne de Louis IX (Saint Louis). Elle sera achevée deux générations plus tard, en 1275, conformément aux plans de l'architecte Jean d'Orbais, à l'exception des tours de façade, terminées au XVe siècle.

Siège des sacres des rois de France (25 de Louis VIII, en 1223, à Charles X, en 1825), Notre-Dame de Reims demeure l'un des plus beaux témoins de l'art gothique et de la statuaire médiévale, notamment à travers le fameux « ange au sourire » qui accueille les fidèles au-dessus de l'un des portails de la façade.

Art français

Reims a vu son ancienne cathédrale ravagée par un incendie en 1207 ou 1210. Elle avait été construite dans le style pré-roman peu avant l'An Mil.

Mais depuis un demi-siècle, un nouveau style a le vent en poupe. Comme il est né dans le bassin parisien, on le qualifie tout simplement de « français » mais on le connaît aujourd'hui sous le nom d'art « gothique ». L'archevêque Aubry de Humbert et son chapitre décident donc de reconstruire l'édifice dans ce style. Ils font appel à l'architecte Jean d'Orbais, relayé à sa mort par trois autres maîtres d'oeuvre, Jean Le Loup, Gaucher de Reims et Bernard de Soissons.

Trente ans après la pose de la première pierre, le 8 septembre 1241, les chanoines ont la satisfaction de consacrer le chœur. On est alors à l'apogée du « beau Moyen Âge » et au début du règne de Saint Louis.

La cathédrale compte une nef principale de 138 mètres de long, à trois étages, ainsi que deux nefs latérales. À mi-hauteur, le triforium (galerie aveugle) correspond à l'appui des toitures des bas-côtés.

Très ajourées et transparentes, les tours de Notre-Dame-de-Reims laissent voir le ciel. Comme à Notre-Dame-de-Paris, elles sont dépourvues de flèches. Les constructeurs ayant dû reprendre une partie du chantier suite à un incendie en 1481, ils n'ont plus eu assez de ressources pour les financer.

Cathédrale du sacre, cathédrale royale, Reims est surabondamment décorée de statues en façade. On en compte plus de 2300. Pas moins de 72 personnages composent la galerie des Rois, au-dessous de la grande rosace. Au centre de cette galerie, au-dessus du porche central, on peut reconnaître Clovis dans la baignoire du baptême, entouré de sainte Clotilde et de saint Remi.

Résurrection

Au début de la Première Guerre mondiale, le 19 septembre 1914, la cathédrale de Reims est atteinte par des bombes incendiaires. Sa charpente part en fumée et le plomb des gouttières entre en fusion. Fréquemment bombardée par la suite, elle est quasiment ruinée à la fin du conflit.

Il est d'abord question de la maintenir en l'état pour témoigner de la « barbarie boche ». En définitive, le « roi du pétrole » John Rockefeller propose d'en financer la restauration. Celle-ci est confiée à un architecte-charpentier de génie, Henri Deneux.

Excellent connaisseur des charpentes anciennes, il est confronté au manque de bois de charpente. Il invente alors un procédé de ciment armé et refait toute la charpente de Reims dans ce matériau, lequel a l'avantage d'être incombustible. Le résultat dépasse toutes les attentes par son élégance, sa légèreté et sa résistance au temps.

La cathédrale est réouverte solennellement le 10 juillet 1938, par le cardinal Suhard et le président Lebrun, après deux décennies de travaux.

Loin d'être momifiée, c'est un édifice en perpétuel renouvellement. Ainsi des maîtres-verriers de talent ont-ils tout au long du XXe siècle embelli ses verrières : Jacques Simon, sa fille Brigitte Simon-Marcq, son gendre Charles Marcq.

Marc Chagall a conçu en 1974 les vitraux de la chapelle absidale dans la dominante bleue qui lui est familière. Et dans les chapelles voisines, six nouveaux vitraux, créés par l'artiste allemand Imi Knoebel et réalisés par les ateliers de maîtres verriers Duchemin à Paris et Simon Marq à Reims, ont été inaugurés fin juin 2011.

1260 : Kubilai est élu grand khan des Mongols.

Kubilaï, né en 1215, est le petit-fils de Gengis Khan, Kubilai. Il est proclamé Grand Khan des Mongols le 6 mai 1260. Il succède à son frère Möngke comme souverain suprême d'un territoire qui s'étend des marches de l'Europe à péninsule coréenne mais son empire s'exerce essentiellement sur le monde chinois.

Kubilai établit sa capitale près de Pékin, dans une cité nouvelle appelée Cambaluc (la «ville du khan»). Pour s'accommoder les Chinois, il adopte leurs coutumes et fonde sa propre dynastie, les Yuan, administrant le pays avec compétence.

1432 : Le retable de L'Agneau mystique.

Le 6 mai 1432, le célèbre retable de L'Agneau mystique, chef d'oeuvre de Jan Van Eyck et préfiguration de la Renaissance, est inauguré à la collégiale des Deux-Saints-Jean, à Gand, en Flandre.

Composé de vingt-quatre panneaux en bois peints à l'huile, il a été commandé par un sacristain à Hubert Van Eyck. Après sa mort, en 1426, c'est à son frère Jan qu'est revenue le soin de l'achever. Admirable pour sa fraîcheur, sa spiritualité et sa liberté iconographique qui annonce la Renaissance, le polyptique va connaître de nombreuses pérégrinations avant d'être enfin rendu à Gand et restauré par le musée des Beaux-Arts en 2012.

1527 : Mort du connétable de Bourbon et mise à sac de Rome.

Le 6 mai 1527, le connétable Charles de Bourbon est tué au combat alors qu'il s'apprête à occuper Rome avec ses lansquenets allemands. Ces derniers vont venger leur chef en mettant la Ville éternelle à sac.

Ce scandale s'ajoute aux dépravations de la Rome pontificale sous la Renaissance et aux batailles stupides, meurtrières et vaines que se livrent le roi de France François 1er et l'empereur Charles Quint pour le contrôle de l'Italie.

Convoitises royales

Le connétable est né le 17 février 1490. Fils du comte Gilbert de Montpensier, il se marie en 1505, à 15 ans, avec sa cousine Suzanne de Bourbon, fille du duc Pierre II de Bourbon et d'Anne de Beaujeu. Celle-ci, fille aînée de Louis XI, avait profité de sa régence (1483-1494), sous la minorité de Charles VIII pour transmettre à sa fille Suzanne de vastes et riches apanages au cœur de la France, incluant l'Auvergne, le Bourbonnais, le Beaujolais, la Marche... Ils font de Suzanne et son mari les derniers grands féodaux du royaume.

