Bibliothèque Histoire d'un autre temps , de titpitchounette

  • Auteur de la discussion titpitchounette
  • Date de début
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

titpitchounette

Rappel sur les Règles du Coin des artistes

Attention !!!
Certains contenus pouvant choqués la sensibilité de certaines personnes , sont sous spoiler ,ame sensible s'abstenir .

Bonjour ,

Je posterais mes petites histoires , de temps en temps , quand l'envie me prendra, elles seront de styles différents.

Elles seront :


Fantastique
Fiction
Glauque
Les fées
Hallowen
Humour
Coquin
Vampire
Et la vie
Noel

et ainsi que des photos, ou musiques, qui représenteront chaque Histoire .​
 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

cfcb881e6b593aae61353764d184903e.jpg

Le Livre D'or

L'acariâtre Lien
(Science fiction)

Prologue
l y a des gens dans la vie, qui ne savent pas quoi faire, leur côté acariâtre, haineux, la jalousie d'être ceux qu'ils aimeraient être, mais ne le seront jamais, il y a des personnes pleines de vie, qui ne juge pas et ne se font pas passer pour ceux qu' elles ne sont pas.

Puis il y a ceux qui, ont un mal de vivre , une gangrène qui les ronge, et de voir les gens avancés rire, chanté ...ça les détruits encore plus, ils se sentent inutiles, petit, et se cachent sous d'autre formes ...

Et oui un PC permet de se faire passer pour ce qu'on n'est pas ...faut juste ne pas oublier que le naturel revient toujours au galop, critique, méchanceté gratuite, complot...on pourrait en faire une histoire.

Vous venez de lire le prologue
Chapitre 1
Elle éprouvait du plaisir, à démolir les gens qui ne mettent pas de ponctuation, ou qui lui disaient non.
L'acariâtre se choisit un petit nom, assez rigolo, même idiot.
connaissant sa personnalité.Coincé, éffacé , rien de gaie dans cette triste vie , si un PC ,un écran ou se cacher, et s'imaginer une nouvelle vie.

Un nom qui la faisait passer aux yeux de beaucoup, pour une femme aimant la torture,les châtiments
Ce n'est pas en lisant,des livres érotiques ou en regardant 50 nuances de grey ,que l'acariâtre deviendra ceux qu'elle ne sera jamais.

La seule chose qu'elle pourrait devenir, et encore avec un bon dressage s'est soumise, d'ici une vingtaine d'années, mais il sera trop tard arrivé à un certain âge on ne fait plus ces choses-là

De caractère, plutôt colérique faisant penser à la maternelle.

Se croyant séductrice, mais Dieu qu'on en était loin.
Chez nous on appelle ce genre de personne une aguicheuse, voulant se transformer en ce qu'elle ne connaît même pas .

Une joueuse de ficelle à qui fouette le mieux, certains s'amuseraient plus avec des tampons .

Que de fou rire, à lire de tel écrit, ""comme une chanson le dit "" et oui "" elle vit sa vie par procuration en chatouillant des pigeons"".

Puis, Il y a les enfants Hansel et Gretel, qui serait manipulé bien sur , c'est ce genre de personne qui par méchanceté pure et jalousie fait de telles choses crier au scandale parce qu'ils ont choisi une mère .

Elle pensait avoir tout réglé dans sa vie,même sa place au cimetière était réservée, mais il y avait un manque.

Les enfants, elle aurait aimés en avoir, elle tenta l'adoption , qu'on lui refusa,a soixante-cinq ans et les résultats psychiatriques , ne l'a sincèrement pas aidé.

Elle était résignée à aller à la SPA pour combler son immense vide.

Elle décida d'adopter un chien, qui la mordu dès qu'elle tendit la main pour le caresser, elle tenta avec un jeune chiot, qui était là depuis quelques jours, il était maigrichon le pauvre mais il remua la queue en la voyants, ce qui la rendit très heureuse.

N'ayant pas de chance, Elle, regarda son chien qui agonisait dans d'atroces souffrances (pauvre animal).

Même l'emmener chez le vétérinaire ne lui était pas venue à l'esprit.

Son plaisir a elle, c'était les tenues élégantes et les cigares, elle était tellement imprégnée de l'odeur que même les hommes la fuyaient.

Décidément elle raté tout ce qu'elle entreprenait et la mort l'entourer, son entourage disparaissait souvent de manière inquiétante.

Une se fit interner à l'asile ,elle croyait avoir été enlevée par des extraterrestres,et pensait porter l'enfant de l'un d'entre eux ( en faite lors d'une partouze, cette dame n'avait pas pris de précaution,toujours sortir protéger)

L'enfant qui avait un grand nez, fut placé a l'orphelina dès sa naissance ou il mourru.
Toujours dans d'atroces souffrances, personnes ne pouvait expliquer pourquoi.

Il y avait des on-dit, une malédiction qui là touché, elle, depuis le jour de sa naissance,ses parents moururent ce même jour....

Ils étaient morts dans des circonstances assez curieuses,un peu comme le jeune chien mort d'un cancer des mamelles,elle a toujours pensé que c'était un mâle et non une jolie femelle,qui n'est plus.

Il y avait beaucoup de commérage,sur les disparitions ou meurtres,on ne savait pas trop ,la police disait que tout cela daté depuis une éternité.

Pour certains, elle aurait reçu une malédiction à la naissance,pour d'autres, elle tuerait ses proies.

Il est vrai que sa naissance Fu terrible,sa mère mourut sur la table d'accouchement alors que de ses griffes elle déchire ses entrailles pour pouvoir sortir du ventre enfin ce qu'il en restait.

Elle s'était développée rapidement ,une croissance incroyablement rapide ,quelques heures après sa naissance ,on lui donnait l'âge de deux ans,peut être le faite de s'être nourrie du cadavre de sa mère.

Son père l'emmena loin, et il mourru aussi sous les griffes de son enfant.

Elle erra dans la forêt,se nourrissant d'animaux, d'humains,pendant de nombreuses années.

Et le jour de ses 20 ans,à l'alignement des trois lunes rouge,elle devint normale,elle arrêta de vieillir prématurément (en faite elle n'avait que 7 ans).

Elle se souvenait de tout ,depuis son premier jour,et elle en souffrait.

Son père lui avait offert un médaillon,qui était lié à son passé, son histoire et ses ancêtres, beaucoup de secrets semble-t-il sur un simple bijou.

Elle partit seule face à l'inconnu, vers la ville où tout avait commencé..........

Au dos du médaillon,il y avait une drôle d'inscription, elle ne connaissait pas cette langue,pourtant elle parlait des dialectes différents, que personne ne parlait à notre époque.

Elle savait ou allait, chez le Chinois qu'elle trouva dans une petite boutique d'objets plus surprenants les uns que les autres.

Quand elle entra, un vent glacial se manifesta, le Chinois se retourna, la fixa et son regard se posa sur le fameux médaillon.

Il porta sa main sur son torse,sous sa chemise se trouvait le même médaillon......

Ils se fixèrent un bon moment.

Puis les médaillons se mirent à briller, Elle, avança vers lui, tendant la main espérant effleurer le bijou, qui comme par magie vint se poser sur celui qu'elle portait .

Le Chinois appela la Sénile, son épouse qui avait perdu la raison depuis fort longtemps.
La sénile approcha d'Elle,""te souviens-tu de ton enfant""?

Tu es des leurs, ceux de la nuit, ceux de l'autre coté.
Tu as pris des vies depuis ta venue au monde et il en sera ainsi pour le reste de tes jours.

Il pèse sur toi une malédiction, toute personne que tu aimeras mourra dans la douleur.
Te souviens-tu avoir tué ton fils?

""je pense que non, approches-toi""
La Sénile, lui Souria, son regard s'assombrit puis...

""chaque personne que tu tueras pour te nourrir ou autres, revienent sous d'autre formes"".

Le fils que tu as perdu une fois , tu le perdis une deuxième fois.

""Souviens-toi du jeune chiot qui était aussi femelle et qui mourut""

Puis la Sénile tourna les talons et disparut dans l'arrière-magasin.

Elle, était pétrifiée, et découvre juste une partie de sa vie ...Les plus sombres secrets il lui reste à les découvrir.

Le Chinois, lui montra une marque en forme de croissant de lune encerclé d'un serpent, qu'il avait à la nuque.

Il s'approcha d'elle et leva ses longs cheveux, elle portait le même signe.

Qui représenté les deux médaillons soudés l'un a l'autre.

Il ouvrit un coffre, où un magnifique livre a la couverture or, reposé sur un coussin .

Le Chinois, qui tenait se livre depuis très longtemps, des siècles, conté et livré les secrets d'une ancienne tribu.

Les Takou Kan, qui se livrer au cannibalisme.

La particularité de cette tribu ( a part d'être cannibale) était qu'une Reine la dirige.

La Reine Acariatre, qui s'accouplait pour enfanter des filles, qui deviendrait à son tour la Reine acariatre...jusqu'à l'infini.

Dès qu'un garçon naisse, il était soit dévoré s'il présentait des signes qui ne correspondait pas au souhait des Reines.

Si par chance (si on peut dire) il était parfait, ce qui arrivé rarement, il devenait esclave, il était élevé par les minas, qui elle n'avait pas le droit d'être mère.

Lorsqu'il devint jeune homme, il devient compagnon des Reines, pour procréer.

C'est ainsi qu'un jour arriva au monde la futur Reine Acariatre, qui fut rejeter après sa naissance, personne n'avait vu une Reine dévoré sa mère a la naissance...son père avait voulu la protégée quand il découvrir la tache sur sa nuque, et parti le plus loin possible.

Une minas, avait accompagné le père pour protéger l'enfant, qui n'avait plus le droit d'être la Reine Acariatre.

Mais la minas, était âgé et quitta se monde paisiblement, sans pouvoir donné le nom qui revenait de droit à l'enfant...

Le Chinois, pris le livre et lui tendit ""Bora"" c'est ton nom, enfant de l'autre monde.

Elle allait prendre le livre, tout à coup un souffle glacial circula dans la pièce, sans toucher le livre, les pages tournaient les unes après les autres et s'arrêtaient a... La page ou une Reine acariatre avait mis au monde un garçon.....

Le vent glacial, s'arrêta comme il était venu...on pouvait lire sur la page ...

Une des Reines acariâtre, avait mis au monde un garçon, elle éleva en secret, lui apprit tout sur leur tribu.
Lui appris pourquoi il avait échappé à une mort certaine.

Un grand sage, le premier homme et père de toutes les acariâtres, avait prédiqué deux enfants de sexe opposé viendrait au monde.

À des siècles diffèrent, mais à leur vingtième anniversaire, il serait immortel.
C'est deux enfants, étaient les seules à avoir se droit à la vie éternelle.
Le Chinois, pris le livre des mains de Bora et le retourna, on put lire Chinois sur l'autre cotés de la couverture d'or.

Pour en revenir à la prédiction du grand sage...
Bora et Chinois étaient des enfants uniques à avoir un tel destin entre leurs mains.
Tout ce qu'ils venaient de découvrir, n'était que le début, d'une étonnante vie a chercher et comprendre pourquoi eux .


Bora et le Chinois étaient liés à vie, ils étaient des âmes soeur.
Ceux qui peu être arriveraient à découvrir tous les secrets, de leurs naissances et pourquoi ils étaient unis pour la vie , alors qu'il se voyait pour la première fois.

Bora et Chinois , passèrent des mois à lire le livre d'or, Bora comprenait pratiquement tout ce qu'elle lisait ,lui avait du mal.
Chapitre 2

Il était écrit ,qu'il y a fort bien longtemps,dans l'autre monde ancien,une tribu donnait naissance à des reines.

Il y avait une autre tribu les Makitos,qui était leurs ennemis,leur chaman lançant une malédiction sur les futures reines.

Mais une âme sincère, protégea ...si on peut dire en lançant une incantation pour contrer la malédiction.

Qui était que deux êtres, de deux époques opposées seront liés à jamais, dès leurs jours de leur naissance.

Leur but serait de retrouver leur passer, le savoir des anciens qui était a l'abri ,dans un lieu secret.

Le livre d'or , situait grâce à une carte cet endroit, mais bora ne savait pas ou cela pouvait être.

Ce n'était pas sur ce monde, donc elle se replongea dans les profondeurs du livre pour découvrir comment accéder à l'autre monde, elle voulait savoir ou se trouver le passage, il devait bien y en avoir un?

Ils passèrent des mois à chercher dans le livre, aucune indication supplémentaire ni sur la couverture d'Or.

Bora et Chinois apprenait à se découvrir, ils avaient tissé des liens profonds , ils se taquinaient souvent , comme les vieux gamins qu'ils étaient.
Un jour en voulant la surprendre , il la fit sursauter ,elle lâcha le livre de ses mains.Elle fut horrifiée

""Chinois, qu'as-tu fait c'est notre bien le plus précieux"" dit-elle d'un ton pas gentil .
Elle était en colère , elle ramassa le livre et trouva la couverture en or légèrement ondulé Vite elle se mit sous une forte lumière, et observa le livre.

Chinois pris de très fines pinces, pour dégager la couverture du livre .
""Fait attention Chinois ne l'abime pas"" murmura Bora.

Il lui fit un grand sourire , il venait de découvrir une emplacement....

Il prit le morceau de tissus , qu'il déroula délicatement, une clé en tomba dans sa main..... sur le tissu était écrit de trouver Hansel et Gretel , les enfants d'un conte imaginaire sur notre monde .
Il y avait des indices pour atteindre l'autre monde et là , les enfants seraient.....

A suivre .....

Chapitre 3

Suite a venir
 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

Logo-les-fees-maison.png

( Lien)

Histoire d'un autre temps , de titpitchounette
Les petites fées de Noel


_________
Anita



97ae9e3c8e4ee57e0b00684603b6f5db.jpg



ïℓ εхïşŧąïŧ ųŋ ℓïεų þℓεïŋ đε ɱγşŧεŗε ąų ɱïℓïεų đ'ųŋε ïɱɱεŋşε ∱σŗεŧ, ąų þïεđ đ'ųŋ ɠŗąŋđ ƈɧεŋε.
þεŗşσŋŋε ŋ'ą√ąïŧ ŗεɱąŗҩųε εŋ þąşşąŋŧ đεþųïş đεş şïεƈℓεş, ҩų'ųŋε √ïε şï ƈąƈɧε.
ïℓ ∱ąℓℓąïŧ εŧŗε ɱïŋųşƈųℓε þσųŗ ąŧŧεïŋđŗε ƈε ℓïεų, þąş þℓųş ɧąųŧ ҩų'ųŋ εşƈąŗɠσŧ.

∱ïℓσų ℓ'εşƈąŗɠσŧ ɧąɓïŧε đąŋş ƈεŧ εŋđŗσïŧ ɱąɠïҩųε, ą√εƈ ∱ŗïþσųïℓℓε ℓą ƈσƈƈïŋεℓℓε εŧ ℓεş þℓųş ïɱþσŗŧąŋŧεş εŧąïεŋŧ ℓεş ℓųƈïσℓεş.
ҩųąŋđ ℓą ℓųŋε √εŋεẕ √σïŗ şεş ąɱïş, ℓεş ℓųƈïσℓεş ïℓℓųɱïŋεεş ℓε ɱąʆεşŧųεųх ƈɧεŋε.
đąŋş şσŋ ƈσεųŗ, ℓε ƈɧεŋε þŗσŧεɠε ą√εƈ ℓεş ℓųƈïσℓεş,ąŋïŧą, ℓą þεŧïŧε ∱εε.

εℓℓε εŧąïŧ ŋεε, ąų ɓσŗđ đε ℓą ŗï√ïεŗε, ïℓ γ ą ℓσŋɠŧεɱþş.
ąŋïŧą, √ï√ąïŧ ƈąƈɧε, đąŋş ųŋε √ïεℓℓε ɓŗąŋƈɧε đų ƈɧεŋε, şσŋ þŗσŧεƈŧεųŗ.
ℓε ŗσγąųɱε đεş ∱εεş, şą ∱ąɱïℓℓε ℓ'ą√ąïŧ ŗεʆεŧε:

ąŋïŧą, ŋε şą√ąïŧ þąş √σℓεŗ...ƈ'εŧąïŧ ŧŗïşŧε þσųŗ ųŋε şï ʆσℓïε þεŧïŧε ∱εε.

∱ïℓσų ℓ'ą√ąïŧ ŧŗσų√ε ąų ɓσŗđ đε ℓą ŗï√ïεŗε, εℓℓε εŧąïŧ εŧεŋđųε ïŋąŋïɱεε.
∱ŗïþσųïℓℓε ℓ'ą√ąïŧ şσïɠŋε, ą√εƈ đεş þσŧïσŋş şεƈŗεŧεş đε şσŋ ïŋ√εŋŧïσŋ, ŧïℓσų ℓε ɧεŗïşşσŋ ą√ąïŧ ŧŗσų√ε đεş ɧεŗɓεş, đε ƈσųℓεųŗş εŧŗąŋɠεş, ųŋε ∱σŗŧε σđεųŗ...ҩų'ïℓ þσŗŧą ą ∱ŗïþσųïℓℓε.