Dans les rangs de l'armée française, Charles de Bourbon se signale par une ardeur peu commune lors des batailles d'Agnadel et de Marignan (1515). Ses exploits lui valent l'année suivante, à 26 ans, l'épée de connétable (chef des armées royales) et la vice-royauté du Milanais.

Mais François 1er ne tarde pas à jalouser la puissance de son cousin, qui mène un train royal à Moulins, sa capitale. Le connétable s'attire aussi l'inimitié de la mère du roi, Louise de Savoie, dont on dit qu'il aurait repoussé les avances ! Il est privé de son commandement du Milanais au profit d'Odet de Foix, vicomte de Lautrec, homme brutal et incapable dont le seul mérite est d'être le frère de la maîtresse royale du moment, Françoise de Châteaubriant !

Là-dessus meurt sans enfant l'épouse du connétable, Suzanne de Bourbon. Il s'ensuit une dispute autour de son héritage. Comme il s'agit d'apanages, ils doivent en théorie revenir à la couronne, en l'absence de descendance mâle. Il n'empêche que la bonne Suzanne les a légués à son cher mari.

La défection du connétable de Bourbon

Louise de Savoie demande aux magistrats du Parlement de Paris de se prononcer sur l'affaire mais ne leur laisse guère de liberté de jugement. Le connétable craignant à juste titre d'être dépouillé, prend langue avec le roi d'Angleterre Henri VIII et Charles Quint. Depuis son élection comme empereur d'Allemagne, ce dernier est devenu le rival du roi de France et les deux monarques n'en finissent pas de s'affronter autour de l'Italie.

Le connétable rencontre en secret les émissaires des deux souverains le 11 juillet 1523 en vue de négocier un partage de la France ! François 1er, qui se doute de quelque chose, rend visite à son cousin dans sa ville de Moulins. Il le trouve au lit et multiplie les promesses à son égard.

Mais à peine a-t-il le dos tourné que le connétable saute sur un cheval et, non sans mal, rejoint, sous un déguisement, les lansquenets allemands qu'il a recrutés et qui l'attendent dans le Dauphiné. Ces mercenaires sont normalement de confession protestante.

Les exploits du connétable

À la tête de son armée de mercenaires, et avec le titre de lieutenant général de l'empire, Charles de Bourbon se met aux ordres de Charles Quint. Il chasse ainsi les Français d'Italie en 1524 et met à sac la Provence. Mais il échoue à prendre Marseille et doit se retirer de la Provence.

Or voilà que François 1er repasse les Alpes à l'automne 1524 en vue de reprendre le Milanais. Il entre à Milan puis attaque une place forte voisine, Pavie. Le connétable de Bourbon va décider du sort de la bataille en se portant au secours des assiégés à la tête de 30.000 hommes. François 1er est capturé et plusieurs de ses meilleurs capitaines sont tués.

Fort de sa contribution à la victoire de Charles Quint, le connétable de Bourbon va poursuivre la guerre en Italie à la tête de ses redoutables lansquenets, fantassins allemands, pour la plupart luthériens et ennemis de la papauté. Le pape ayant noué une alliance nouvelle avec François 1er, il descend jusqu'à Rome où la mort va le cueillir. Il ne verra pas la fin de cette guerre, conclue par la « paix des Dames » (3 août 1529).

1527 : Rome est mis à sac. Les gardes suisses sauvent le pape.

Rome fut dévastée par les troupes de l'empereur Charles Quint. Durant ce qu'on a appelé le sac de Rome, les gardes suisses se barricadèrent dans la cour d'entrée de Saint-Pierre et se défendirent des heures durant contre des milliers de lansquenets; 147 soldats suisses tombèrent, 42 survécurent à cette bataille après avoir entraîné le pape dans une fuite dramatique jusqu'au château Saint-Angeen utilisant le « passetto », le passage fortifié et secret, long de 750 mètres, qui relie les murs du Vatican au château.

Cet événement est célébré chaque 6 mai, jour de la prestation de serment des recrues de la Garde Suisse.

1536 : Jacques Cartier retourne en France - Fin de son deuxième voyage.

L'équipage, qui a beaucoup souffert du froid intense et du scorbut, a perdu 25 membres avant l'arrivée du printemps. Il quitte Sainte-Croix avec ses deux vaisseaux et une dizaine d'Iroquois, dont Donnacona, ses deux fils et deux autres enfants qu'il avait capturés le 3 mai précédent. (Voir mes éphémérides de cette date) Dans sa cargaison; une dizaine de morceaux de pyrite qu'il croyait être de l'or et des fourrures. Passant cette fois entre l'île d'Anticosti et la Gaspésie, il constate l'insularité des Îles de la Madeleine. Le 16 juillet 1536, il retourne à Saint-Malo après 14 mois d'absence.

Ce deuxième voyage a rappportè beaucoup plus que le premier : Cartier découvre un fleuve, une voie pour pénétrer très loin dans le continent, il a connu les habitants, un chef et de l'or. Dès son retour, il fait un rapport à François 1er d'une rivière de 800 lieues qui peut conduire à l'Asie et fait témoigner Donnacona. Le roi, enthousiaste, lui donne la Grande Hermine.


1576 : Paix de Monsieur.

La cinquième guerre de religion se conclut le 6 mai 1576 par la paix de Beaulieu-lès-Loches ou paix de Monsieur car elle est inspirée par le jeune frère du roi Henri III, le duc François d'Alençon, dit «Monsieur», chef des Politiques ou Malcontents qui placent l'intérêt national au-dessus des querelles religieuses.

La paix apparaissant trop favorable aux protestants, les ligues locales formées par les bourgeois catholiques s'unissent à l'initiative de Charles d'Humières, qui, en novembre 1576, refuse de livrer la citadelle de Péronne au prince de Condé, un chef protestant nommé gouverneur de Picardie.

Il s'ensuite le 12 mai 1577 la fondation de la
Ligue catholique (Sainte Ligue «au nom de la Sainte Trinité pour restaurer et défendre la Sainte Église catholiqueapostolique et romaine»). Le duc Henri de Guise le Balafré en prend la tête avec ses frères, le cardinal de Lorraine et le duc de Mayenne. C'est à nouveau la guerre.