"ɓïεŋ ℓε ɓσŋʆσųŗ, ɱσŋ ąɱï ŧïℓσų, ҩųε ɱε √ąųх ƈεŧŧε √ïşïŧε"đïŧ ℓą ƈσƈƈïŋεℓℓε
"şą şą " ïℓ εŧąïŧ εşşσų∱∱ℓε, ïℓ şąųŧąïŧ þąŗŧσųŧ...şï σŋ þεųŧ đïŗε, þσųŗ ųŋ √ïεïℓℓε ɧεŗïşşσŋ
"ƈąℓɱε ŧσï, ҩųεℓℓε εşŧ ƈεŧŧε εŧŗąŋɠε σđεųŗş" ƈσƈƈïŋεℓℓε ąɠïŧą şεş ąïℓεş, ҩųï ∱ïŗεŋŧ ųŋ đŗσℓε đε ɓŗųïŧ.

"đσŋŋε ɱσï ℓεş đε şųïŧε ŧïℓσų, ʆε þεŋşąïş ҩų'ïℓ ŋ'εхïşŧąïŧ þℓųş đε ŧεℓℓεş þℓąŋŧεş" þųïş εℓℓε ş'εŋ√σℓą √σïŗ ąŋïŧą, ҩųï đσŗɱąïŧ, ∱ŗïþσųïℓℓε þŗεþąŗą ųŋ ƈąŧąþℓąşɱε ҩų'εℓℓε đεþσşą şųŗ ℓεş ąïℓεş, đε ℓą þεŧïŧε ∱εε εŋđσŗɱïε, ƈą ∱ąïşąïŧ đεş ʆσųŗş ҩų'εℓℓε ŋε ş'εŧąïŧ þąş ŗε√εïℓℓεş......

þσųŗŧąŋŧ ℓą ƈσƈƈïŋεℓℓε ŧσųŧεş ℓεş ŋųïŧş, ą ℓą ℓųεųŗ đεɠąɠεε þąŗ ℓεş ℓųƈïσℓεş,ɓąđïɠεσŋŋąïŧ şεş ∱ŗεℓεş ąïℓεş.

ųŋ ɱąŧïŋ, ∱ŗïþσųïℓℓε şεŋŧïε ҩų'σŋ ℓųï ƈɧąŧσųïℓℓε şσŋ þεŧïŧ ŋεẕ đε ƈσƈƈïŋεℓℓε, εℓℓε σų√ŗïŧ ℓεş γεųх, εŧ √ïŧ ąŋïŧą ҩųï ∱ąïşąïŧ √ïɓŗεŗ şεş ąïℓεş, εℓℓε þŗïŧ şσŋ εŋ√σℓ, ɧεųŗεųşε εŧ ʆσγεųşε...εℓℓε şε þσşą ą ƈσŧεŗ đε ∱ŗïþσųïℓℓε, ŧïℓσų εŧ ∱ïℓσų ąŗŗï√εŗεŋŧ, şųŗþŗïş đ'εŋŧŧεŋđŗε đεş ƈŗïş đε ʆσïε.

"ɱąïş ҩųε şε þąşşε-ŧ-ïℓ, σŋŧ √σųş εŋŧεŋđş ą đεş ℓïεųх ą ℓą ŗσŋđε"ş'εƈŗïą ∱ïℓσų
ŧïℓσų, ℓεş γεųх εƈąŗҩųïℓℓεş "ɱąïş ŧų √σℓεş ąŋïŧą" đïŧ ïℓ εŋ şε ɠŗąŧσųïℓℓąŋŧ-ℓεş þųƈεş ҩųï ƈσųŗąïεŋŧ εŋŧŗε şεş þïҩųεş

ąℓσŗş, ąŋïŧą ŗąƈσŋŧą, ℓεş şσïŋş þŗσđïɠųεş þąŗ ∱ŗïþσųïℓℓε.

εℓℓε εŧąïŧ ŧŗïşŧε, ℓą þεŧïŧε ∱εε, şąƈɧąŋŧ ҩų'εℓℓε đε√ąïŧ ℓεş ҩųïŧŧεŗ, εŧ ŗεŧσųŗŋεŗ þŗεş đεş şïεŋş.
εℓℓε ℓεųŗ ∱ïŧ şεş ąđïεųх, εŧ þŗσɱïş đε ŗε√εŋïŗ ℓεş √σïŗ ...εŧ şųŗŧσųŧ đε ɠąŗđεŗ ƈεŧ εŋđŗσïŧ şεƈŗεŧ.
∱ïŋ

 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

logo-fsdh.png


(Lien)



ℓą ɱąŋŧε ŗεℓïɠïεųşε :


ℓą ɱąŋŧε ŗεℓïɠïεųşε, şųŗŋσɱɱε ŧïɠŗε đε ℓ'ɧεŗɓε, ƈ'εşŧ ųŋ þεų ƈσɱɱε ℓą ∱εɱɱε ҩųï þεųŧ εŧŗε ŧïɠŗεşşε;
ųŋε ʆσųŗŋεε đε ŧïɠŗεşşε εŧ ŧïɠŗε.
ąų ɱσïş đ'ąσųŧ, ɓąŧï∱σℓεŋŧ ąų ɠŗε đε ℓεųŗş εŋ√ïεş, ƈ'εşŧ đąɱεş (şï ℓ'σŋ þεųŧ đïŗε)
ŧσųŧεş ʆσγεųşεş, đε ℓą ɓεℓℓε şąïşσŋ......σųï ƈ'εşŧ ℓą şąïşσŋ đεş ąɱσųŗş.

ƈɧεŗƈɧąŋŧ ℓεųŗş þŗσïεş,σɓşεŗ√ąŋŧ ŧŗąŋҩųïℓℓεɱεŋŧ ℓεųŗ ∱ųŧųŗ ƈσɱþąɠŋσŋ,ℓεҩųεℓ şεŗąïŧ ℓε ɱïεųх þσųŗ εℓℓε(ŋε þąş σųɓℓïεŗ,ƈ'εşŧ đεş þŗεđąŧŗïƈεş)þσųŗ þσų√σïŗ εŋ∱ąŋŧεŗ.

ℓεųŗ þŗσïε ŧŗσų√εε εşŧ ℓεųŗ đεşïŗ, σų þℓųŧσŧ ɓεşσïŋ đε şε đï√εŗŧïŗ ąɠŗεąɓℓεɱεŋŧ, ųŋ ƈεŗŧąïŋ ŧεɱþş.
ąþŗεş đε ɓεℓℓεş şεŗεŋąđεş ( εℓℓεş şσŋŧ ŧŗεş đσųεεş) ҩųï þεų√εŋŧ đųŗεŗ đεş ʆσųŗş, đεş εƈɧąŋɠεş ŧεŋđŗεş εŧ ąųđąƈïεųх.

ŋσş đąɱεş εŧąŋŧ ąŗŗï√ε ą ℓεųŗş ∱ïŋş..."√σųş ɱε đïŗεẕ, σųï ƈεŗŧąïŋε þŗεŋŋε ųŋε ƈïɠąŗεŧŧε ąþŗεş " εŧ ŋσŋ ƈεş đąɱεş σŋŧ ųŋ þεŧïŧ ƈŗεųх εŧ ҩųσï đε þℓųş ɱεŗ√εïℓℓεųх ҩųε đε đε√σŗεŗ ŧεŋđŗεɱεŋŧ ℓεųŗ ąɱąŋŧ.

ҩųε √σųş ąγε þąşşε đε ɓεąų ɱσɱεŋŧ ą√εƈ ƈεş đąɱεş...þąŗŧąïŧ √ïŧε şïŋσŋ √σųş şεŗεẕ ℓεųŗ þεŧïŧ đεʆεųŋεŗ...

∱ïŋ...ƈ'εŧąïŧ ųŋ þεŧïŧ ɱσɱεŋŧ ɧųɱσųŗ :)

10.jpg

 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

Ici je vais mettre: Des petits textes, que je vais écrire, et les (liens)

Je fu surprise d'entendre la porte de mon antre claquer, je me retournais et je vis reine mère un fouet à la main, la colère se lisait dans ses yeux.

Je souris et l'invita à prendre un thé, ce qu'elle accepta, je la regardais boire, puis éclata de rire, elle cligna des yeux, je me levai m'approcha d'elle, souleva les cheveux, lui murmura à l'oreille: tu es à ma merci à nous deux ma chère .
Elle somnolait, je lui attachai les poignets, la fit mettre à genoux sur une baguette en bois, je voyais la douleur sur son visage le bois s'enfonça dans sa chaire.


Elle essaya de se dégager sans y parvenir .
De ma griffe, je lui déchirai le chemisier et enfonçai au niveau de sa poitrine, un peu plus le bout de la griffe qui lui arracha un morceau de téton, une goutte de sang perla puis un filet dégoulinant sur son ventre ...les larmes coulaient des ses yeux


Je pris son fouet la fouetta sur le ventre doucement comme des éfleurements puis frappant plus fort laissant des marques profondes, je l'entendis crier... Je me dirigea alors, vers mon tonneau, je l'ouvris en souriant prenant mon fouet à plusieurs lanières qui marinait dans le sel.

Je la fouettai dans le dos, les lanières imbibées de sel la lui écorchaient, il pénétrait dans sa chaire, son sang éparpillé sur son corps me donnait envie de la frapper encore plus , elle hurlait sous la brûlure du sel. Tu en veux encore ...

Pépètte, tembourinais a la porte de mon antre elle faisait un vacarme d'enfer
Elle réussit enfin à pénétrer dans ma demeure. A cause des hurlements, elle chercha alors à m'arrêter, en voulant attraper mon bras je lui ouvris une partie de la main avec ma griffe et lui fit une balafre au visage en un coup de fouet, du sang gicla, je passa ma langue sur la joue de Pèpétte: hummmm un régal il faudrait que je te fouette plus souvent ma belle .... Puis je sortis de mon antre les laissant là, fermant la porte a clé .
Loulou, arriva en courant, je lui souri trop tard mon ami .... je comprend maintenant pourquoi tu pourrais vouloir chercher de la chaire jeune... Pierette serait un excellent choix, peau plus douce et pas une ride .rien de tel que la jeunesse d'une pucelle.
Les années passèrent, en ce lieu sombre qu'était cette taverne, beaucoup nouveau était arrivé, avec des armes de châtiments plus performent, plus lacéré, la taverne se remet aux gouts du jour, et à l'envi des voyageurs.
FIN

Il faisait toujours aussi sombre, la taverne était calme, en ce début de matinée, que de bon souvenir...c'est ici, c'est a l'étage que j'avais torturé et balafré deux inconscientes... Quels plaisirs, j'avais eu à percer la chaire avec ma griffe... Je revins à la réalité, Thorondhor était accoudé au comptoir, attrapant au passage une bouteille sa préférée et une coupe en étain, je le servis "TP il y a bien longtemps que je t'ai vu ici" me dit-il.
je lui souris " oui mon petit déplumé" ça faisait longtemps que je ne l'avais appelé ainsi, je vis un légé sourire se dessiner sur ses lèvres.
Il se leva en titubant, et s'écroula sur le sol, je pris mon temps et lui arracha toutes les plumes que j'allais offrir à @Alyssandra

J'approchais de la taverne, tranquillement croisa au passage Calimero et Dame @bourrikette, ils s'entendaient bien tous les deux ceux qui me firent sourire.

Je poussai la porte, tout le monde se figea en me voyant, les filles étaient installées à jouer aux cartes, en regardant le visage de l'une...un petit sourire me vint aux lèvres, ma griffe l'avait marqué a vie.

Il y avait bien longtemps, que j'étais partie en quête du savoir des anciens, de leurs magies, de leur pouvoir du don de devenir invisible...mais pour le moment personne n'avait besoin de savoir.

Il y avait de nouvelles têtes, un nom, revenait souvent qui avait une réputation de sadique.
Ma proie se dirigea vers l'escalier, une fois en haut je la rejoins, je la giflai tellement fort qu'elle en perdit l'équilibre, la tenant par les cheveux je la trainai jusqu'à la pièce la plus sombre...mon antre.

Je jetais margueritte, sur le lit, une poignée de cheveux dans les mains (mon sourire s'élargit)

Je l'attachai, les liens lui entailler les poignets et les chevilles...ouvrant mon coffre, je pris ma plus fine aiguille, prenant un cheveu délicatement...je peux être très douce :) je commençais à enfoncer l'aiguille dans la paupière, elle gémissait de douleur.

Je finis ma besogne, ça m'avait pris du temps elle avait de beaux cils blonds, le sang dégouliné de ses paupières, je passai ma langue sur sa joue ...hummm chaud comme j'aime, mes lèvres descendre jusqu'à sa gorge que je mordis pour assouvir ma soif.

Mais pas mon envie de la châtier, ma dague chauffé dans les flammes, était prête, bien rouge l'odeur qui je dégageais me faisait penser à de la chair grillée, enfonçant la lame à la naissance de la poitrine je descendis jusqu'a son nombril, elle hurlé ""pourquoi tant de bruit, tu as cicatrisé en même temps"" chut ma belle.


Mes mains se promené sur son corps, elle sursautait a chaque caresse(mon sourire ne me quittait pas).
elle avait de très jolies pied, quel dommage, je fis sortir mes petites canines et lui arracha l'orteil, le sang me donnait envie se continuait, je sectionnai le deuxième et les lui déposa sur son nombril.

Elle était belle, plus maintenant cette belle inconnue, il y a longtemps qu'elle avait perdu connaissance, je déposai mes lèvres sur sa bouche pulpeuse et lui arracha la lèvre supérieure. Hummmm je passai ma langue sur mes lèvres pour ne rien perdre de ce sang si précieux, je disparus dans la nuit ...

Peu de personnes sortaient entières de mon antre.
Je portais une clé, autour de mon cou, cette même clé, qui ouvrait mon armoire aux secrets.

En faisant un peu de rangement, je retrouvais mes bocaux...celui-ci la il y avait un morceau de téton, et si je le rendais à sa propriétaire, justement j'entendis la voix de la jeune inconnue que j'avais légèrement secouée...si on peut dire.
Des doigts, un oeil, enfin plein de petit prélèvement font sur des gens de passage ou des anciens...qui n'était plus de notre monde.

@Alyssandre alleé être heureuse, j'avais encore des plumes du jeune déplumé à l'époque, je les conservais depuis que j'avais aiguisé les pointes(laissons-les de côté pour le moment).
Un grincement se fit entendre, qui osé pénétrer dans mon antre, d'un geste de la main toutes les bougies s'éteignent, le noir avait envahi la pièce, c'était les pas d'un homme, un pas rapide .
Je pris Lucille, ma fidèle amie et assaina un coup en pleine tête de l'homme qui s'écroula dans un râle,m'approchant de lui je ne le reconnue pas, les clous intégrés sur Lucille avaient fait des dégâts, je le retournai m'assis sur lui et commença à lui planter un cou de dague dans les genoux...je tournais bien la dague pour l'entendre crier, quelle belle mélodie que cette voix torturé .


C'est bien fragile un homme ou un elfe, je sais pas trop ceux qu'il était en fait, il était dans les vapes, je lui collai quelque bonnes claques, qui ne lui fit pas grand-chose, je lui transperçai un oeil avec une plume de thorondhor, j'avais bien fait de les conserver et je m'acharne sur son oeil avec un grand sourire, maintenant que l'oeil ressemblait à une passoire ...si on peut dire, de mes ongles je lui arrachai et le Mis dans un bocal en souvenir, la cire que j'avais préparé avec des métaux était prête, je fis couler ma préparation dans la cavité où il n'y aura jamais plus d'oeil.


il commençait à gigotté et à hurler de plus en plus, la poudre que j'avais mise sur chaque clou n'agissait plus, je lui servis une bonne rasade de ma potion qui va le calmer, j'en profitai pour lui clouer les mains en elle-même, j'entendais du bruit, je n'avais plus le temps de me lancer dans la couture, j'ouvris la fenêtre et le poussai puis je descendis tranquillement à la taverne du sang encore sur les mains que je léchai en souriant tout le monde était figé

Elle descendait de sa chambre, amoitié nue la taverne était tranquille je prenais mon café avec @m.erobrine ,en discutant et riant.

Prune se dirigea vers nous ,un regard noir de colère
""" caliméro ,tu fais quoi la """

Nous nous regardame et éclata de rire, elle devint toute rouge de colère.

Je me leva l'attrapa par les cheveux ,la pencha sur la table ,caliméro la regardait en rigolant ,et je lui mis 10 coup de fouet et lui murmura a l'oreille
""garde ta couronne quand tu descend a la taverne"""
Puis nous reprime notre conversation tranquillement



Histoire d'un autre temps , de titpitchounette ___La balafré
 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

The-vampire-diaries-503babcfe63ae.png


bella-vampire-bella-cullen-vampire-9178917-1024-768.jpg


Il faisait toujours aussi sombre dans cette taverne,sa sentais le renfermé,l'odeur du sang qui venait de mon antre.

Hummmm une odeur douce et agréable ,ceux qui me donnèrent faim;je descendis prendre ma ration sanguine, je voyais une femme au comptoir ,je distinguais juste une balafre sur le visage , sans bruit,mon côté vampire me permettant de me déplacer vite et en silence je plaçai mes crocs sur sa gorge et m'abreuvai,un peu trop peut-être ,elle s'effondra au sol .