1626 : Les Hollandais s'emparent de Manhattan.

Le colonisateur hollandais Peter Minuit achète l'île de Manhattan aux autochtones en échange de biens d'une valeur d'environ 25 dollars.

Le colonisateur hollandais, Peter Minuit, achète aux Indiens Algonquins, au nom de la Compagnie hollandaise des Indes occidentales, l’île de Manhattan pour l’équivalent de 24 dollars.


1682 : Le roi de France Louis XlV déménage.

C'est le grand jour ! Pendant tout le temps de la construction de Versailles, la cour n'a pas cessé d'aller de Saint-Germain à Vincennes ou aux Tuileries. Les travaux ont commencé en 1661 sous la direction de Le Vau puis, après 1676, sous celle de Jules Hardouin-Mansart. Le Brun, premier peintre du roi, assure la décoration. Le Nôtre ordonnance les jardins. La noblesse et les gens de la cour suivent le Roi dans ce grand déménagement.

1758 : Naissance de Maximilien de Robespierre.

Politicien français né à Arras Il provoqua la chute des Girondins (1793). Instigateur de la Terreur Renversé le 27 juillet 1794. Il fut guillotiné le 28 juillet 1794.

Il reste l’un des personnages les plus controversés pendant la révolution française, surnommé « l’Incorruptible » par ses partisans, « la chandelle d’Arras » par ses opposants royalistes puis « dictateur sanguinaire » pendant la Terreur.


1791 : Les débuts du musée du Louvre.

images


Le Musée du Louvre, 3ème plus grand musée du monde, abrite notammment la Joconde de Léonard de Vinci.
Abandonné par Louis XIV au profit de château de Versailles, le Louvre est rapidement déserté, occupé seulement occasionnellement lors de visites royales ou de conseils.

Un décret crée le Muséum central des arts de la République. En 1793 sera inaugurée la grande galerie des peintures au palais du Louvre, ancienne résidence royale. En 1803, le musée deviendra "musée Napoléon" et s'enrichira du butin des campagnes militaires de l'Empereur. Sous la IIIème République l'établissement deviendra officiellement "propriété de l'État", accédant ainsi à son statut actuel de musée national.


1829 : L'Autrichien Cyrill Demian dépose le brevet de l'accordéon.

yrill Demian, né en 1772 et mort en 1847, est le premier à déposer, avec ses fils Carl et Guido, un brevet de l'accordéon le 6 mai 1829 à Vienne.

La même année, le 19 juin, à Londres, Charles Wheatstone dépose lui aussi un brevet pour un "concertina".
En 1863, Paolo Soprani fonde la première industrie de l'accordéon à Castelfidardo qui est considéré comme le berceau mondial de l'accordéon.

L'accordéon peut réaliser le rythme aussi bien que la mélodie et l'harmonie. Il équivaut donc à un orchestre, ce qui lui a valu cette place importante dans les bals populaires français.

1833 : John Deere fabrique sa première charrue en métal.

Cette charrue sera le début d'un grande compagnie d'intruments aratoires

1840 : Première utilisation du Penny noir.

upload_2018-5-6_22-17-27.jpeg


Le Penny Black est le premier timbre postal de l'histoire. Il a été émis le 1er mai 1840 au Royaume-Uni, pour un usage à partir du 6 mai. Pour abaisser le prix de transport des lettres, Rowland Hill invente le timbre-poste, payé à un prix uniforme quelque soit la destination et que l'on colle sur la lettre. Pour une lettre de 14 grammes, le timbre-poste coûte un penny. L'expédition du courrier est désormais bon marché et aussi mieux organisée. Cette réforme bénéficie du développement des chemins de fer. Elle sera adoptée par les pays du monde entier, à commencer par la Suisse et le Brésil dès 1843.

1851 : Invention d'une machine à fabriquer de la glace.

Un brevet a été remis à John Gorrie pour son invention: une machine à fabriquer de la glace.

1856 : Naissance de Robert Edwin Peary.

Il est surtout connu pour avoir conduit l'expédition qui la première aurait atteint le pôle Nord le 6 avril 1909, en traîneau à chiens, lors de sa huitième et dernière expédition. Dès son retour, il suscite la polémique avec Frederick Cook qui, lui aussi, affirmait avoir atteint le pôle Nord, mais le 21 avril 1908. La controverse sera tranchée par le congrès des États-Unis, qui fait officiellement de Peary le premier vainqueur du pôle nord. Il est décédé le 20 février 1920.

1856 : Naissance de Sigmund Freud.

Le père de la psychanalyse. Sigmund Freud était un neuropsychiatre autrichien. On lui doit l'élaboration de la psychanalyse. Il est mort le 23 septembre 1939.

1859 : Cache retrouvée de l'expédition Franklin.

Robert Hobson de l'expédition McClintock trouve une cache dans laquelle se trouve un papier signé de Fitzjames et Crozier, membres de l"équipe de Franklin. C'est le dernier emplacement de l'expédition de Franklin, là où s'est terminé l'aventure.

1868 : Naissance de Gaston Leroux.

Journaliste et écrivain. Père des personnages de "Chéri-bibi" et de "Rouletabille". "Le mystère de la chambre jaune" , "Le Fantôme de l’Opéra".Gaston Leroux décède le 15 avril 1927, à l’âge de 59 ans.

1889 : La Tour Eiffel ouverte au public.

Le 6 mai 1889, la Tour Eiffel est ouverte au public dans le cadre de l'exposition universelle se tenant à Paris, pour le centième anniversaire de la Révolution Française. Elle devait être démantelée en 1909, mais elle est devenue le symbole de la ville de Paris.

1889 :
Ouverture de l'Exposition universelle de Paris.

Le 6 mai 1889, l’Exposition universelle ouvre ses portes au public, qui peut grimper sur la Tour de 300 mètres (nom de la tour Eiffel à cette époque) à partir du 15 mai. Alors qu’elle avait été décriée pendant sa construction, elle connaît, pendant l’Exposition, un succès populaire immédiat. Dès la première semaine, alors que les ascenseurs ne sont même pas encore en service, ce sont 28 922 personnes qui grimpent à pied en haut de l’édifice. Finalement, sur les 32 millions d’entrées comptabilisés pour l’Exposition, ce sont environ deux millions de curieux qui s’y presseront.


1895 : Naissance de Rudolph Valentino.