Quelle déception, je sortis ma griffe et lui balafra l'autre joue c est équilibré maintenant et je disparus ni vu ni connu
 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

Coquin.png

(LIEN)

th

Les petites culottes
Depuis toutes petites, elle n'aimer ni les couches ni, culottes, ses parents en avaient fait les frais a chaque changement .
En grandissant, cela ne c'à rangea pas, époque jupe très courte et il faut avouer qu'elle aimer bien sentir le vent sur son buisson .
Les années passèrent, que ce soit avec les femmes et les hommes (elle aimait se montrer) elle ne cachait pas son côté bi .
Son petit côté mi-nonne mi-démone plaisaient bien, autant aux femmes qu'aux hommes, sa jalousie, si on approché de son joujou était, un retour en enfance , limite à taper des pieds et lever ça jupe pour montrer qu'elle ne portait rien ...
c'était une brave femme, comme on dit dans les villages, même notre curé qui était si pieux connaissait le buisson de la dame .
Un jour toutes les femmes du village allèrent la voir en demandant des explications, tous les hommes du village avait attrapés des morpions, et tous avaient avoué à leur épouse, que la jeune dame les gatter, même le curé, tout rouge honteux n'osait regarder ses paroissiennes dans les yeux .
Les épouses en colère , attraperent la jeune dame et en voyant les bestioles et l'odeur qui en dégagé la mire dans un bain, et la tonde des pieds a la tête, la dame décida de partir personne ne la revit jamais, était elle ailleurs ou autres village?
jamais nous le seront l'avantage des fictions .
fin
 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

title.png

(LIEN)


Cette histoire a était écrite par @rob22 @damagework @Vyrenzo et @titpitchounette

C'était dans un vieux hangar rouillé,la vivait une créature ( une femme)qui faisait des potions.
Cette femme avait le secret d’une potion pour transformer les adultes en enfants qu’elle pouvait ensuite manger.
Et un secret il se trouve que c'était une femme docteur Jekyll qui se transformer en MS Hyde elle s'attaque à tout les enfants

Quand elle ne trouvait pas d’enfant elle kidnappait les adultes et les transformait mais elle avait desormais un plan pour ne plus avoir a les kidnapper
Et le problème était de protéger tout le monde ,elle était avide de pouvoir de tout vouloir ,mais que pouvait elle faire de plus?

Elle decida donc de creer une nouvelle potion pour devenir maître du monde et apres de longue recherche...
Elle decida donc de boire une de ces potion transformant les adultes en enfants.
Se qu'elle fit mais quelques choses ne se passa pas comme prévu.
.
Sa potion ne marcha pas et cela transforma la femme en koala.
En vieille koala à qui on cousu sa bouche pour éviter les sorts magique.

Elle mourru au bout de 3 semaine car avec sa bouche cousu elle ne pouvait manger
Et ne pu finir sa vie de gourgandine suite à sa mort de misère en koala.

Sa soeur demoniaque apprenant sa mort fut prise d’une terrible colère.

Sa soeur vivant dans une autre dimension maléfique décida de rentrer dans la dimension de sa soeur pour tout détruire

Elle était à moitié humaine, avait elle aussi des pouvoirs maléfique ?
Depuis son arrivée dans notre dimensions ,il y avait des disparitions.
Pourquoi venir avez t'elle les même motif que sa défunte soeur ou alors pour la venger.

En ville les gens commençaient a s´inquiéter de cette choses qui faisaient disparaître leur famille...
Devant toutes les télés, Le président fit donc une terrible déclaration...

__Mes chères concitoyens
Nous sommes envahi il vous faut donc être prudent protégé vos enfants ne sortait plus de chez vous la nuit.
Il fallait installer des tours de garde faite par des milices plusieurs groupes s'étaient créés.
Tout fu mis en place pour tenter de protéger la population Jours et nuit.
Mais serait-ce suffisant on ne savait pas grand-chose ne nos ennemis.

Des patrouilles spécial furent installées la nuit pour protéger les habitants
Helas cela ne suffisait toujours pas et les disparitions continuait.

Une expédition fût envoyé pour trouver le repère de maléfique et l'exterminer.
Ce qui échoua, comment combattre une armée de monstre inconnu à nos jours.
Il fallait tout tenter pour y arriver.

Cette expédition n’est jamais revenu et plus aucune communication n’a été faite avec eux depuis plus de 6 jours.
Car la créature averti par ses sens , leur tendit un piège diabolique.

Qui détruit notre expédition, une larve fu récupérer pendant qu'ont essayé de sortir de ce piège, la larve fu transférée en laboratoire ou elle fi une mutation
.Les chercheurs n'urent pas le temps de faire grand-chose juste quelques prélèvements mais....
La larve était devenue énorme gluante et en pleine transformation .
Un bruit sourd se fit entendre...
En quelques minutes , la créature mutée , fit un carnage et détruit le laboratoire.

La créature se dédoubla a la mutation ,se qui était grave si on les laissé faire leur mutation elles serait des milliers dans peu de jours,mais que faire ,la population vivait caché mais il y avait encore des disparitions.

Elle , ne s attaqué plus qu aux enfants mais à toute la population.Le président , averti par les autorités locale fit réunir tous les scientifiques et sorciers pour qu ils étudient un moyen de la neutralisée .

Malheureusement pour eux personne ne trouvait de solution et bientot l’humanite serait réduite.

La nuit tombé ,un homme arriva dans notre dimension ,il était a la recherche de maléfique.
Il nous raconta qu'il venait de la même dimension qu'elle et qu'il pouvait nous aider a la vaincre sinon il en serai fini de notre univers .

Il nous raconta son histoire , et nous dis la solution pour la détruire définitivement mais il y aura beaucoup de vie a sacrifiés encore.

Il demanda tout d’abord qu’on lui donne une trentaine de chèvres et quatre poules ce que le président lui accorda...

L'homme nous parla de la pierre noire qui était puissante et particulière et avait la capacité de détruire tout se qui représenter le mal.
Mais comment retrouver cette pierre qui avez l'air importante pour la survie de l'humanité.
Il allait falloir négocier avec cet homme étrange dont on ne savait pas grand chose.
La nuit tombé mauvais présage pourvu qu'il n'y ai pas de disparition ,nous verrons bien tout cela au petit jour.

iI nous expliqua que cette pierre était la seule chose qui pouvait anéantir maléfique , mais il nous averti que cela ne serait pas simple de l avoir .Il nous faudra affronté de terribles et meurtrières épreuves.

il leur dit qu'il aurait besoin d'appât pour attirer maléfique dans son piège.
les services secrets s'occupèrent de kidnapper une dizaine d'enfants pour servir d'appâts vivant.
Les enfants furent placer dans un vieux hangar tout délabré,nous décidions d'attendre le bon moments..
Avec des provisions , les gardes allez arriver j'en profiterais pour partir faire quelques vérification sur le premier lieu de dispartion.
Et le lieu ou était morte Ms Hyde, je trouverais certainement quelques choses ,un indice.

Mais lorsqu’un des agents chargés de les surveiller est venu pour prendre son tour de garde il vit que les autres gardes et les enfants avaient tous disparu sans laisser de trace.

Il y avait une énorme trace sur le sol a l'intérieur du hangar le sol avait légèrement fondu ainsi que certaine partie du mur et plafond ou il y avait un énorme trou.
Une odeur bizarre on aurait dit du souffre.........et des marques fluoréscente.

En fouillant un peu partout l’agent trouva un petit morceau de papier avec ecrit « ⚠️PRESIDENT »

Mais que pouvais dire se bout de papier et pourquoi PRESIDENT était écrit dessus
J'éssayé de trouver le lien entre les enlèvements des enfants depuis le début de l'affaire.
Depuis l'arrivée de la soeur toutes les données avait changé et avec l'arrivé de cet homme m'avais encore plus perdue dans mes idées.

Revenons en a Malèfique , qui était arriver dans notre dimension pour venger la mort de sa soeur ou continuer ses projets.
Les disparitions continué malgrés les couvre feu ,les mises en gardes ,puis l'arrivé de cet homme étrange avec cette fameuse pierre.
Comment relier tout cela ,pourquoi les enfants venait de disparaitre du hangar et de qu'elle façon.
Pourquoi cette odeur de souffre et ces traces fluoréscente ........quelques choses nous échappé mais quoi?

L´agent alla prévenir son chef du message « attention président » et il se demanda si le president etait meler a tout ça.

Pourquoi le président serait mêlé à ces enlèvements et pour qu'elle raison.
Rien n'était claire depuis que les cinq dimensions avait était ouverte et l'arrivée des deux sœurs aux pouvoirs extraordinaire.
Les enfants leur permettent de se régénérer mais à quel fin.
La larve récupéré et detruite au laboratoire aurait pu nous apporter tellement de renseignements supplémentaires sur leur fonctionnement.
Il fallait en retrouver d'autres, pour que nos chercheurs puissent faire les liens entre les odeurs de souffre les traces et la duplication de ses larves.

Les habitants, voyant l’incompetence du gouvernement des d’habitants se regroupèrent et décidèrent de s´attaquer aux supermarchés pour se faire des stocks de nourriture. Ils allerent ensuite s’attaquer au poste de police dans le but d’y récupérer des armes se qui se fit avec jne extreme violence. Plusieurs personnes perdirent la vie. Toutes les villes sombraient petit a petit dans le chaos, l’homme était redevenu sauvage.


Deux forces Spéciales furent créés , l'une pour remettre de l'ordre dans la chaos , l 'autre , pour recherché cette fameuse pierre noire .
Une guerre civile éclata donc dans tout le pays , n'était ce pas le but de Maléfique ??
Les membres de la seconde force spéciale durent affronté des créatures si horribles et si violentes , qu un tiers des hommes furent décimés , déchiquetés par les crocs des créatures , un autre tiers devinrent fous . Le tiers restant n'était pas au bout de leurs surprises .
Pendant ce temps ,dans la population , des groupes qui croyaient encore au président , recherchèrent Maléfique et trouvèrent une piste .

La piste nous menait dans une autre dimension, où se trouverait Maléfique et son armée de mutan .
Plusieurs milices s'étaient formées pour la pourchasser et tenter de la combattre cela dura plusieurs jours, avant d'arriver à la localiser.
Ils avaient remarqué une odeur de souffre et des traces fluorescentes exactement comme pour le dernier enlèvement.
Ils contactèrent le QG pour avoir du renfort si cela était encore possible .
Ils prirent les galeries souterraines qui menaient vers différente direction et de grandes salles où se trouvaient une espèce de grosses larves qui faisait que pondre des bestioles gluantes et affreuses on venait de trouver la reine qui faisait grandir l'armée de monstres .
Mais où était Maléfique ?
Une lumière étrange attira leur regard elle venait de l'opposer de la reine, le groupe se sépara en deux puis se dirigea vers cette luminosité...

La lumière était d'une puissance incroyable, suspendue dans les airs on distingué une forme, on avait du mal à voir avec cette luminosité.
On avança avec prudence, la forme était reliée à quelque chose...mais quoi?
Nos yeux commencèrent à s'habituer, Maléfique était la forme suspendue elle était translucide, un genre de cordon était relié à la pierre noire , qui devait alimenter sa puissance .
Quoi faire?
Quelle décision prendre ...sectionner le cordon ne sachant pas ce qui se passerait?
Le plus simple était de contacter le QG.....

Le QG se rendait compte de la situation ,tant qu'on ne savait pas à quoi nous avions à faire .
Ils décidèrent d'envoyer une équipe de scientifiques afin de pouvoir obtenir plus de renseignements supplémentaires si ils arrivaient à faire des analyses sans qu'il y ai d'autres mort.
Personne ne savait comment allez réagir Maléfique et sa pierre noire,et la larve qui continuait à pondre,un choix était à faire commencer les tests sur qui ,la larve n'avait pas l'air d'être en contact avec Maléfique.......
Les scientifiques était en route ils seraient la dans quelques heures en espérant que rien ne se produise entre temps.


À leurs arrivé les scientifiques ,se mire à installer une base .
Avec tout leurs matériaux de recherche et plusieurs caissons,les militaires eux se déployèrent pour sécuriser la zone .
Ils entreprirent des recherches et des fouilles dans les galeries souterraines,ils arrivèrent ou était Maléfique toujours en suspension dans les airs, quelques choses avait changé , elle n'était plus translucide ses veines était devenue noire ......

En réalité, Maléfique avait récupérée tous ces pouvoirs ancestraux qui avaient été placés dans la pierre. D'ailleurs, celle-ci se désintégra. Les scientifiques ne savaient pas à quoi s'attendre, et certains commençaient même à paniquer. L'un d'entre eux se démarqua; c'était l'agent Killyan Reynold. Il s'approcha de Maléfique en lui demandant : "Qu'est-ce que tu vas faire maintenant ?", mais celle-ci ne répondait pas et s'avança vers l'agent. Elle toucha la tête de celui-ci quelques secondes. Killyan vu défiler un million d'images dans sa tête dont certaines étaient plus clairs : larves, extraterrestres, invasions.... Il compris finalement que Maléfique voulait les aider et que celle-ci avait mis la vengeance de sa sœur de coté .

Killyan était encore sous le choc des images qu'il venait de voir, Maléfique venait de lui faire découvrir ce qui était arrivé à sa dimension.
Ils avaient été envahis il y a un siècle et toute la population fut exterminée, avec sa soeur elle avait fui à temps, mais Jekyll avait était transformé après avoir été capturé en Ms Hyde...
Maléfique nu pas le choix et du se battre contre sa soeur pour sa propre survie.

Tout était plus clair maintenant que Maléfique était entré en communication avec l'agent kyllyan Reynold.
Il fallait se concentrer sur la grosse larve la reine pondeuse ....Mais que faire
Maléfique nous avait appris que cette reine pondeuse faisait partie d'une colonie.
Depuis des générations ils envahissaient toutes les dimensions qui leur étaient possibles d'atteindre et faisait un carnage d'abord en capturant les enfants ,qui servaient de nourriture à la reine pour qu'elle puisse procréer des larves qui seraient adaptées dès leurs naissances à vivre dans cette dimension .

Maléfique... Poursuivaient ses envahisseurs depuis très longtemps, essayant de trouver des alliés pour l'aider à combattre.
C'est la première fois qu'elle rencontrait un humain comme l'agent kyllyan Reynold, peut-être qu'avec son aide et les siens il arriverait à combattre le mal.
Les scientifiques avaient commencé les prélèvements sur les larves et découvert une matière organique inconnue..

L'agent Kyllian Reynold se rendit au QG "nous devons trouver une solution mon général, des villes ont était rasé entièrement et si nous essayons l'arme que nous avons crée, je sais qu'elle n'est pas au point , mais pourquoi ne pas tenter mon général".
Reynold reparti avec l'autorisation d'utiliser cette nouvelle arme ...

Malheureusement, ce fut un échec total. La larve avait aspirée la puissance de l'arme et était devenue plus forte que jamais. D'un violent coup de queue, elle envoyant l'agent Reynold hors de son trou. Puis, elle arrêta de pondre des œufs et sortie aussi. Maléfique ne pu contacter que Kilyan était inconscient et plus rien ne pouvait arrêter la bête; cette chose qui commençait à se transformer. En effet, la larve n'en n'était plus une : deux gigantesques ailes faisaient leurs apparitions, ainsi que des antennes, des crocs et des griffés acérées. L'attaque était imminente et nos héros n'avaient plus qu'un seul choix : Fuir !

Fuir, oui mais pour aller où ... notre dimension était envahie et nous nous savions condamnés, la solution était peu être de détruire notre monde nous n'avions aucun moyen de s'échapper mais nous avions encore des armes de destruction pourquoi ne pas les utiliser pour les détruire.

En réalité, il restait qu'une arme de destruction, mais pour cela, il fallait se préparer à quitter les lieux très vite. La bête avait tout dévastée, il ne restait plus que Maléfique et Kilyan en vie. L'agent Reynold décida d'activer l'arme de destruction; pendant ce temps, sa coéquipière décida de faire diversion. Le monstre était malin et voulait à tout pris en découdre avec Kilyan, il le pourchassa. Maléfique ne pouvait rien faire, elle était attaquer pas des multiples bestioles volante, elle se dirigea donc vers le dernier vaisseau afin de le préparer pour la fuite. C'est après plusieurs petites minutes qu'elle arriva à destination; étrangement les bestioles avaient arrêter de la suivre. Il n'y avait quelque chose de pas normal. Elle démarra l'engin et allait vers la direction de l'ancienne base de l'agent Reynold où il devait activer l'arme. La bête était présente et détruisait le si peu qu'il restait de la base, Kilyan était piégé, mais avait activé l'arme d'autodestruction. Maléfique décida lui foncer dessus afin qu'il s’agrippe à la machine via une trappe qu'elle avait laissée ouverte. C'est sans trop de difficulté qu'il s'accrocha, mais les bestioles volantes ne lâchèrent pas prises, tandis que le gros monstre commençait à devenir impuissante à mesure qu'ils s'éloignaient des lieux. Kylian décida de bombarder à l'aide d'un canon à particules les dernières bestioles. Sous ses yeux, il vit l'autodestruction de l'arme, une gigantesque explosion dans pourtant, ce qui est un vaste univers.
Maléfique et Kylian Reynold décidèrent ensemble d'aller vivre sur une planète où tous les deux pourraient être heureux. D'ailleurs, un rapprochement inattendu entre les deux s'est crée.