Rudolph Valentino est un acteur italien, né le 6 mai 1895 à Castellaneta (Apulie, Italie), mort le 23 août 1926 à New York (États-Unis). Il est né la même année que l'invention du cinéma dans une famille aisée (son père était un ancien officier et un vétérinaire).

Alors en tournée pour promouvoir Le fils du Sheik, Valentino, qui apparaît de plus en plus maquillé dans ses films, est attaqué dans un éditorial du Chicago Tribune dans lequel on l’accuse de féminiser l’image du mâle américain.

1896 : Vol d'un engin plus lourd que l'air.

Un appareil, l'Aerodrome No 5 inventé par Samuel Pierpont Langley fut lancé comme un catapulte. L'engin vola sans pilote sur une distance de 1 005 m. (3,300-ft). Le même jour, on fit décoller l'Aerodrome No. 5 mais il n'a parcouru que 700 m.

1901 : Entente pour la construction d'un barrage électrique aux chutes Niagara.

Une entente est signée entre la Commission du parc Niagara et Cataract Construction pour que la force des eaux des chutes génère de l'électricité.

1910 : Décès du roi Edward VII.

Il était le fils de la reine Victoria. Edward VII a été roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande, roi des royaumes du Commonwealth, et empereur des Indes. Édouard a aussi joué un rôle dans la modernisation de la flotte britannique et dans la réforme des services médicaux de l'armée après la Guerre des Boers.


1911 : Naissance de Guy des Cars.

guy_des_cars.jpg


Guy Augustin Marie Jean de Pérusse des Cars, dit Guy des Cars, est un écrivain né le 6 mai 1911 à Paris (16e) et décédé le 21 décembre 1993 à Paris (13e). Il est inhumé au cimetière de Hautefort en Dordogne.

1915 : Naissance du cinéaste Orson Welles.

welles_o25.jpg


Orson Welles a été réalisateur, acteur, producteur et scénariste américain.Son film, Citizen Kane, est régulièrement cité sur les listes des cinq plus grands films de l'histoire du cinéma.

Anecdote

Il a probablement créé ainsi l'émission la plus célèbre de toute l'histoire de la radio le lundi 30 octobre 1938. Ce jour-là, sur CBS, l'émission Mercury Theatre on the air (Le Théâtre Mercury sur les ondes) présente une adaptation de La Guerre des mondes de HG Wells dans laquelle un faux présentateur de CBS annonce l'arrivée belliqueuse des Martiens sur Terre. Une légende urbaine veut que, malgré les avertissements très clairs du début et de la fin de l'émission, de nombreux auditeurs se soient laissé berner et aient cru que la Terre et Mars étaient en guerre (et que les Terriens sont en train de perdre en quelques heures). En fait, la panique n'a eu lieu que le lendemain, dans la presse. Ce coup de maître le propulse aisément à Hollywood toujours à la recherche de nouveautés.Il est mort le 10 octobre 1985 à Hollywood, Los Angeles en Californie (États-Unis) d'une crise cardiaque.


1929 : Le navigateur français Alain Gerbault achève à New York son tour du monde en solitaire, il était parti du Havre le 31 octobre 1924.

1931: Inauguration de l'Exposition coloniale.

Le 6 mai 1931, s'ouvre à l'Est de Paris, dans le bois de Vincennes, une première Exposition coloniale. Les dirigeants de la IIIe République veulent avec cette manifestation festive convaincre l'opinion publique du bien-fondé des conquêtes coloniales. Ils séduiront le public. Quant à le convaincre...

La République coloniale à l'honneur

Le ministre français des Colonies, Paul Reynaud, inaugure en fanfare l'Exposition coloniale en compagnie du président de la République Gaston Doumergue et du commissaire général de l'exposition, l'illustre maréchal Hubert Lyautey.

Cet événement marque l'apothéose de la IIIe République et de l'oeuvre dont elle a été la plus fière : la colonisation ou la mise sous protectorat d'une bonne partie de l'Afrique noire et de Madagascar, de l'Afrique du Nord, de l'Indochine ainsi que de la Syrie et du Liban (*).

Jusqu'à la Première Guerre mondiale, pourtant, la gauche républicaine a eu le plus grand mal à rallier l'opinion publique à son projet colonial.

Il faut dire que celui-ci implique malgré les apparences très peu de monde. En 1936, à son apogée, on ne compte en tout et pour tout que 14 000 Français face à 15 millions d'indigènes dans l'immense Afrique Occidentale Française (AOF). À peine 1 pour mille !


Succès populaire

L'Exposition coloniale internationale s'installe dans le bois de Vincennes, à l'est de Paris.Pour l'occasion est construit un musée permanent des colonies à la Porte dorée et une pagode bouddhiste. On aménage aussi un parc zoologique. On reconstitue à l'échelle 1 un temple cambodgien d'Angkor Vat et la mosquée de Djenné (Niger).

L'inauguration se déroule en présence de milliers de figurants : danseuses annamites, familles d'artisans africains dans un village reconstitué, cavaliers arabes...

Chaque jour des spectacles différents et plus exotiques les uns que les autres accueillent les visiteurs (jusqu'à 300.000 par jour). Le succès populaire et l'attrait du public pour les exhibitions exotiques rassurent les promoteurs de la colonisation.

De mai à novembre, l'Exposition accueille un total de huit millions de visiteurs dont la moitié de Parisiens et 15% d'étrangers. Au total sont vendus 33 millions de tickets (les visiteurs se déplaçant à plusieurs reprises). C'est la plus grande affluence qu'ait connue une manifestation parisienne depuis l'Exposition universelle de 1900 (50 millions de tickets vendus) .

disparu en 2003 de sorte qu'il n'existe plus guère en France de lieu de mémoire pour rappeler l'Histoire coloniale de la République, si l'on met à part les carrés musulmans des cimetières militaires, qui rappellent la contribution des indigènes aux deux guerres mondiales.

1932 : Assassinat du président Paul Doumer.

1932-05-07_assassinat-doumer.png

Le 6 mai 1932, le président de la République Paul Doumer, élu moins d'un an plus tôt, se rend à l'hôtel Salomon de Rothschild, afin d'inaugurer une grande exposition consacrée aux écrivains de la Grande Guerre.

Le chef de l'État salue les écrivains présents et achète quelques livres. Alors que le président est en pleine discussion avec l'écrivain Claude Farrère, plusieurs coups de feu retentissent. Deux de ces coups de feu atteignent le président à la base du crâne et à l'aisselle droite. Paul Doumer s'effondre au beau milieu de l'assistance, tétanisée.

Le chef de l’État est transporté à l’hôpital Beaujon. Victime d’une hémorragie, il meurt le lendemain, à 4 heures 37 du matin.

Son agresseur, Paul Gorgulov, est un médecin russe qui déclare, une fois interpellé par les inspecteurs de la Sûreté après avoir opposé une vive résistance, avoir assassiné le président pour se venger de la France, celle-ci n’ayant pas voulu intervenir en Russie contre les bolcheviques.

Son procès s'ouvre devant la cour d'assises de la Seine le 25 juillet 1932. Le surlendemain, rejetant la démence, les jurés le condamnent à mort. Paul Gorgulov est guillotiné le 14 septembre à la prison de la Santé. L’affaire aura été conduite par le commissaire-divisionnaire Marcel Guillaume, «l’as de la PJ» dont Georges Simenon s’inspira librement pour son personnage du Commissaire Maigret en 1937.


1937 : L'incendie du zeppelin Hindenburg.

Le 6 mai 1937, le Zeppelin Hindenburg, un dirigeable à coque rigide, s'enflamme à son arrivée sur l'aéroport de Lakehurst, près de New-York, après une traversée paisible et confortable de l'Atlantique en deux jours, au départ de Francfort.

Sa coque prend feu en touchant le mât d'amarrage, peut-être sous l'effet d'orages électriques.

dirigeable_hindenburg.jpg


L'incendie se propage en quelques minutes aux flancs de 245 mètres de long, remplis de 200 000 m3 d'hydrogène (du fait d'un embargo des États-Unis frappant l'Allemagne nazie, l'exploitant du dirigeable avait dû utiliser l'hydrogène à la place de l'hélium, un gaz inerte et non inflammable).

Dans la nacelle placée sous la coque, c'est l'affolement. Sur les 97 personnes, passagers et hommes d'équipage, 35 périssent dans des conditions dramatiques sous l'oeil des caméras mobilisées pour cet événement que l'on espérait festif et mondain.

Le Zeppelin LZ 129 Hindenburg (du nom de l'ancien président de l'Allemagne) en était à son 63e vol commercial et à sa vingtième traversée de l'Atlantique. Dix mois plus tôt, il avait survolé fièrement le Stade olympique de Berlin le jour de l'ouverture des JO, le 1er août 1936.

Une filière prometteuse

Le premier engin de cette sorte avait été lancé sur le lac de Constance par un général à la retraite de 62 ans, le comte allemand Ferdinand von Zeppelin, le 2 juillet 1900.

L'inventeur et son successeur Hugo Eckener développèrent avec succès la série des Luftschiff Zeppelin (LZ). Plus d'une centaine étaient déjà en exploitation en 1935, dont le célèbre Graf Zeppelin, le plus grand jamais construit. Cette année-là, leur société Luftschiffbau Zeppelin GmbH était nationalisée par le gouvernement nazi.

L'accident de Lakehurst met fin à l'exploitation des dirigeables commerciaux, une filière pourtant prometteuse pour le transport de passagers et de charges lourdes à moyenne et longue distance.

La Seconde Guerre mondiale allait consacrer le triomphe sans partage de l'aviation, tant sur les lignes commerciales que dans les emplois militaires. En ce début du XXIe siècle, toutefois, d'aucuns évoquent le recours aux dirigeables, une technologie qui présente des avantages énergétiques pour le transport des charges lourdes...


1941 : Joseph Staline devient chef du gouvernement soviétique, succédant à Molotov.

upload_2018-5-6_22-22-4.jpeg


Staline remplace Molotov au poste de président du Conseil des commissaires du peuple, prenant ainsi pour la première fois une responsabilité officielle au sein de l'appareil d'état soviétique. Le secrétaire général du Parti communiste de l’URSS a su, depuis la mort de Lénine en 1924, éliminer ses rivaux et s'imposer comme seul maître de l'URSS. Il le restera jusqu'à sa mort en 1953.


1942 : La chanson "White Christmas" d'Irving Berlin est publiée.

White Christmas est une chanson de Noël écrite au début des années 40 par le compositeur américain Irving Berlin.
Elle est vite devenue un classique du genre, comptant des centaines de reprises.

L'enregistrement qu'en fera Bing Crosby quelques semaines plus tard atteindra des ventes estimées à 140 millions de copies à travers le monde.


1950 : Premier des huit mariages d'Elizabeth Taylor.

Du 6 mai 1950 au 29 juin 1951, avec Conrad Hilton Jr. (1926-1969) dit Nicky Hilton, héritier de la chaîne des hôtels Hilton.

1952 : Décès du Dr Maria Montessori.

montessori34.jpg


Maria Montessori, née le 31 août 1870 à Chiaravalle près d'Ancône, dans les Marches, et morte le 6 mai 1952 à Noordwijk aan Zee, est une femme médecin et une pédagogue italienne.

Elle fut l’une des plus grandes pionnières en éducation de la jeune enfance. Ses idées sont connues à travers le monde et elles ont influencé significativement l’éducation. Elle a légué au monde une méthode d’éducation qui respecte l’individualité de chaque enfant.

1953 : Naissance de Tony Blair.

upload_2018-5-6_22-15-46.jpeg


Anthony Charles Lynton Blair, dit Tony Blair, né à Édimbourg en Écosse, est le Premier ministre du Royaume-Uni depuis 1997. Blair fut élu chef du parti travailliste le 21 juillet 1994. Aidé par les difficultés du gouvernement de John Major, il remporta haut la main les élections de 1997. À 43 ans, Blair devenait ainsi le plus jeune premier ministre depuis Lord Liverpool en 1812. Pendant la période 1997-2001 il engage le Royaume-Uni dans la guerre du Kosovo.
En politique étrangère, le gouvernement de Tony Blair apparaît alors comme l'allié inconditionnel des États-Unis,
que ce soit lors de la guerre d'Afghanistan ou de celle contre l'Irak, malgré une opinion publique peu favorable.


1960 : Mariage de la princesse Margaret avec Antony Armstrong Jones.

Surnommée la « princesse rebelle », la princesse Margaret épouse Antony Armstrong-Jones après n'avoir pu épouser Peter Townsend, un homme divorcé. Son époux est photographe de métier, anobli tardivement et titré à cette occasion comte de Snowdon et vicomte Linley. Ils auront deux enfants :

David, vicomte Linley, né le 3 novembre 1961. Lady Sarah Chatto, née le 1er mai 1964. Le comte et la comtesse de Snowdon divorcent en mai 1978.

1961 : Naissance de George Timothy Clooney.

George_Clooneywiki1.jpg


George Timothy Clooney, né à Lexington dans le Kentucky, est un acteur et réalisateur américain, devenu célèbre grâce à son rôle du docteur Doug Ross dans la série Urgences puis par une carrière au cinéma.Il est classé 23e plus importante personnalité du monde par le journal Times en 2008.

1965 : Création de: "I can't get no... Satisfaction".


Keith Richards va réveiller Mick Jagger pour lui faire entendre les premiers accords de la chanson rock 'Satisfaction'. La chanson a ensuite été enregistrée entre le 10 et le 13 mai 1965. L'idée du légendaire riff vint à Keith Richards alors qu'il dormait dans un hôtel. Il se réveilla et se mit au travail. Il fit écouter les premiers plans à Mick Jagger qui accrocha tout de suite et exigea que la chanson s'appelle 'Satisfaction'. Keith Richards ne pensait sûrement pas que cette chanson deviendrait l'une des plus connues de l'histoire du rock.

1967 : Inauguration du Pont d’Aquitaine (Bordeaux).

1968 : Les émeutes de "Mai 68", font 600 blessés parmi les 20 000 étudiants.

1976 : Dan la région du Frioud (nord de l'Italie), un tremblement de terre fait 1 000 victimes.

1983 : Paul Andrew Kunkel est placé en liberté surveillée.

Le journaliste new-yorkais Paul Andrew Kunkel est placé en liberté surveillée pendant une période de deux ans pour cambriolage d'un tableau d'une valeur de 100 000 dollars dans une résidence de North Hatley, en Estrie. L'œuvre, "Printemps à Central Park" de Maurice Prendergast, avait été retrouvée dans un casier d'une gare d'autobus à New York, sur les indications du journaliste. L'avocat de la défense, Jean Charest, a plaidé que son client a éprouvé des problèmes psychologiques auxquels il entend remédier.

1992 : Mort à Paris de l’actrice Marlène Dietrich.

Marlene Dietrich est une actrice et chanteuse allemande naturalisée américaine, née Marie Magdalene Dietrich le 27 décembre 1901 à Berlin et morte le 6 mai 1992 à Paris 8e.

En 1928, elle obtient son premier rôle au cinéma dans 'La tragédie de l'amour'. Ainsi, l'actrice naturalisée américaine n'hésite pas, pendant la Seconde Guerre mondiale, à aller chanter sur le front pour réconforter le moral des combattants. Dès 1953, Marlène délaisse le cinéma pour se produire dans les music-halls de Las Vegas. Celle qui a renié haut et fort le régime hitlérien revient pour la première fois à Berlin en 1960. La population lui fait un accueil mitigé. C'est pourtant là qu'elle sera enterrée, 30 ans plus tard, conformément à son souhait.


1994 : Tunnel sous la Manche.

images
1994inaugurationtunnel38.jpg


La reine Elisabeth II d'Angleterre et le président François Mitterrand inaugurent, des deux côtés du Pas-de-Calais, le tunnel sous la Manche, premier lien fixe entre le Royaume-Uni et le continent européen. La souveraine britannique souligne que c'est la première fois que les chefs d'Etat des deux pays se rencontrent sans avoir à prendre le bateau ou l'avion.

1998 : L'Inter de Milan bat le Lazio de Rome dans la finale de la Coupe de l'UEFA (3 - 0).

1999 : Les Ecossais élisent leur premier parlement depuis 1907 (date de leur rattachement à l'Angleterre).

2000 : Assassinat de Jose Luis Lopez.

Au Pays basque espagnol, Jose Luis Lopez, journaliste au quotidien El Mundo, est assassiné par le groupe terroriste ETA.


2001 : Jean Paul II, le premier pape à entrer dans une mosquée.

Jean_PaulII_mosquee479.jpg


Le pape Jean Paul II est entré dimanche dans la Mosquée des Omeyyades à Damas, devenant ainsi le premier pape de l'histoire à se rendre dans une mosquée.

Le Pape a franchi le seuil de la mosquée et a pénétré dans la cour, sous les applaudissements de la foule, accompagné par le mufti -théoricien musulman - de la république syrienne, cheikh Ahmed Kaftaro. Le Pape a continué à renouveler ses appels à la paix au Proche-Orient, exhortant musulmans, chrétiens et juifs à suivre la voie de la «compréhension» et du «respect». Drapeaux du Vatican et de la Syrie ornaient la place ouvrant sur la mosquée du VIIIe siècle dans la vieille ville de Damas, en ce moment historique, retransmis en direct à la télévision syrienne. Dans la mosquée, Jean Paul II s'est recueilli sur le tombeau de marbre blanc qui renfermerait la tête de saint Jean-Baptiste.

2002 : Jean Pierre Raffarin est nommé Premier ministre de la France.

2002 : Décès d'Otis Blackwell, 71 ans.

Otis Blackwell est un compositeur et pianiste américain. Il a écrit près de 1 000 chansons, dont plusieurs ont été de très grands succès, notamment Don’t Be Cruel, All Shook Up, One Broken Heart for Sale et Return to Sender enregistrées par Elvis Presley.

Il écrit également Great Balls of Fire et Breathless popularisées par Jerry Lee Lewis et Handy Man qui a figuré au Hit parade dans les interprétations de Jimmy Jones, Del Shannon et James Taylor.


2002 : Assassinat de Pim Fortuyn, 54 ans, à Hilversum.

Pim Fortuyn fonda son propre parti le 11 février 2002 en vue des élections législatives, la Liste Pim Fortuyn ( LPF), mouvement que rejoignirent rapidement de nombreux membres et sympathisants du Leefbaar Nederland.

Le 6 mai 2002, neuf jours avant les élections générales, Pim Fortuyn est assassiné par Volkert van der Graaf, activiste d'extrême gauche, militant de la cause animale, alors qu'il sortait des studios d'une station de radio à laquelle il venait d'accorder un entretien dans le cadre de la campagne électorale.

Cet assassinat causa une vive émotion dans les Pays-Bas tout entier, la reine Beatrix elle-même faisant part de sa consternation.


2004 : Décès de Barney Kessel.

Barney Kessel est un guitariste de jazz américain, né le 17 octobre 1923 à Muskogee (Oklahoma) et mort le 6 mai 2004 à San Diego (Californie).

Célèbre guitariste jazz américain, Barney Kessel est capable de s’adapter à tous les styles. On peut l’entendre avec des musiciens aussi différents que Louis Armstrong, Nat King Cole, Coleman Hawkins, Roy Eldridge, Lionel Hampton, Ben Webster, Woody Herman, Ben Webster, George Benson et même Ornette Coleman.

Il est aussi un exceptionnel accompagnateur de chanteuses et on a pu l’entendre aux côtés de Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Anita O'Day et Julie London, c’est lui qui tient la guitare sur le tube de cette dernière « Cry me a river ».


2006 : Disparition d'une fillette dans les Bouches-du-Rhône, elle sera retrouvée morte le 8 mai.

2006 : Décès de Lillian Asplund, la dernière survivante du Titanic à l'âge de 99 ans.

Lillian_Asplund.jpg


Parmi les petits passagers du Titanic, se trouvaient deux enfants jumeaux: Lillian Gertrud et Carl Edgar Asplund, cinq ans.
Leurs parents, Carl et Selma, avaient déjà vécu quelque temps aux États-Unis où ils s'étaient mariés. Ils étaient revenus en Suède, leur pays d'origine, avec leurs quatre enfants: Filip Oscar, Clarence Gustaf Hugo, et les jumeaux. Un nouvel enfant, Edvin Rojj Felix, était né en Suède.

La famille décida d'émigrer de nouveau et embarqua en 3e classe sur le Titanic pour aller s'installer à Worcester, Massachusetts.

Lors du naufrage, des sept membres de la famille Asplund, seuls furent sauvés Selma, la mère, et les enfants Lillian, cinq ans, et Felix, trois ans. Lillian fut ainsi séparée pour toujours de Carl, son frère jumeau.


2007
: Election de Nicolas Sarkozy comme président de la République française.

Nicolas Sarkozy,candidat à la présidence de la République, a obtenu une majorité des suffrages lors du second tour de l'élection. Si le conseil constitutionnel valide cette élection, il deviendra ainsi à 52 ans le 6e président de la Ve République et le 23e président de la République. Il prendra normalement ses fonctions le 16 mai 2007, succédant à Jacques Chirac.

2007 : Création du site d’information "Rue89".

Rue89 est un site d'information sur des faits divers et de société, publié par le
Nouvel Obs et appartenant au groupe L'Obs. À sa création, c'était un site généraliste de débat et d'information ; il fut créé par d'anciens journalistes de Libération et lancé le 6 mai 2007. Sa ligne éditoriale est vue comme sociale-démocrate promouvant un libéralisme culturel de gauche. Rue89 est financé par la publicité et les formations qu'il organise dans ses locaux.

2007 : Plus de 18 000 personnes se dénudent.

Au Mexique, plus de 18 000 personnes se sont dénudées en pleine rue pour participer à la plus importante opération artistique de Spencer Tunick.

Les volontaires s'étaient réunis dans le plus grand square de la capitale, Mexico. Spencer Tunick s'est fait connaître avec ses oeuvres osées. Le photographe new-yorkais met en scène des êtres humains nus sur la place publique.

2008 : Éruption du volca Chaiten dans le sud du Chili.

upload_2018-5-6_22-14-14.jpeg


le gouvernement chilien a décrété l'alerte maximum la ville de Chaiten a été totalement évacuée une couche de cendres épaisse de plusieurs dizaines de centimètres de cendres ont recouvert les rues de la ville.

2010 : Flash Crash.

Le 6 mai 2010, à la bourse de New York, le Dow Jones plonge de 900 points. C'est la deuxième plus importante chute de l'histoire de la bourse.

2010 : Mohammed Ajmal Kasab, est condamné à la peine capitale.

Mohammed Ajmal Kasab, seul auteur présumé encore en vie des attentats de Mumbai, qui avaient fait 166 morts en novembre 2008, est condamné à la peine capitale par la justice indienne.

Terroriste pakistanais, membre du groupe islamiste armé Lashkar-e-Toiba, il fut pendu le 21 novembre 2012 à la prison de Yerwada à Pune (Maharashtra, Inde).


2012 : François Hollande élu président de la France.

images


Le 6 mai 2012, les électeurs français ont à choisir entre le président sortant Nicolas Sarkozy et son rival socialiste François Hollande. Ils élisent le second avec 51,64% des voix, un résultat en définitive très modeste.

Quand François Hollande est adoubé à l'automne 2011 par les sympathisants socialistes, sa victoire ne fait pas de doute tant est grande l'impopularité de Nicolas Sarkozy, donné battu avec dix points d'écart. Mais au fil des sondages, son avance va se réduire. En définitive, les sondages à la sortie des urnes semblent indiquer que François Hollande ne l'a emporté que grâce au vote massif en sa faveur, à 70-80%, des « minorités visibles » (outre-mer, Africains, musulmans).

C'est tout le contraire de la précédente alternance, en 1981. Le président sortant Giscard d'Estaing était alors donné très largement vainqueur, au point que le comique Coluche (Michel Colucci) s'était porté candidat pour pimenter un tant soit peu la campagne. Son rival François Mitterrand avait réussi à grignoter son avance et remonter son retard.


2014 : Nice, la voiture de la riche héritière monégasque Hélène Pastor est criblées de balles. Elle meurt, son chauffeur aussi.
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser12488

Lundi 07 Mai 2018

127 eme jour de l'année.

Nous fêtons les Gisèle

Sainte Gisèle

upload_2018-5-7_21-14-42.png


Gisèle de Bavière épouse Étienne, un duc magyar qui est sacré roi apostolique de Hongrie à la Noël de l'an 1000. Les deux époux se consacrent à l'évangélisation de ce pays encore païen. Devenue veuve, Gisèle endure des brutalités de la part du parti païen avant de finir ses jours dans une abbaye.


Dicton du jour

"A la Sainte Gisèle, prends garde s'il gèle !".


Journée mondiale des orphelins du sida.

upload_2018-5-7_21-15-34.png


Toutes les 15 secondes, le SIDA tue un papa ou une maman. Le 7 mai, c'est la Journée Mondiale des Orphelins du Sida... En 2005, ils étaient déjà plus de 15 millions.

Suite à la mort de leur fils au cours d’une mission héliportée au Mali Albina du Boisrouvray et Bruno Bagnoud ont fondé, en 1989, l’Association François-Xavier Bagnoud (AFXB) pour perpétuer l’idéal de compassion et de générosité qui guidait sa vie et poursuivre, dans des activités de développement, les missions de sauvetage qu’il pratiquait de son vivant.

Soutenir les orphelins

La mission de l’AFXB est de lutter contre la pauvreté et le SIDA et de soutenir les orphelins et les enfants vulnérables que la pandémie laisse dans son sillage en militant pour leurs droits fondamentaux et en offrant un appui global aux familles et communautés qui les prennent en charge.

L’AFXB retisse les liens qui se sont brisés autour d’eux pour leur assurer un futur décent. En mettant en place des programmes de développement communautaire durable, elle renforce les capacités des familles et des collectivités dévastées par la pauvreté et le SIDA afin qu’elles soient en mesure d’élever leurs orphelins et enfants vulnérables.

L’AFXB milite pour que les responsables politiques considèrent ces enfants largués comme une priorité et que des mesures urgentes soient prises pour les intégrer dans notre société globale.

Défi humanitaire

La prise en charge des orphelins du sida constitue un défi humanitaire, économique et social majeur. Les réinsérer dans la société leur permettra de ne plus être des proies faciles pour la délinquance, la prostitution ou la drogue.


"Les orphelins du SIDA, ainsi que tous les enfants affectés et/ou infectés par le virus, sont parmi les enfants les plus vulnérables de la planète. Ils sont le reflet des millions d’orphelins d’autres causes et des millions d’enfants des rues, à la dérive de la civilisation."
 

DeletedUser12488

Quelques événements du jour

427 av. J-C : Naissance de Platon, philosophe.

upload_2018-5-7_21-26-17.png


Platon est un philosophe grec, disciple de Socrate, né à Athènes en -427, mort en -348. Surnommé le « divin Platon », il est considéré comme le premier grand philosophe. Sa philosophie est l'une des plus importantes de l'histoire de l'Occident.

La vie de Platon est assez mal connue ; comme pour beaucoup d'autres philosophes de l'Antiquité, il est souvent difficile de faire la distinction entre ce qui relève de l'histoire, de la légende ou simplement du ragot. Il naquit sous l'archontat d'Aminias, un 7 mai, jour anniversaire de la naissance d'Apollon (selon Diogène Laërce, la légende fait de ce dieu le père du philosophe) à Athènes dans le dème de Collytos en 428/427 et y mourut vers 348 dans un repas de noces.

La philosophie platonicienne se caractérise par son extrême richesse. On a l’impression qu’il n’y a pas de problèmes ou de questions que Platon n’ait déjà soulevés. Platon s’est tourné aussi bien vers la philosophie politique que vers la philosophie morale, la théorie de la connaissance, la cosmologie ou vers l’esthétique.

399 av. J-C : Décès de Socrate.

upload_2018-5-7_21-26-40.png


Socrate est un philosophe de la Grèce antique (Ve siècle av. J.-C.), considéré comme le père de la philosophie occidentale et l’un des inventeurs de la philosophie morale. N'ayant laissé aucune œuvre écrite, sa philosophie nous est parvenue par l'intermédiaire de témoignages indirects (en particulier par les écrits de son disciple Platon).

Plusieurs aristocrates de l'époque affirmèrent voir en lui un esprit pervertissant les valeurs morales traditionnelles et donc un danger pour l’ordre social.

En 399 av. J.-C., Socrate se vit accuser par Anytos, un membre éminent du parti démocratique, ainsi que deux de ses amis, des deux crimes suivants :

ne pas reconnaître les dieux de la cité et introduire des divinités nouvelles

Corrompre la jeunesse.

Mais Socrate se vit condamné par 281 voix contre 275 à boire un poison mortel, la ciguë. Ayant pendant son emprisonnement l’occasion de s’enfuir, il refusa de le faire au motif que le respect des lois de la cité était plus important que sa propre personne.

1274 : Ouverture du 2e concile de Lyon.

À l'initiative du pape Grégoire X, environ 500 évêques et un millier de prélats se réunissent en concile à Lyon, principauté ecclésiastique entre l'Empire germanique et la France.

Le pape et le roi Jacques 1er d'Aragon, présents l'un et l'autre au concile, souhaitent organiser une ultime croisade contre les Turcs, avec, qui sait ? le concours des Mongols ! Grégoire X tente par la même occasion de rapprocher l'Église catholique et l'Église orthodoxe. Il a pour cela le soutien de l'ambassadeur de l'empereur byzantin Michel 1er Paléologue.

Ni la croisade ni la réconciliation n'aboutiront et le concile se conclura sur un échec. Qui plus est, Thomas d'Aquin, plus grand intellectuel de son temps, meurt d'épuisement en se rendant au concile... Restent quelques modestes résultats comme la réforme du conclave, l'assemblée de cardinaux qui élit le pape, ou la cession du Comtat Venaissin (Avignon) au Saint-Siège par le roi de France Philippe III Le Hardi.

1328 : Pierre Roger devient pape sous le nom de Clément VI.

Maître en théologie et fort d'une grande culture à la fois classique et sacrée, il est vite renommé comme prédicateur. Il fut élu à l'unanimité. Clément VI aimait le faste (il décida, par exemple, que l'année sainte n'aurait plus lieu tous les cent ans mais tous les cinquante et annonça la suivante pour 1350), les profiteurs écartés par Benoît XII se pressent par milliers. Homme de goût et amoureux des arts, il attira les artistes, savants et hommes de lettres, il fit construire la plus belle partie du Palais des Papes.

Le luxe et ses actions ruinèrent le trésor pontifical, il fut néanmoins très admiré par ses contemporains et son règne marqua l'apogée de la papauté avignonnaise. Lors de la terrible épidémie de peste, en 1348, il offrit sa protection aux juifs accusés par l'Europe entière d'en être la cause. En cette même année, il achète la ville à Jeanne de Sicile. Clément VI meurt le 6 décembre 1352.

1794 : Proclamation par Robespierre de l’Etre suprême.


upload_2018-5-7_21-29-44.png


Pour donner une base spirituelle à la société rénovée, Robespierre fait adopter officiellement par la Convention que “ le peuple français reconnaît l’existence de l’Etre suprême et l’immortalité de l’âme ”. L’athéisme est décrété hors la loi. Quatre fêtes seront instituées pour rappeler l’homme à la pensée de la divinité.
 
Haut