Fin
 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

Les-animaux-fantastiques-logo.png


(LIEN)

Histoire d'un autre temps , de titpitchounette__histoire a dormir debout
ou
once upon a time


3167012356_1_2_jhoI9rPs.jpg


La Gallinette Cendrée

La gallinette, si vous saviez comment l'appellent les chasseurs, une vraie chieuse, elle chante, se montre avec intelligence ...

C'était un groupe de vieux copain, qui comme tous les ans, partaient quelques jours à la chasse, sans femme, entre hommes histoire de bien s'amuser et boire un coup :)

Il y avait Pierrot qui s'occupait des boissons, Joseph des repas du soir et casse Crouttes pour la journée.
Une fois tout le matériel installé, bu quelques verres, ils partirent à la recherche de la Gallinette.
(ceux qui étaient très sérieux pour eux, histoire d'honneur, ne pas rentrer bredouille )

La veille, le maire du village était revenue de la chasse, complètement affolé .
Il parlait de choses qui n'avait pas de sans...
""je l'ai vu, éblouissante elle s'est dressé devant moi ""
Il en tremblait en essayant d'expliquer
" la gallinette, je l'ai vu devenir"""
et il tomba dans un sommeil profond.
Dans les bois Pierrot et les autres, rigolaient en se rappelant l'arrivée du maire tout tremblant.
Joseph, commençait à avoir faim
""les gars sérieusement on se fait quelques gallinettes""
Chacun s'éloigna, heureux de ne pas avoir leurs femmes dans les jambes quelques jours.
Titus, leur fidèle chien de chasse reniflé partout, puis il marqua l'arrêt... Joseph souffla dans la corne.
Un nué de gallinette s'envola, Titus brave chien se mit à courir...pan, Pan on entendait des coups de fusil de chasse partout...puis un long silence pesant
.Titus revint fièrement sa proie dans la gueule et la déposa aux pieds de Joseph, qui le félicita.
''Pierrot où es-tu? les autres sont avec toi?""
""non je suis seul, on était dans des directions opposées, quand nous avons tous tiré, sur les gallinettes puis plus un bruit"" cria Pierrot en le rejoignant.

Pensant retrouver les 3 manquants au campement, avec leur butin de chasse ils partirent en riant chantant, heureux d'avoir fait une bonne chasse.

Personne n'était revenu, ils allumèrent un bon feu pour se réchauffer la nuit tombée.
Ils se regardèrent dans les yeux d'un air interrogateur et inquiet,

" on part demain à leur recherche, Joseph".
"une seule, ce n'est pas normal on en a qu'une, Pierrot a cinq et tous les cartouches tirés, on devrait en avoir une bonne quantité ""

ils étaient stupéfaits, et repensés au maire du village.
Ils eurent un sommeil agité .
Au petit matin , Ils retournèrent sur leurs pas et trouvèrent Seb, contre un arbre un écureuil sur l'épaule, on aurait dit deux vieilles connaissances .

"Seb où tu étais, et Jean, Fabrice ?""demandèrent-ils en coeur
""elle les à emmener et m'ont laissé revenir pour ramener la manquante ""
""mais que racontes-tu? Tu t'es cogné la tête ou quoi""
s'énerva Pierrot en tapant du pied contre le tronc.

Toujours personne dans les environs , ils avaient disparu.
Ils ramenèrent Seb et son ami l'écureuil qui ne se quitter plus l'installa pour qu'il se repose.
La nuit tomba, tout d'un coup Joseph distingua une forme, il s'approcha sans bruit, mais posa le pied sur une branche qui craqua, et fit bouger l'ombre .
Joseph la bouche grand ouverte ... aucun son ne sortait et les yeux exorbité, tomba et se ramassa sur le derrière .

Devant lui se tenait, une immense chose qui avait deux espèces de bras ailées, qui tenait délicatement la gallinette pour la ramener pré des siens .
Pierrot observé de loin , n'osant pas avancer vers la chose .
""Mais qu'êtes-vous? mi-humain mi-animaux?""
L'ombre s'approcha du feu, les regardant droit dans les yeux, il déposa la petite gallinette au sol pre du feu.
Se redressant, il finit sa transformation, et pu découvrir un homme couvert de plumes, il s'approcha de la gallinette lui entre ouvrit le bec et souffla une sorte de petite brume verte, franchis le bec et quelques secondes après la gallinette se remet sur ses pattes et entama sa transformation.
C'était une femme couverte de plumes.


les gallinettes prirent la parole, Joseph , Pierrot et Seb étaient la à regarder et écouté.
Vos amis seront la bientôt ils sont tout proche, nous sommes le peuple oiseaux, les gallinettes sont nos descendants, il y a fort longtemps, nous étions heureux dans notre civilisation au creux du volcan...
Nous étions partie chasser et nous nous transformons pour etre au plus pré de nos proies.
Après une lune de marche, un tremblement eut lieu et une faille nous a aspiré et nous sommes bloqués ici, les dieux disent qu'a la prochaine lune la faille s'ouvrira à nouveau , nous pourrons rentrer voir les nôtres .
Nous sommes bloqués ici depuis 8 lunes et 2 rouges, nous avons été decouvert par un homme il y a quelques jours qui afui en nous voyant (le maire).

ils apprirent à se connaitre découvrant les façons de vivre de chacun puis le temps fit qu'il fallait bien retourner au village .
Les copains et Titus, ne l'oublions pas, garda leur secret .
Personne du village n'entendit ce qui s'était passé, le maire lui avait fait une chute et avait eu une blessure à la tête , les médecins parlaient d'un bon traumatisme crânien et que tout rentrerait dans l'ordre.
La lune finit par arriver, les copains rejoignirent le peuple des oiseaux pour leur départ, un tremblement , la faille s'ouvrit et les gallinettes disparurent à jamais .
Il restait juste le nouvel ami de Seb, l'écureuil.:)

Fin



 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

L-Pulse-Fiction-rose.png


(LIEN)
vie

Histoire de tout les jours


Elle se faisait vieille, après avoir vécu une vie bien remplie, les enfants avaient grandi , elle était sans une présence masculine ,depuis longtemps , il avait préféré partir , ils ne s'entendaient plus ,les années avaient passé ,et son caractère il n'arrivait plus à le supporter.

Il refit sa vie , s'installa dans un coin du Maine et il fut heureux jusqu'à la fin de ses jours.Elle faisait des rencontres, ça duré quelques semaines , ou même une nuit .Un jour , elle fit une étrange rencontre , il avait du chien comme homme ,du caractère mais peut-être pas assez pour elle.Il était marié avait des enfants conçus avec amour, mais le temps fait que des fois on se lasse .Un soir , il céda à la tentation , devant ses caprices ,il ne pouvait résister ,ils firent l'amour toutes la nuit, puis elle se réveilla seule dans son lit,, Elle était blessée , qu'il soit parti sans un mot.La journée passa , elle reçut un bouquet de fleurs magnifique , elle sourit , comme une enfant devant un gâteau.

Ils se retrouvèrent le soir, et elle lui demanda ce qu'il comptait faire, il la regarda surpris d'une telle question, elle savait depuis le début qu'il était marié.
Il fut étonné, d'entendre la phrase qui arriva ...
Je veux que tu divorces, je suis amoureuse de toi idem pour toi, me semble-t-il, si tu veux une maîtresse, trouve une autre personne, elle devenait de plus en plus directe dans ses propos, c'est moi ou eux .
Et chaque fois qui se retrouvaient, elle remettait le divorcé sur le tapis, elle devenait de plus en plus colérique, faisant des reproches sans arrêt , il était malheureux, ils les aimaient toutes les deux, elle prit très mal cet aveu, claqua la porte et s'en alla.

Ils continuaient à se voir, à chaque rencontre elle insisté pour le faire divorcer," accélère fait le nécessaire auprès de ton avocat " lui disait elle ...
Puis un jour , elle prit la décision d'en finir, si tu ne voulais pas divorcé, je vais prendre les choses en mains.
Elle organisa, un banquet avec beaucoup d'amis, tout le monde était en grande conversation, foot pour les hommes salon de beauté pour les dames ...
À une heure bien avancée de la nuit tout le monde parti, lui rentra chez lui rejoindre son épouse mais il n'arriva jamais à destination il eut un accident et décéda sur le cou.
Elle avait mis fin à leurs relations brutalement, si elle ne pouvait pas l'avoir pour elle, personne ne l'aurait ...
Elle lui avait fait absorber un poison, introuvable dans le sang...conclusion s'est endormi au volant.

FIN
 
Dernière édition par un modérateur:

kyhd

Graine divine
Oh...
Le joli double post :D

Ce n'est autorisé qu au début de la création du recueil.
Peux-tu confirmer ou infirmer cela @Vyrenzo ?
Merci:)

Oups. Je n'avais pas vu l heure entre les deux posts.
Mais il me semble que 24 h doivent les séparer.

Si j'ai tort, je te présente mes excuses @titpitchounette pour cette intervention malvenue.
 
Dernière édition:

titpitchounette

Bonjour @kyhd
Se n'est pas la peine de m'écrire je vois que tu as posté ,mais comme je t'ignore depuis pas mal de temps, je ne lie pas le contenue.
bonne journée a toi
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser426

Bonjour,

Ce n'est pas un message tous les 24h00, c'est un message par jour ce qui est différent ;) (Pour ce qui est de cette section !)
Les règles sont écrites ici >> https://fr.forum.elvenar.com/index.php?threads/rappel-sur-les-règles-du-coin-des-artistes.15472/

Donc, non; les messages sont dans la légalité ;)

PS : Merci de juste nous signaler les messages que vous pensez doubles-post et nous y remédieront si c'est le cas; c'est mieux que d'intervenir dans le sujet de quelqu'un.
 

titpitchounette

CAJ-SCR-FR-ALPHA-NOEL.png

(LIEN)

Les Petites fées de Noel
et le pole nord


Noël, dans nos souvenirs, c'était magique , nos regards d'enfants qui partaient dans tous les sens , pour suivre la moindre lumière.

On n'était pas forcément sage , mais de vrais anges au mois de décembre.

En devenant adulte nous avons tous perdu la croyance du père Noël,comme pour les fantômes , les extras terrestres pourtant, ET qui vient d'un autre moindre avec sa lumière clignotante et le vélo volant , pas compris pourquoi il continu a pédalé dans le film ....

Bref revenons en a nos moutons ..oups pardon Noël.

Dans nos souvenirs ,nous avons le pôle nord ou vie Père et mère Noël ,les cerfs avec clignotant pour Rudolf, oui pas de clignotant pas de Noël .Et les petits Lutins , qui sans eux , aucun jouet ne seraient Fabriqué.
Mais le père Fouettard , qui était l'ennemi du père Noël , révélèrent un très grand secret.

Les Lutins furent vexé,eux qui avaient la réputation d'être le bras droit du père Noel et de tout fabriquer de leurs petites mains , et avec toutes les bonnes gourmandises que mère Noël leur préparé , des maisons en pain d'épices ,joliment décoré de bonbons de différentes couleurs pour leur redonner des forces ....Il faut dire que les lutins travaillés jours et nuit pour que tout soit prêt le 24 décembre.Ah oui!! Vous voulez savoir le secret ?

Nous savons tous que les cadeaux son porté en une nuit a tous les enfants qui ont envoyé une lettre au père Noël, a travers le monde , et peut-être même au-delà :)

Nous connaissons tous les fées , qui passent leur vie dans la forêt , à prendre soin de la nature , faire pousser les fleurs au printemps, jaunir les feuilles en automne, et faire tomber la neige en hiver .Et qui passe sur les plages , et leur souffle a l'oreille , c'est l'heure de la crème solaire pour votre enfant .

Tout était bien organisé sur la planète pleine de magie :)

Le secret c'est qu'il y a des fées de Noël au pôle nord, elles habitent avec père et mère Noël, et se servent de leur poussière magique , que mère Noël met dans chaque gâteaux pour les lutins, elle apporte bonne humeur ,enfantillage , normale ce sont des lutins qui deviennent comme des enfants et se chamaille .Le père Noël, n'avait pas voulu le dire aux Lutins , qui était aussi agée que père et mère Noël.
Un soir de Noël il avait demandé de l'aide au royaume et à la reine des fées qui décida de former une section , pôle nord fée express.


Ni vu ,ni connue , elles se mirent à aider les lutins avec leurs pouvoirs , sans jamais se montrer-les lutins comprirent que sans les fées et Noël , ils n'auraient jamais réussi à faire autant de choses depuis de trés nombreux siècles.

Pour remercier les fées , tous les lutins leur construire une magnifique ville à leur taille , et avec plein de lumière ... et au fil des ans tous travaillèrent mains dans la mains pour le bonheur de chaque enfant de l'univers .....mais ça c'est une autre histoire


Fin
joyeux Noël


 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

Bonjour!
Ton histoire je ne le vois pas!

coucou toi :)
les deux dernière , normal elles sont aux stade écriture
et en fonction du genre d'histoire qui peuvent choquer certaines personnes je les mets sous spoiler :)
je fini la gallinette cendrée et j'attaque les deux autres faut que je finisse l'acariatre aussi
 

titpitchounette

La taverne était calme, c'était agréable quelques habitués étaient installés à jouer aux cartes.

D'autres au bar entrain de boire tranquillement , et de raconter leurs nuit a chasser leurs proies .

Arrivé devant la porte de son antre, Choupie vie qu'elle était la, comme un cactus planté devant la porte .

""toi ici"" que veux-tu dis Choupie à son interlocutrice ?

Elle ne dit rien et entra dès que j'eus ouvert la porte , me lançant un regard assez rigolo , Choupie ne pus s'empêcher d'exploser de rire .

""il me semble t'avoir balafré les joues avec ma griffe pas la langue""

Choupie s'installa dans son fauteuil , et d'un coup de fouet dans les jambes de la visiteuse la fit basculer.

""maintenant sort d'ici ou je ne te garantis pas de sortir en meilleur état que la dernière fois, un téton pour ton amie et toi des balafres sur les joues,

Choupie se leva l'attrapa par les cheveux ouvrit la porte et la poussa dehors avec le pied, et claqua la porte

EDIT Vyrenzo : Propos inadaptés.
 
Dernière édition par un modérateur:

titpitchounette

th


La dinde d'Halloween

Madame Dinde décida de faire Halloween cette année.

Ne sachant trop comment se déguisé , toujours fantôme ou masque.

Puis il faisait très froid cette année.

Elle sortie , acheta plein de bonbons , pour les enfants.

De retour chez elle , elle commença à préparer sa tenue ....

Toute contente dans sa cuisine elle coupa une belle et grosse citrouille.

De façon à ressembler à un tonneau, qui par la même occasion la protégerait du froid.

Elle essaya de rentrer dans son déguisement , mais remarqua , qu'elle n'avait pas fait les trous pour ses pattes ...

Avec patience , elle enleva le costume , ses plumes était couleur citrouille ce qui la fit ricané :)

Elle en avait aussi l'odeur, mais pas grave, demain elle prendra un bon bain à la rose .



Elle regarda sa tenue , et toute heureuse de n'avoir rien oublié , l'enfila...

elle se regarda dans son miroir et claqua du bec tout contente , prit sa poche à bonbon et sortie.

Il y avait du monde dans les rues , elle rencontra une jolie fée , qui lui murmura l'oreille de faire attention, a la dernière maison du village.

On disait qu'elle était hantée-elle croisa des squelettes, des momies, une monstrueuse avec couteau ou haches planté dans la tête et plein de faux sang.
Elle avaient eu un peu de sucrerie, et décida d'aller à la dernière maison , elle était magnifiquement décorée un faux cimetière dans le jardin ,une sorcière sur le toit , elle ne savait plus ou regardé , tellement de choses surprenante à voir.

Elle sonna , le carillon fit un drôle de bruit , qui la fit sursauter.

La porte s'ouvri et une charmante vieille dame l'acceuilla , lui offra des sucreries et lui proposa de boire un chocolat bien chaud pour se réchauffer, se que madame dinde accepta avec plaisir.


Son hotesse partie a la cuisine et revint , avec un plateau garnie de gateaux encore tout chaud et de chocolat, madame dinde était toute contente et se régala , se leva pour partir et se dirigea vers la porte, la vieille dame lui demanda de passer par la porte de derrière , elle avait fermé devant pour aller se coucher ensuite , il était trés tard pour une dame de son age.

Dame dinde suivit son hôtesse et arrivant a la porte , vit une hache s'abattre sur sa tête, elle fit un drôle de bruit couina si on pouvait dire , trottina dans la cuisine , la vieille dame la regarda jusqu'à que , madame dinde s'effondra morte sur le sol.

La vieille dame, toute contente d'elle , attrapa la dinde et la mit direct dans la marmite ou l'eau et les légumes étaient pret , ravie de pouvoir ajouter de la viande et de la citrouille ......mMMMMMMM quel festin de reine je vais faire demain .

fin

Bon halloween a tous​
 
Dernière édition par un modérateur:
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut